Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Everett, Percival] Effacement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Everett, Percival] Effacement

Message par Frédérique le Dim 29 Juin 2014 - 23:50



Auteur:
Everett Percival
Edition: Actes sud
Collection: Babel
ISBN: 978-2-7609-2523-6
Nombre de pages: 364

L'auteur:

Ecrivain américain reconnu, Percival Everett est directeur du département de lettres de la Southern California University. Diplômé de philosophie et de littérature, l'auteur aborde dans son oeuvre les questions de l'identité et de la connaissance. Avec 'Effacement', son premier roman traduit en français, c'est plus précisément la notion d'identité raciale qui est interrogée par le biais du personnage de l'écrivain afro-américain Thelonious Ellison. Non sans humour, l'auteur est un adepte de la réécriture de mythes anciens et n'hésite pas à développer un univers fantastique pour étayer son discours sur le langage ou le rapport entre individus et société. C'est notamment le cas avec 'Glyphe', paru en 2008. Auteur prolifique et lauréat de nombreux prix aux Etats-Unis, Percival Everett est particulièrement admiré pour son style brillant et corrosif.

Quatrième de couverture:

Thelonious Monk Ellison, romancier noir américain que la réussite n'a cessé de fuir, se voit un jour reprocher de ne pas écrire dans un style "assez black". Révolté par l'audience phénoménale d'un roman médiocre consacré à la réalité des ghettos, il en rédige, sous pseudonyme, une parodie incisive et vengeresse qu'il soumet par défi à un éditeur. Le succès est aussi fracassant qu'immédiat. Mais ce jeu schizophrène reste sans effet sur la vie du "vrai" Monk au moment d'affronter les tragédies personnelles et les crises familiales qui bouleversent son improbable existence d'artiste...

Mon avis:

Bon, autant vous le dire, dès le départ on se demande où veut en venir l'auteur.

Le personnage principal, Thelonious, est un romancier très cultivé et très 'classique'. Élevé dans une famille aisée, cultivée, T. est bien loin des clichés caricaturaux de la vie d'un noir aux Etats-Unis.

Incompris de ses pairs écrivains dits classiques car il a des visions très controversées sur son art, il est boudé par les éditeurs et les libraires car il n'écrit pas assez 'noir'.

T, est révolté, et au bout d'un moment, par dépit, se met à rédiger un livre comme on en attend de lui. Pour lui, tout le monde va comprendre que c'est une caricature, un pied de nez à cette littérature 'noire' encensée par les critiques car 'vraie', mais terriblement mauvaise point de vue du style. Cependant le livre n'aura pas l'accueil escompté, tout le monde le trouvant 'tellement vrai' car 'c'est comme ça que ça se passe vraiment'.

Le roman nous balade entre présent, passé, réflexions de T et même dans ce qu'il considère comme le livre de la honte pour lui, livre qu'il ne veut pas reconnaître car il s'était juré de ne jamais compromettre son art ...

Everett aborde, ici encore, des thème sociaux.

Le passage entre le style classique incompréhensible des interventions de T., le style 'ghetto' de son livre parodique et les interruptions du récit par les divagations de T. peut -être dérangeant si on le rend au premier degré, mais ce qu'il faut retenir de ce roman, c'est que l'auteur s'amuse. S'amuse avec les styles, avec les préjugés, avec la construction de son récit,  ...

Pour le sentiment d'avoir pu partager un délire de l'auteur, je donne 8/10
avatar
Frédérique
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 35
Localisation : Jette, Belgique
Emploi/loisirs : Traductrice
Genre littéraire préféré : Policiers - Thrillers - Fantasy
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum