Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Armand, Marie-Paul] La cense aux alouettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Armand, Marie-Paul] La cense aux alouettes

Message par natachadu35 le Mar 03 Juin 2014, 12:45







La cense aux alouettes

Auteur : Marie Paul Armand
Roman de terroir
510 pages
ISBN : 978 2 266 08438 3
1ère parution en avril 1997 aux presses de la cité
a aussi été publié chez pocket


L'auteur
Marie-Paul Armand est née dans un petit village du Pas-de-Calais. Après des études universitaires à la faculté de Lille, elle enseigne les mathématiques pendant dix ans. Elle écrit ensuite des histoires pour enfants, puis paraît en 1985 son premier roman, La Poussière des corons (Prix Claude-Farrère), à la mémoire de son grand-père qui fut mineur. Le succès vient ensuite se confirmer de livre en livre, avec Le Vent de la haine (1987), Le Pain rouge (1989), les trois tomes de La Courée - La Courée, Louise et Benoît (de 1990 à 1992)-, La Maîtresse d'école (1995), La Cense aux alouettes (1997), Nouvelles du Nord (1998) et L'Enfance perdue (1999), Un bouquet de dentelle (2001), Au bonheur du matin (2003) et Le cri du Héron (2004). Marie-Paul Armand ne cesse de témoigner sa fidélité et son attachement pour sa région natale. Dans tous ses romans, elle décrit avec talent et générosité la vie des " petites gens " du Nord où elle a vécu jusqu'à la fin de sa vie. Elle est décédée en octobre 2011. Elle touche un public de lecteurs de plus en plus fidèles et enthousiastes. Elle est considérée comme l'un des meilleurs auteurs régionalistes actuels.


4ème de couverture
Au début du siècle, le portrait de deux paysannes du Nord, fidèles reflets de cette région où le bonheur se gagne à force de volonté.
Mélanie a toujours vécu à la "cense", comme on appelle les fermes dans le Nord. Sa "cense", elle y est attachée charnellement, même si maintenant elle se languit de la quitter pour aller vivre dans le village voisin avec Jean-Pierre Mesnier, le beau jeune homme qu'elle doit épouser à la fin de l'été 1914.
Mais le 1er août, la France entre en guerre. La machine à broyer les couples amoureux est en marche. Jean-Pierre rejoint son bataillon. Elle ne le revoit qu'un an plus tard, libéré pour une courte permission. Alors, pour conjurer le sort, pour oublier la guerre, leur séparation, ils décident de s'unir avant d'être mariés. Pour quelques jours, le bonheur est là dans toute sa force et toute sa précarité, mais comment imaginer que, quelques mois plus tard, Jean-Pierre tombera au front et que Mélanie se retrouvera seule avec leur enfant...



Ma critique:
Nous assistons aux changements subis par le monde rural de l'après-guerre, au début du dépeuplement des campagnes et à la lutte des paysans pour que vivent leurs terres et pour que continuent à chanter les alouettes au-dessus de la ferme de Pauline et Mélanie.
Début du 20ème siècle, la vie dans le milieu agricole est difficile, les moyens financiers quasi nuls, les mentalités peu évoluées et rigides, chacun se débrouille avec ce qu'il produit, les quand dira t'on vont bon train, pas question de séshonneur dans les familles, mais la guerre arrive et change le destin de Mélanie, comment vivre quand on est « fille-mère », Mélanie est montrée du doigt, elle accouche d'une fille : Pauline, qui aura aussi bien des difficultés d'un autre genre.
Lisez ce roman pour en savoir plus.
L'écriture est réaliste, simple, fluide ; un vrai moment de bonheur que cette lecture, pourtant le roman en lui même est assez triste. J'ai eu un grand coup de cœur pour ce roman.



Ma note : 19/20


Dernière édition par bella333 le Mar 03 Juin 2014, 12:54, édité 1 fois (Raison : Mise aux normes du titre)
avatar
natachadu35
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 300
Age : 65
Localisation : Région rennaise (35)
Emploi/loisirs : retraitée de la fonction publique hospitalière, ma famile, lecture, musique, marche, ami(e), fleurs, la campagne ou j'habit.......
Genre littéraire préféré : varié
Date d'inscription : 20/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Armand, Marie-Paul] La cense aux alouettes

Message par creuse le Jeu 12 Juin 2014, 12:20

merci Un nouvel auteur à découvrir pour moi. Belle couverture
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2453
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum