Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Aspe, Pieter] Dernier Tango à Bruges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Aspe, Pieter] Dernier Tango à Bruges

Message par Cassiopée le Dim 17 Aoû 2014 - 0:51



Dernier Tango à Bruges
Auteur : Pieter Aspe
Traduit du néerlandais (Belgique) par Emmanuèle Sandron
Éditions : Albin Michel (Mai 2014)
Nombre de pages : 296
ISBN : 978-2226258151

Quatrième de couverture

Un certain Jacob Decloedt, perclus de dettes de jeu, a disparu. Au même moment, Lucien Wouters, de la Sûreté de l'Etat, apprend à Van In l'existence de photos qui compromettraient plusieurs personnalités brugeoises ayant des liens avec la mafia russe. Les deux affaires seraient-elles liées ? Et pourquoi Wouters semble-t-il à la fois encourager et freiner l'enquête ? Van In l'apprendra à ses dépens... et à ceux de ses jumeaux ! Heureusement qu'il est plus amoureux que jamais de son espiègle Hannelore depuis qu'ils sont revenus de leur voyage de noces en Argentine. La preuve, il a même accepté de prendre avec elle des cours de tango ! Parties fines qui tournent mal, assassinats pour dettes de jeu : quand les échevins brugeois frayent avec la mafia russe... c'est tout Bruges qui tangue !

Mon avis

Paso Doble…..

Quatorzième enquête du commissaire Pieter Van In habitant à Bruges et marié à la belle et amoureuse (de lui, je vous rassure) Hannelore.Martens, juge d’instruction.
Au fil des romans, on a vu ce brave homme évoluer, rencontrer Hannelore, l’épouser, lui faire deux charmants mais bien « vifs » enfants.
Mais je vous rassure, vous pouvez lire n’importe quelle histoire de Van In indépendamment des autres, si ce n’est que sa situation personnelle (ainsi que sa silhouette, il a une légère tendance à l’embonpoint et ne semble pas résolu à se mettre au régime) ne sera pas découverte dans l’ordre mais cela ne gêne en rien.

On le trouve ici, marié, nanti de ses deux bambins et d’une femme. Le couple rentre d’un voyage de noces en Argentine et Madame, tombé en admiration au pays des danseurs, a décidé qu’ils allaient prendre des cours de tango. Monsieur n’a pas du tout envie, cela lui semble difficile, mais il n’a pas trop le choix alors il cède. Le tango rythmera quelques échanges plein d’humour et donnera une touche musicale à l’ensemble du livre.
Van In n’a pas une hygiène de vie irréprochable et une fois encore, je me demande ce que sa chère et tendre lui trouve (rien que l’haleine parfumée à la bière …berk…) . De plus, il est un peu porté « sur la chose » et ne rate pas une occasion de poser ses mains un peu partout dès que sa femme n’est pas loin (il faut reconnaître qu’elle se promène avec un peignoir mal fermé, elle cherche … ;-) Voilà pour le couple et ces différents éléments seront présents presqu’autant que les recherches policières. Est-ce une volonté de l’auteur d’apporter ainsi une part de légèreté pour qu’on ne sente pas l’angoisse monter ? Peut-être… En tous cas, son écriture est tellement divertissante que, même dans les passages les plus durs, on se prend à penser que dans quelques lignes, il y aura une phrase amusante et que tout ne sera pas si grave que cela en a l’air.

Cette fois-ci, c’est le compagnon d’une jeune femme qui a disparu. Il semblerait qu’il était criblé de dettes. Enquête de routine ? Pas vraiment. Les ramifications vont être nombreuses et vont toucher des personnes haut placées à Bruges que l’on visite avec eux. Mais comme toujours dans ces cas-là, certains feront comme s’ils ne savaient rien, n’avaient rien vu, rien entendu. C’est tellement plus simple de ne pas se « mouiller »… Sauf que Pieter et Hannelore ne l’entendent pas de cette oreille et ils se décident à gratter (là où ça fait mal comme le veut l’expression consacrée). Et quand bien même, « on » leur conseille très fort de cesser de mettre leur nez là où il ne faut pas, ils continuent…. Nous nous retrouverons dans Bruges la coquine, dans certains lieux un peu « chauds » où les ébats remplacent les débats (je fais de l’humour comme Pieter Aspe ;-)

La construction de l’histoire est bien articulée, tout se met en place petit à petit et jusqu’à la touche finale les doutes peuvent nous assaillir. Il n’y a pas de temps mort et les petites touches drôles, caractéristiques de l’écriture de l’écrivain, sont comme un style inimitable, une marque de fabrique (comme la Duvel que boit le commissaire sans arrêt).
C’est prenant et il y a de beaux rebondissements et beaucoup d’actions (encore plus dans le dernier tiers où Van In se déchaîne).

Sans être une inconditionnelle de ce commissaire, j’ai chaque fois du plaisir à le retrouver et je passe un agréable moment en sa compagnie (sans doute parce qu’il ne me propose pas de boire avec lui ce qui deviendrait rédhibitoire ;-)
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8999
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aspe, Pieter] Dernier Tango à Bruges

Message par louloute le Dim 17 Aoû 2014 - 5:45

Merci Cassiopée pour ta critique   Very Happy  je ne connais pas ce commissaire, va falloir faire sa connaissance   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10236
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aspe, Pieter] Dernier Tango à Bruges

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2014 - 12:27

Je ne connaissais pas. Merci pour la critique !
C'est sympathique, aussi, un commissaire pas trop glamour !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aspe, Pieter] Dernier Tango à Bruges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum