Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Eggers, Dave] Zeitoun

Aller en bas

Notre avis:

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Eggers, Dave] Zeitoun

Message par Véronique M. le Mar 29 Avr 2014 - 17:16

Titre : Zeitoun
Auteur : Dave EGGERS
417 pages
Editeur : Folio
2013
ISBN 978-2-07-045382-5




Quatrième de couverture :

Ce livre n’est pas un roman mais une histoire vraie.

Originaire de Syrie, marié à une jeune Américaine convertie à l’islam, Zeitoun a fondé à la Nouvelle-Orléans une entreprise de bâtiment prospère avant que l’ouragan Katrina ne dévaste la ville en 2005.
Malgré la fuite de sa famille, il décide de rester sur place. Sur un petit canoë, il explore les quartiers engloutis, vient en aide aux personnes prisonnières chez elle, nourrit les chiens abandonnés… Un jour, la Garde nationale l’arrête, l’accusant d’être un pilleur des rues.

Dave Eggers, nous raconte l’histoire saisissante d’un homme confronté aux forces de la nature puis aux injustices d’une société violente.

Mon avis :

Ce livre est pour le moins surprenant. Les situations décrites sont extraordinaires : tout d’abord par le contexte, la ville est sous les eaux, toutes les communications sont coupées puis par les événements qui vont se dérouler, événements qui dépassent l’entendement.
Tous les rapports humains sont bouleversés par la catastrophe naturelle : certains redeviennent sauvages et ne songent qu’à piller, profiter de l’abandon de la ville par la grosse majorité des habitants alors que d’autres font preuve d’une grande générosité et tentent de venir en aide aux plus démunis. Jusque là, on peut comprendre mais le pire reste à venir car même les organismes d’état tels que la police perdent le sens commun et tombent dans une espèce de délire paranoïaque peut-être hérité du 11 septembre. Alors tout citoyen devient suspect de délits plus ou moins graves pouvant aller jusqu’au terrorisme et pire que tout, la parole des victimes n’est plus entendue, la Nouvelle-Orléans se transforme en no man’s land hostile. Il y règne une sorte de loi martiale qui agit comme un rouleau compresseur pour les personnes qui se retrouvent prises au piège. Le plus difficile à concevoir est que cela se passe aux Etats-Unis et non dans un pays totalitaire ! Cela fait froid dans le dos de voir comment cet état se retrouve entièrement coupé du reste du pays et qu’il est pour ainsi dire en état de guerre. Toute personne peut être jugée au faciès et condamnée pour ses seules origines ou sur les simples affirmations d’une autre. Autant dire que cela donne à réfléchir...

L’intérêt de ce livre réside dans ce qu’il raconte et non dans la façon dont il est écrit car en ce qui me concerne je l’ai trouvé très long et très manichéen comme certains mauvais reportages américains : les bons sentiments comme les mauvais sont poussés à l’extrême, détaillés et incessamment resservis, c’est dommage.
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1666
Age : 49
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eggers, Dave] Zeitoun

Message par lalyre le Lun 30 Nov 2015 - 20:01

Deux personnages importants dans ce roman, Zetoun et Khaty sa femme, l’une va fuir avec ses enfants devant le danger imminent de l’ouragan Kristina, tandis que Zetoun décide de rester pour surveiller son atelier et leur maison. Dave Eggers met en avant le courage de Zetoun et l’humanité qui émane de lui lors de ses expéditions dans un petit canot. Bien que ce soit une histoire vécue, j’ai été horrifiée par le cauchemar que va vivre Zetoun, qui après avoir vaincu les forces de la nature, se retrouve enchainé et livré à des hommes qui le traitent pire qu’un animal. Et pourquoi ? Quelle raison peuvent-ils invoquer pour traiter un homme de cette façon ? Des personnages inhumains et violents, faisant partie d’une société qui n’a pas renoncé à martyriser et battre des gens innocents dans un univers carcéral et cela avec un certain plaisir. C’est de la démence lorsque les tortionnaires s’amusent à arroser les prisonniers avec des produits toxiques. Toute fois je trouve que l’auteur d’une admirable façon, ceci tout d’abord dans le cas de l’ouragan, dénonce la défaillance et l’inefficacité des autorités en sachant que le danger arrive. Mais aussi la tragédie de la répression qui s’abat sur les quelques rescapés du séïsme, sans même savoir ce qui leurs est reproché. Quelle tristesse dans cette histoire vraie hors du commun que je ne connaissais pas et que je suis contente d’avoir lu……
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6412
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum