Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Russell, Karen] Swamplandia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Russel, Karen] Swamplandia

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Russell, Karen] Swamplandia

Message par LOUBHI 49 le Jeu 1 Mai 2014 - 12:06

Livre Papier
Titre: Swamplandia
Auteur: Karen RUSSEL
Edition: Le Livre de Poche
Date de parution: Février 2014
Nombre de pages : 476

Quatrième de couverture :

Swamplandia, propriété de la famille Bigtree, a longtemps été le parc d'attractions le plus célèbre de toute la Floride grâce à sa vedette, la mère, Hilola, dompteuse d'alligators de classe internationale. Après sa mort prématurée, l'entreprise sombre dans le chaos et se retrouve à la merci d'un parc concurrent, bien plus moderne, le Monde de l'Obscur. Alors que son père lâche prise et que son frère et sa soeur s'égarent, Ava, la cadette,se donne pour mission de sauver les Bigtree du naufrage.
Ce premier roman d'un des écrivains les plus doués et les plus inventifs aujourd'hui aux Etats - Unis a été finaliste du prix Pulitze.
Swamplandia est traduit dans une quinzaine de langues et est en cours d'adaptation pour la télévision par HBO.

Avis et commentaires :

Etrange lecture que celle - ci, une chronique familliale déclinée par la cadette de la famille de la tribu indienne des Bigtree;  la jeune Ava, où les destins de chaque membre de la tribu et de cette famille pour tenter de retrouver ses marques, de sauver leur parc d'attraction , "Swamplania", autour des alligatoirs en pleine perdition, récit d'apprentissage pour les plus jeunes de cette famille où après la mère, morte d'un cancer et véritable figure totemique, c'est le père qui s'en va en laissant chacun de ses enfants se débrouiller.
C'est sur une île dont ils sont propriétaires, non loin de la Floride, que la famille des Bigtree vivote autour de spectacles et de dressage plus ou loins dangereux et dont les alligators sont le centre d'intérêt. Si ce parc désuet vivote honorablement avec la mère de la narratrice comme principale actrice, il se vide dramatiquement puis quasi définitivement à la mort de celle-ci, emportée par un cancer, privant d'un seul coup de répères, ses enfants encore très jeunes et définitivement le parc de ses visitieurs. Cela d'autant plus que la place est reprise rapidement par un nouveau parc d'attractions, bien plus moderne et attractif  ; "Le Monde de l'Obscur".
Le père désorienté quitte alors l'île pour trouver d'hypothétiques nouvelles sources de financement en laissant chacun des enfants se gérer seul. Un rêve les unit tous, relancer leur parc d'attraction et pour cela chacune et chacun vont tenter, selon leur nature, sciences occultes pour l'une, le départ pour le continent avec la volonté d'entrer à l'université et de se tourner vers l'aviation tout en se faisant exploiter dans le parc ennemi pour l'autre et pour  Ava, notre narratrice et la cadette, une nouvelle orientation pour ses alligators, le souvenir et le culte de sa mère et l'apprentissage auprès d'un personnage bien atypique ; l'Oiseleur.

Tout cela s'embôite plus ou moins bien dans un récit aux saveurs douce amères de l'adolescence et du passage à l'âge adulte dans une famille indienne atypique. Si le lecteur ne voit pas bien où on veut l'emmener, la note assez humoristique globale de ce récit sauve l'ensemble.
Tout cela donne une chronique picaresque, parfois burlesque, trop souvent désordonnée ou longue mais avec une véritable volonté de séduire son lectorat. Humour donc, roman d'apprentissage, chroniques indiennes et familiales, éternel conflit entre modernité et ancienneté, bonne critique du mode de fonctionnement des parcs d'attractions américains mais indubitablement un certain style et une originalité.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2222
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum