Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Uzun, Maryna] Le voyage impaisible de Pauline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Uzun, Maryna] Le voyage impaisible de Pauline

Message par Cassiopée le Ven 29 Aoû 2014 - 21:43



Le voyage impaisible de Pauline
Auteur : Maryna Uzun
Éditions : les 2 encres (avril 2014)
Collection : encres nomades
Nombre de pages : 255
ISBN : 978-2351686683

Quatrième de couverture

Étudiante, Pauline quitte la ville de Kharkov en Ukraine pour se présenter à un concours de danse au Conservatoire de Paris. Elle échoue et rencontre par hasard Tom, intermittent du spectacle, avec lequel elle noue très rapidement une relation amoureuse. Pia, collègue secrète- ment amoureuse de Tom, en est jalouse.

Mon avis


Deux pas de danse….

Maryna Uzun est née en Ukraine, elle est pianiste et concertiste. C’est probablement pour cela que son écriture est poétique et musicale, rythmée par les petits et les grands bruits de la vie. Un chant d’oiseau, des pleurs, des rires, des pas de danse sur le plancher, une course sur le trottoir, mais aussi la parole des uns et des autres ….

Pauline, son personnage principal, a quitté l’Ukraine pour tenter l’entrée au Conservatoire de danse de Paris. C’est une fille rêveuse, qui n’a jamais connu d’échecs, elle est plutôt gâtée par la vie, bonne danseuse, belle, persuadée qu’elle va rencontre l’amour en France et qu’elle va rentrer dans un monde différent, plus « civilisé»……
Comme si, à Paris, sa vie allait être profondément bouleversée, dans le bon sens, avec réussite, bonheur etc…

La vie, on la pense, on l’imagine, on la « tricote », on la rêve et puis et puis …. elle est ce qu’elle est, elle suit son cours, qui n’est pas toujours linéaire, et elle nous entraîne sur d’autres routes, d’autres chemins que ceux souhaités et il faut « faire avec »….

Pauline rate son concours, elle est pourtant plutôt bonne danseuse mais il manque l’émotion. Elle se promène et elle fait une rencontre. Qui, comment, pourquoi et pourquoi à ce moment là ? Destin, hasard ? La vie de Pauline va prendre un autre cours… Elle ne fera plus de ballets mais elle s’exprimera avec son corps dans une petite troupe.… Les projets ne sont plus les mêmes, le quotidien non plus mais elle reste et continue …

Son long cheminement à travers vents et marées sera l’occasion pour l’auteur d’aborder des sujets graves : la place de la mère dans la famille (celle de Pauline : Anna, n’a pas les mêmes habitudes de vie que sa fille et les rapports sont compliqués), la place de chacun dans le groupe familial plus ou moins large ainsi que parmi les amis, mais également la place de l’enfant dans le couple, chez les grands-parents…

Combien de Pauline ou de Paul ont cru arriver un jour en « terre promise » après avoir quitté leur pays où la situation était difficile ou à défaut pas totalement idyllique ?
Combien s’en sont sortis ? Combien y ont laissé des plumes, de l’énergie, passant de désillusions en désillusions ?

L’écriture de Maryna Uzun est imagée, elle crée des mots ou les réactualise, comme le « impaisible » du titre ou « mécroyance ». Ce sont des expressions « musicales » (déformation professionnelle ?), je veux dire par là, que ces vocables qui n’existent pas, possèdent une résonnance, une cadence, une vie à eux,….C’est comme si l’art, qui habite l’auteur, transpirait dans les pages… Cela donne une sonorité très particulière, poétique et intemporelle, au récit que l’on lit…. Et c’est beau, doux, aérien….

Dans la seconde moitié du livre, Pauline doit lutter contre l’adversité, et le style de Maryna Uzun devient plus profond. On sent un tempo où les phrases sont plus lourdes de sens, alors que lorsqu’elle danse avec la troupe les dialogues sont plus nombreux. Elle a une facilité déconcertante (si on réfléchit au fait que le français n’est pas sa langue maternelle) pour adapter son phrasé aux situations qu’elle évoque.

Un auteur à découvrir, à suivre en dansant ou en chantant….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8808
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Uzun, Maryna] Le voyage impaisible de Pauline

Message par Invité le Sam 30 Aoû 2014 - 10:08

Merci Cassiopée.
Je retiens la référence. Les francophones d'outre-mer ou les nouveaux locuteurs ont moins de scrupules à triturer notre langue et se permettre des extravagances qui peuvent se révéler heureuses, si elles sont savamment travaillées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum