Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hancock, Penny] Désordre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hancock, Penny] Désordre.

Message par Sara2a le Jeu 1 Mai 2014 - 11:54




Auteur: Penny Hancock
Titre: Désordre
Editions Sonatine 2013
Titre original: « Tideline« , 2011
Nombre de pages: 382 pages
ISBN 978 2 35584 127 9


Sonia, la quarantaine, mène une vie confortable dans la jolie maison des bords de la Tamise où elle a grandi. mais depuis que son mari, Greg, multiplie les déplacements professionnels à l’étranger et que leur fille kit est partie à l’université, son existence lui pèse. Alors que Greg la presse de quitter Londres pour se rapprocher de lui, Sonia se sent incapable de quitter sa maison, décor d’une jeunesse pour laquelle elle éprouve la plus vive nostalgie.

A l’heure du bilan, elle réalise en effet que son adolescence a été le seul moment vraiment herbeux de sa vie, celui où les émois et les sentiments ont été les plus forts et les plus purs.

Aussi, lorsque Jez, 15 ans, le neveu d’une de ses amies, Helen, vient frapper à sa porte pour emprunter un disque, Sonia, prise d’une pulsion inexplicable, décide de ne plus le laisser partir. Elle se met airs à nourrir une étrange et inquiétante obsession pour la jeunesse de Jez, qu’elle tient séquestré.

Lorsqu’Helen signale la disparition du jeune garçon à la police, une enquête minutieuse commence, qui ne tarde pas à s’orienter vers un suspect inattendu.

A travers ce récit conjuguant les voix de Sonia et d’Helen, Penny Hancock nous offre un portrait magnifique de deux femmes à un carrefour de leur vie, aux prises avec leurs peurs et leurs faiblesses, leurs secrets et leurs solitudes. Surtout, elle nous donne un roman où règne une tension extrême, une terrifiante histoire de folie, cruellement humaine, qui culmine dans un suspense infernal.


Mon avis :

J’ai comme l’impression que le thriller psychologique se féminise de plus en plus et Sonatine n’hésite pas quand il s’agit de publier ce genre . L’éditeur nous avait fait découvrir Kellerman avec « Les visages », S.J. Watson « Avant d’aller dormir », Gillian Flynn « Les apparences » , le suspens psychologique attire et voici donc le premier roman de Penny Hancock qui passe haut la main l’examen d’entrée avec cette histoire « dingue, mais au combien possible « !

L’histoire se déroule sur dix jours, dix jours pendant lesquels Sonia va peu à peu sombrer vers le passé.
Sonia est un personnage peu sympathique , un personnage dont on a tout d’abord beaucoup de mal à cerner la personnalité , mais peu à peu l’auteure ,qui prend son temps et n’hésite pas à employer un style un peu lent et lourd , va nous laisser pénétrer l’âme de son personnage.

La Tamise fait partie intégrante de l’histoire, tel un personnage qui vit en parallèle des évènement qui se déroulent, elle se tient tout près et rappelle sa présence de façon lugubre et poétique .

J’ai été très vite happée par l’histoire, j’aime beaucoup ce genre qui m’angoisse plus que tout autre et quand c’est bien écrit cela devient passionnant.

Penny Hancock s’est très certainement tenue à une stricte ligne de conduite en tentant de ne pas trop déborder, elle écrit une histoire tragique avec un suspens bien présent mais le tout est traité avec beaucoup de pudeur, le lecteur sera surpris là où il n’y a justement aucune surprise car « Désordre « reste un peut trop à mon goût dans sa moulure et ne s’autorise pas de digressions qui auraient apporté une tout autre dimension au roman.

Un avis partagé sur ce roman qui aurait pu m’emporter qui me laisse malgré tout sur ma faim . 

Une auteure à suivre ....
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum