Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Colic, Velibor] Jésus et Tito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Colic, Velibor] Jésus et Tito

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Colic, Velibor] Jésus et Tito

Message par lalyre le Mer 30 Juil 2014 - 19:07

[Colic, Velibor]
Jésus et Tito
Gaïa février 2014
ISBN 978 2 84720166/6
190 pages

Quatrième de couverture
En 1970, dans la Yougoslavie de Tito, Velibor a six ans et veut devenir footballeur. Noir et Brésilien, de préférence. « Relativement tôt, je me suis rendu compte que mes souvenirs, mon enfance, toute ma vie d’avant, appartenaient au Jurassic Park communiste, disparu et enterré avec l’idée de la Yougoslavie. » Velibor feuillette ses souvenirs : une enfance sous le signe de la bonne étoile — rouge — et une adolescence sous influence rock’n roll. On ne choisit pas toujours ses icônes : le petit Jésus contre le maréchal Tito est un match qui se joue tous les jours à la maison. Velibor navigue entre Jack London et Pelé, puis dans les années 80 entre les Clash et Bukowski. Son grand amour sera la littérature. Devenu grand, Velibor rêve d’être poète. Maudit, évidemment.

Mon avis
On peut imaginer que l’auteur du roman est tout simplement le narrateur, parce qu’il nous décrit son pays natal, des flashes de son enfance, un peu comme lorsque l’on feuillette un album de famille. C’était dans une Yougoslavie bien avant le chaos balkanique, un gamin ordinaire qui s’amusait avec des copains, parfois quelques méchancetés cruelles pour un enfant plus mal lotti que lui, tout le monde a un surnom dans ce petit livre divisé en courts chapitres, l’idolâtrie pour le camarade Tito mais s’adressant parfois à Jésus. Jésus et Tito est un roman singulier, aux envolées poétiques, un texte autobiographique amusant, plaisant et délassant. Je suis ravie d’avoir fait la connaissance de Velibor par cette lecture que j’ai appréciée…..4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5698
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum