Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sullivan, Philip A.] Web Killer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Sullivan, Philip A.] Web Killer

Message par Cassiopée le Sam 31 Mai 2014 - 18:41




Titre : Web Killer
Auteur : Philip A. Sullivan
Traduit de l’américain par Joachim Dachman
Éditions Archipel (mai 2014)
Collection : Thriller
Nombre de pages : 372
ISBN: 9782809814651

Quatrième de couverture


Paris, 2014. Les détectives privés d’une agence parisienne enquêtent simultanément sur plusieurs affaires, dont la recherche d’un serial killer mettant en scène ses meurtres avec cruauté et esthétisme. Ce maniaque s’attaque aux escort girls blondes et plantureuses qui se prostituent sur Internet. D’où son surnom de « Web Killer ».
Mais une autre affaire conduit une partie de l’équipe à Cannes, pendant le Festival, pour y protéger un cinéaste entretenant des liens étroits avec la mafia…
Peu de temps après, des attentats ensanglantent la Croisette. La piste islamiste est privilégiée.
Cannes est sous le choc. D’autant que de nouvelles escort girls sont assassinées dans la région. À n’en point douter, le tueur du Web rôde dans les parages…

Mon avis

Cent cinquante chapitres, pour la plupart de quelques pages, situés entre le 4 et le 23 Mai nous racontent une tranche de vie de l’agence parisienne « Détectives et Associés ».
Ils sont plusieurs, hommes ou femmes, à travailler dans ce groupe. Certains d’entre eux ont une autre identité ailleurs. Ils vont se retrouver confrontés à des situations difficiles, complexes et devront se révéler d’une extrême prudence pour ne pas provoquer de dégâts collatéraux. Malheureusement, il y a ce que l’on souhaite, espère, prévoit et ce qui se passe réellement.

Philip A. Sullivan après s’être engagé dans les Marines est devenu agent de protection rapproché puis conseiller technique pour écrivains et scénaristes. Il y a sans doute un peu de son vécu dans les différents événements qu’ils rapportent et qui se déroulent soit dans le monde des affaires, soit dans celui de la nuit et du show-biz, soit en lien avec des terroristes, mais comme il se doit, « toute ressemblance avec des faits ou des personnes …etc… »

Ce livre, avec les bases que je viens d’énoncer, aurait pu être intéressant, pour peu que les sujets évoqués le soient avec une approche originale mais rien ce n’est pas le cas.
J’ai trouvé que le contenu manquait de profondeur et que certains faits étaient plaqués là sans qu’on sache trop pourquoi (ou alors c’est moi qui me pose trop de questions). Certains protagonistes sont, volontairement j’imagine, équivoques, mais tout cela reste survolé et le lecteur n’aura pas en mains tous les tenants et les aboutissants. En clair, il se demandera longtemps ce qu’il a raté et le problème est que, peut-être, (je rappelle que tout ceci n’est que mon avis), il n’a rien raté car il n’y avait pas tous les éléments de réponse….ce qui est frustrant.

De plus, l’écriture m’a paru beaucoup trop « simpliste », un peu comme les livres policiers que l’on « oublie » dans un train ou sur un quai de gare…. Je sais que rien n’oblige les auteurs à fournir une approche psychologique fine de leurs personnages mais de là à ce que ce soit creux, il y a de la marge…Disons aussi que les dialogues ne remontent pas malheureusement pas l’ensemble. On s’ennuie ferme car tout semble mis bout à bout sans vraiment de lien…Enfin si, l’agence de détectives, mais même eux ne semblent pas crédibles…. J’ai eu l’étrange certitude que l’auteur avait un fond d’idées attrayantes (bien qu’un peu confuses) mais qu’il n’avait pas su comment les relier entre elles (d’où la solution de la petite entreprise d’enquêteurs) ….. le fond peut-être mais pas la forme….

Une lecture à vite oublier, les éditions Archipel m’ayant habituée à mieux….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8988
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum