Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Barnes, Julian] Une fille, qui danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé "Une fille, qui danse"?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Barnes, Julian] Une fille, qui danse

Message par erina92 le Lun 25 Aoû 2014 - 10:49

Titre: Une fille, qui danse
Auteur: Julian Barnes
Edition: Folio
Parution: 2014
Nombre de pages: 212



Quatrième de couverture: Au lycée, ils étaient trois amis jusqu'à ce qu'Adrian se joigne à eux. Il était différent, brillant et plus mûr. Tous l'admiraient. Ils croyaient alors vivre dans un enclos et qu'ils seraient bientôt lâchés dans la vraie vie. Pourtant, les jeux étaient faits en partie. A l'université, Tony, le narrateur, fréquenta Véronica et découvrit que le corps des filles est parfois défendu comme la zone d'exclusion d'un pays pour la pêche. Quelques mois plus tard, il apprit qu'elle sortait désormais avec Adrian. De rage, il leur écrivit une lettre épouvantable. Pourquoi Adrian s'est-il suicidé ? Quarante ans plus tard, le passé qui resurgit révèle une terrible vérité. Elle bouleversera Tony et chacun des lecteurs d'Une fille, qui danse.

Mon avis:

C’est un roman en deux parties :

Dans la première les faits remontant aux années 60 sont exposés: l'histoire d'amitié entre les lycées et l'aventure entre Tony et Veronica. C'est un genre de plongée dans ces années-là, avec toutes sortes de réflexions amusantes sur la jeunesse d'alors et celle d'aujourd'hui, qui sont vraiment à des années lumière l'une de l'autre. Cela m'a rappelé un peu les premiers romans de Johnathan Coe.

Dans la deuxième partie c'est un Tony de 60 ans qui revient et enquête sur cette période de sa vie pour tenter de comprendre le suicide de son ami.

Julian Barnes ménage son suspense jusqu'aux toutes dernières pages. Il nous livre des réflexions intéressantes sur la jeunesse et la nostalgie avec un grand talent d'observateur. Le ton m'a toujours semblé juste. Le roman tarde un peu à démarrer surtout lors de la première partie, mais il trouve son rythme lors de l'enquête qui a lieu de nos jours.
J'ai bien apprécié. Ma note 7/10
avatar
erina92
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 45
Localisation : saint-gilles-pligeaux
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : roman, thé@tre,poésie
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Barnes, Julian] Une fille, qui danse

Message par chocolette le Lun 25 Aoû 2014 - 16:36

Je le note, ma LAL n'en finit plus...
Merci pour ton avis Erina! Very Happy
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Barnes, Julian] Une fille, qui danse

Message par joëlle le Jeu 30 Oct 2014 - 18:06

Nous allons, avec ce roman, revivre avec Tony Webster, des moments de son passé désormais vieux de quarante ans, ses amis, avec lesquels il finira par ne plus avoir de contacts, mais aussi son « amour de jeunesse » Véronica et surtout leur rupture.
Marié, puis divorcé, père, puis grand-père, la vie est passée si vite, trop vite. A-t-il réalisé ses rêves ou a-t-il, peut-être par paresse, par orgueil laissé les choses se faire?
Pourquoi Véronica est devenue « La Toquée » ?
Mais en réfléchissant bien, ces souvenirs sont-ils la réalité, ou les années passant ne les aurait-il pas transformés, juste peut-être pour se donner le beau rôle, ou tout simplement supporter une rupture plus douloureuse qu’il veut bien le dire.
« Tu ne piges pas, hein ? Mais tu n’as jamais pigé » lui dira la Véronica d’aujourd’hui… Il faudra bien qu’on (Tony et le lecteur) finissent par comprendre…et je me dis « Quel gâchis! ».
J’ai lu de nombreuses critiques élogieuses de ce roman. Je dois reconnaître que je ne l’ai pas particulièrement aimé. Son style, d’abord, mais aussi les personnages, un peu trop ternes à mon goût.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4424
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Barnes, Julian] Une fille, qui danse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum