Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ladjali, Cécile] Louis et la jeune fille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ladjali, Cécile] Louis et la jeune fille

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Ladjali, Cécile] Louis et la jeune fille

Message par lalyre le Jeu 21 Aoû 2014 - 15:03

[Ladjali, Cécile]
Louis et la jeune fille
Babel août 2014
ISBN 978 2 330 03425 2
161 pages
LE POINT DE VUE DES EDITEURS

Soldat dans les tranchées de la guerre de 14, Louis écrit à sa famille, à ses proches, à ses "marraines de guerre", pour maudire ou travestir la réalité, rassurer ceux qu'il aime ou conjurer un peu de son épouvante. Apprentie dactylo à Saint-Germain-des-Prés dans les années 1950, Lorette s'ingénie à taper des lettres : pour des vieilles dames du quartier, pour son père toujours absent, pour son beau fiancé lointain, et pour elle-même, malade de la tuberculose.
Deux vies parallèles, que sépare un demi-siècle, et dont nous ne connaissons que ces écrits, semblent mystérieusement résonner et se rejoindre en un point imaginaire ou d'une éventualité minuscule. A moins que le lecteur n'ait seul le pouvoir de faire se répondre les mots de cette partition qu'inspire le fameux quatuor schubertien, La Jeune Fille et la Mort.

Mon avis
A travers les correspondances de Louis et Lorette, le lecteur côtoie le quotidien de ces deux jeunes gens, qui vivent à quelques décennies d’âge. Louis vit dans la peur de mourir, Lorette vit avec sa tuberculose, elle aussi a peur de mourir, c’est pour éloigner la mort et continuer d’exister, que tous deux écrivent à ceux qu’ils aiment. C’est une composition à quatre mains, cependant ils ne se connaissent pas, ne se connaîtront sans doute jamais bien que ce soient deux vies parallèles sur fond d’atmosphère tout à fait différent, l’un dans les tranchées, l’autre à Paris. Cécile Ladjali de son écriture limpide nous fait réfléchir au temps qui passe, qui traverse tous les aléas et les bonheurs de la vie. C’est un livre poignant et prenant, dans ces lettres on constate l’érudition de Louis et la naïveté de Lorette, l’ensemble nous fait plonger dans le vif du sujet, par ces missives dévoilant un peu l’intimité des personnages, on se prend d’empathie pour eux. J’ai aussi aimé à la fin du livre, la liste toutes les personnes citées par Louis et Lorette ainsi que les destinataires de leurs lettres. Je pense que c’est un très bon livre à ne pas rater….4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5935
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum