Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Isaacson, Rupert] L'enfant-cheval

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Isaacson, Rupert] L'enfant-cheval

Message par fred7469 le Mar 20 Mai 2014 - 10:52


Rupert Isaacson est né en 1967 d’une mère sud-africaine et d’un père rhodésien. Partageant son temps entre le Royaume-Uni - son pays d’origine -, les États-Unis - son pays de résidence -, et l’Afrique - son continent d’adoption. Journaliste, il travaille pour de nombreuses publications anglaises (The Daily Mail, Daily Telegraph, The Independent on Sunday) et américains (The National Géographic, Outside).

Il a également collaboré à la rédaction de plusieurs guides de voyages anglo-saxons depuis l’Inde du Sud au Zimbabwe en passant par le Swaziland. Excellent connaisseur de l’Afrique où il a passé plusieurs années, Rupert Isaacson s’inspire de ses différentes expériences pour écrire ses guides.

Ayant côtoyé les San, il se bat aux côtés de Survival International pour la reconnaissance et les droits de ces peuples autochtones d’Afrique du Sud. Après leur avoir consacré de nombreux articles et crée une fondation pour le droit à la terre des peuples indigènes, il publie en 2008 un livre intitulé Les derniers hommes du Kalahari : rencontre avec les Bushmen.

Dans son nouvel ouvrage, L’Enfant Cheval(Albin Michel, 2009), Rupert Isaacson raconte une histoire extraordinaire, celle de son fils autiste « sauvé » par un voyage fou. Une expédition qui a conduit l’enfant et ses parents jusqu’aux confins de la Mongolie, à la rencontre de la nature, des chevaux et de chamans susceptibles de guérir l’enfant. Ce voyage a donné lieu à un documentaire sélectionné par plusieurs festivals internationaux dont le Festival de Sundance en janvier 2009. En 2004, au Texas, Rowan a deux ans quand les médecins diagnostiquent chez lui une forme rare et violente d'autisme, laissant ses parents désespérés. Anéantis, les rêves et projets d'une famille heureuse. Pourront-ils un jour communiquer avec leur enfant ? Seul réconfort aux crises de Rowan : chevaucher avec son père sur Betsy, une vieille jument. Une idée folle traverse alors la tête de Rupert Isaacson. Emmener son fils en Mongolie, l'une des dernières cultures équestres de l'humanité, et un pays où le chamanisme est toujours très présent, où les rapports entre le corps et l'esprit ne sont pas les mêmes que dans le monde " civilisé ". L'Enfant cheval est le récit de leur odyssée, une formidable aventure humaine où, au fil de leurs rencontres avec des hommes et des femmes extraordinaires, un enfant " différent " va reprendre contact avec le monde, avec la vie. Un livre événement qui sort simultanément dans trente pays, un document émouvant sur l'autisme et le handicap, sur ce chemin escarpé que parcourent des familles pour accéder à une relation qui n'est jamais acquise, et qui encourage à imaginer d'autres possibles.

Ce que j'ai pensé de ce livre :

j'ai lu ce livre pour le thème; l'on assiste là à un véritable miracle!
c'est de l'espoir, des pistes, l'appel à un autre regard sur des enfants différents.
C'est un livre qui me parle, parce que je reconnais les sentiments qui peuvent animer ces parents;
bien que mon enfant ne soit pas autiste, j'ai reconnu des troubles (les tempêtes neurologiques, l'hyperactivité, les difficultés sociales, le regard des autres qui jugent) dont souffre mon propre fils;
je ne peux donc parler objectivement de ce livre, trop impliquée! je me borne à décrire mon ressenti aussi brouillon qu'il puisse être.
par contre,  on sent que l'auteur n'est pas vraiment écrivain, son écriture est forcée par moment, pas vraiment fluide mais il fait un louable effort pour être le plus sincère possible.
Je pense que ce témoignage a une réelle valeur, en premier lieu pour le financement qu'il procure à une action bénéfique pour des enfants dans l'impasse, en second lieu pour faire connaître aux gens "normaux" le monde et la galère du handicap quand si peu de gens y sont sensibilisés. Et aussi les croyances différentes et ce qu'elles peuvent nous apporter et le danger de l'uniformisation qui fait disparaître de grands savoirs.

y a-t-il un truc pour insérer un sondage ou bien est-ce normal que je ne vois pas comment faire?


Dernière édition par alexielle63 le Mar 20 Mai 2014 - 11:29, édité 1 fois (Raison : suppression image non hébergée + ajout sondage + correction titre)
avatar
fred7469
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 42
Localisation : haute-savoie
Emploi/loisirs : en voie d'amélioration
Genre littéraire préféré : la qualité de l'écriture avant tout
Date d'inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum