Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Bennett, Alan] La dame à la camionnette

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par zazy le Lun 28 Avr 2014 - 23:38


La dame à la camionnette
Alan Bennett
Traduction : Pierre Ménard
Editions Buchet Chastel
06/02/2014
ISBN : 9782283027332

4ème de couverture :
Miss Shepherd, vieille dame excentrique, vit dans une camionnette aux abords de la résidence londonienne d’Alan Bennett. Victime de l’embourgeoisement du quartier et de quelques vauriens, elle finit par installer son véhicule dans la propriété de l’auteur.
Commence alors une incroyable cohabitation entre la marginale et la célébrité, qui durera près de vingt ans.
Entre disputes, extravagances et situations drolatiques, la dame à la camionnette n’épargne rien à son hôte ni au lecteur. Bennett, en excellent conteur, saisit leur duo et livre, au-delà des anecdotes, un tableau très juste du Londres des années 1970 et 1980, de sa bourgeoisie progressiste et de ses exclus.
Un récit d’une grande humanité qui croque avec humour les travers de la société britannique contemporaine.

===========


Non ? Monsieur Bennett, vous l’avez vraiment fait ? Vous avez vraiment installé la Bergère chez vous ? OK, la morale est sauve, précisons, vous avez installé le camion de Miss Shepherd dans votre jardin… Début d’une odorante cohabitation d’une dizaine d’années. Je pensais que le sentiment de culpabilité était l’essence même d’une éducation judéo-chrétienne alors que, vous le dites vous-même "Je n'aurais jamais pu être catholique, je suis bien trop snob pour ça.". Or, vous n’avez pas été snob du tout pour accomplir cet acte héroïque vu l’état de la dame et de sa camionnette.

Il faut dire que ce véhicule, délabré, repeint en jaune fait tâche dans ce quartier en pleine mutation. Comprenez en plein embourgeoisement. Je ne vous parle même pas de sa propriétaire d’une saleté repoussante.

S’en découlent des situations ubuesques, difficiles à comprendre pour les autres, si bien qu’à la fin, vous n’expliquez plus rien du tout. La fée du logis l’a oubliée dans sa distribution, elle ne fleure pas le parfum suave du 5 de Chanel, c’est le bordel dans son sweet home. La cohabitation n’a rien de glamour, mais, cahin-caha…

Vous nous racontez les épisodes marquants de cette cohabitation avec une Miss Shepherd de plus en plus crasseuse, mais toujours aussi vindicative. C’est qu’elle a du caractère la Bergère ! « Il était rare qu’on lui rende le moindre service sans avoir en même temps envie de l’étrangler »

Ces rendez-vous avec votre carnet sont drôles, très pince-sans-rire, foldingues, mais emprunts d’amour, même si vous vous en défendez. Le remords vous tenaille lorsque vous voyez ces personnes du service social entrer dans la camionnette de Miss S. sans problème, alors que vous ne pouvez le faire.

Après sa mort, vous vous êtes décidé à entreprendre les travaux d’archéologie à l’intérieur du sweet home. J’ai aimé que  vous ayez nettoyé  la camionnette avant que le récupérateur ne vienne l’enlever. Une sorte de toilette mortuaire, un adieu définitif. Fidèle à elle-même,  la Bergère vous  a légué un bel héritage… des mites. Allez, j’y vais de mon mauvais jeu de mots : des mites laissées par un mythe.


Merci Monsieur Bennett pour ce délicieux moment de lecture. Vous n’avez pas la pareille pour vous moquer gentiment de vos concitoyens. Pourtant votre Bergère ressemble comme deux gouttes d’eau, la camionnette en moins à une voisine décédée il y a une dizaine d’années.
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par Iris le Lun 7 Juil 2014 - 15:49

J’attendais beaucoup de l’auteur après « La reine des lectrices » et j’ai été déçue. Le résumé laisse penser qu’une amitié sincère va se créer entre l’auteur et la vieille dame, qu’ils vont se chamailler, mais gentiment, où alors qu’un lien spécial va s’établir entre ces deux personnes si différentes. Et bien non, il n’en est rien, ou alors je ne l’ai pas ressentie. Ce que j’ai ressentie c’est de l’antipathie entre eux ; il trouve qu’elle sent mauvais, ne lui laisse pas utiliser – ou alors que très rarement – ses toilettes, elle de son côté n’est pas gentille, ni reconnaissante pour un sou envers Alan Bennett.

Alors je ne sais pas si cette histoire est vraiment vraie, mais si c’est le cas, Bennett n’est pas arrivé – pour moi en tout cas – à retranscrire quelque chose de beau, après ce n’était peut être pas son intention. Seul point positif, il y a un petit peu d’humour, mais malheureusement pas assez pour sauver le livre. Autre point positif, il est petit !
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par zazy le Lun 7 Juil 2014 - 23:22

Pourquoi voulais-tu qu'il y ait un lien d'amitié sincère entre eux ? Ce lien existe, mais il n'est pas du tout linéaire. Avoir chez soi une vieille peau qui pue n'a rien de très agréable.
J'ai aimé le ton pince-sans-rire
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par Iris le Mer 9 Juil 2014 - 13:47

J'ai été sensible à l'humour de "La reine des lectrices", mais pas du tout à celui là. Et puis pour moi le résumé ne correspond pas vraiment à l'histoire, comme je l'ai dit, j'attendais une histoire d'amitié entre eux du à la quatrième de couverture, voilà pourquoi j'attendais ça.

Mais ce n'est que mon avis, et je respecte le tien.
avatar
Iris
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Roman contemporain, amour, les livres d'Agatha Christie...
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par zazy le Mer 9 Juil 2014 - 14:47

Je te comprends parfaitement
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par Pinky le Jeu 5 Fév 2015 - 12:39


Mon ressenti


Au travers de ses quelques notes, Alan nous raconte son improbable relation avec Miss Shepherd et sa camionnette. Comment deux êtres que tout oppose, vont trouver ensemble la bonne distance pour vivre côte à côte tout en respectant la liberté ? J’ai aimé les interactions entre ces deux personnes et je me suis mise souvent à la place d’Alan : aurai-je proposé cela ? Aurai-je gardée autant de patience et de persévérance dans ce partage ?

C’est un regard bienveillant et altruiste que propose Alan dans ces instants qui semblent hors du temps. C’est une rencontre pleine d’humanité où la rencontre prime sur tout le reste pour amener une reconnaissance et permettre à nouveau à une identité de revivre parmi les siens.

Un beau moment de lecture
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bennett, Alan] La dame à la camionnette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum