Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Franceschini, Paul-Jean & Lunel, Pierre] Les Dames du Palatin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Franceschini, Paul-Jean & Lunel, Pierre] Les Dames du Palatin

Message par vigneric le Mar 17 Juin 2014 - 10:34

Les dames du Palatin



  • Broché: 294 pages
  • Editeur : Pygmalion Editions (12 mars 1999)
  • Collection : Grands Romans
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2857045735
  • ISBN-13: 978-2857045731



Quatrième de couverture :

Sensuelles et passionnées, amibtieuses et sournoises, austères ou dévergondées, sombres ou primesautières, elles gravitent à Rome autour de l'empereur Auguste. Celui-ci vieillit, sans héritier mâle direct. La course à l'héritage est ouverte. L'heure des haines et des alliances pour le pouvoir a sonné. Entre Livie, l'épouse complaisante, qui aime à régner dans l'ombre en maniant le poison avec adresse, et Julie, la fille chérie, sans cesse en quête de plaisirs et d'amants vigoureux, la guerre est ouverte. Les clans se forment, les complots se tissent.

A travers un récit mené tambour battant, Paul-Jean Franceschini et Pierre Lunel nous entraînent sur ce mont Palatin où Auguste a fait construire son palais pour mieux dominer Rome. D'inoubliables  personnages surgissent : le riche Mécène, illustre amateur d'art et jouisseur impénitent, Octavie la soeur de l'empereur, pleine de sagesse et de renonciation, Scribonia, humiliée d'avoir été répudiée par Auguste. Et Tibère enfin, le meilleur général de l'armée, l'homme de culture trop longtemps méprisé, qui attend l'heure de la revanche...



Mon appréciation : 

Bien qu'amateur de romans sur cette période de l'histoire, j'ai eu du mal à venir à bout de celui-ci, et je ne sais pas trop définir pourquoi... Le style est bon, l'intrigue se déroule de façon fluide, et les personnages sont très bien décrits, avec des personnalités travaillés. On sent le travail de recherche historique des auteurs.
Mais... Il m'a manqué quelque chose pour être passionné ; peut-être est-ce trop linéaire.
Je lirai malgré tout le deuxième tome (poison et volupté), en espérant y trouver ce qui m'a manqué dans le premier.

Ma note : 11/20
avatar
vigneric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 154
Age : 48
Localisation : Ploeren
Emploi/loisirs : Informaticien
Genre littéraire préféré : Romans historiques
Date d'inscription : 15/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum