Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Papadiamantis, Alexandre] Les petites filles et la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Papadiamantis, Alexandre] Les petites filles et la mort

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Papadiamantis, Alexandre] Les petites filles et la mort

Message par lalyre le Mar 19 Aoû 2014 - 19:18

[Papadiamantis, Alexandre]
Les petites filles et la mort
Babel 2003
ISBN 978 2 7427 4387 2
190 pages
Quatrième de couverture
La vieille Yannou est au chevet de sa petite-fille, âgée de quelques jours à peine et déjà gravement malade. Au fil des heures de veille durant lesquelles elle se remémore sa vie passée, elle découvre qu'elle n'a jamais vécu que dans la servitude. Elle se persuade alors que son devoir est de délivrer - par tous les moyens - les petites filles de l'enfer qui les attend. Ecrit en 1903, Les Petites Filles et la Mort (dont le titre original se traduit par La Meurtrière) est le maître livre de Papadiamantis. Dans une tragédie qui va bien au-delà du tableau de mœurs, il invente une langue somptueuse et propose une réflexion sur la condition féminine, tissée d'obsessions personnelles, qui se révèle d'une inquiétante modernité.

Ma petite Chronique
Ce roman nous conte la condition féminine dans les campagnes au XlXème en Grèce, car naître fille dans les pauvres familles paysannes était considéré comme une malédiction. Faisant la connaissance de Yannou, on réalise à quel point elle a vécu dans la misère, la soumission, le travail incessant et souvent des coups du père ou du mari. Cela l’amène à réfléchir aux conditions des femmes mais aussi à celles des futurs bébés-filles, faisant le malheur de leurs parents obligés de s’endetter pour constituer leur dot, mais mais certainement devenir l’esclave de leur mari. De belles évocations sur les interrogations de Yanou sur le bien et le mal et sur la justification de ses actes.

Mon avis
Bien que paru en 1995, ce roman est moderne par les réflexions qu’il porte sur la condition féminine, c’est aussi une alternance entre le présent et les souvenirs de Yanou, que ce soit de sa jeunesse ou
Spoiler:
de ses actes honteux, violents et inéluctables
. Ce qui m’a fait frissonner, c’est de savoir que cela se passe toujours dans trop de pays. Un très bon livre qui fait parfois froid dans le dos par sa violence…4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Papadiamantis, Alexandre] Les petites filles et la mort

Message par louloute le Mar 19 Aoû 2014 - 20:42

Merci Lalyre pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10087
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum