Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sainz de la Maza, Aro] Le bourreau de Gaudi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Sainz de la Maza, Aro] Le bourreau de Gaudi

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Sainz de la Maza, Aro] Le bourreau de Gaudi

Message par lalyre le Mer 3 Sep 2014 - 19:16

[Sainz de la Maza, Aro]
Le bourreau de Gaudi
Actes Sud 3 septembre 2014
ISBN 978 2 330 03459 7
664 pages

Mon résumé
Barcelone. Tout commence lorsque Marc, jeune adolescent, neveu de l’inspecteur de police Malart, se suicide avec l’arme de service de ce dernier. Cela pour le premier chapitre très court. Quittons donc ce drame pour nous retrouver avec la juge Susana Cabot téléphonant à Malart pour lui annoncer un autre drame qui n’a rien à voir avec le suicide de Marc (enfin on peut l’imaginer) On a découvert un homme suspendu à la façade de la Casa Milà, plus connue sous le nom de la Pedrera, au beau milieu du paseo de Graçia. L’assassin avait utilisé du câble d’acier pour lier les poignets de la victime, il l’avait suspendue au balcon du premier étage, puis il lui avait mis le feu. Lorsque l’alerte fut donnée le malheureux était entièrement calciné, il semblerait que l’homme était un haut responsable de la Caîxa, un ex-conseiller municipal à la culture. Cependant l’inspecteur Malart qui avait été exclu de la police pour négligence est appelé pour renforcer l’enquête qui piétine. Mais voila qu’un autre homme faisant partie des élites a soudain disparu, va-t-il terminer sa vie comme le premier ? D’autres disparitions insolites sont découvertes pendant la très longue enquête, des d crimes qui tous furent commis tous les 10 juillet annuels….Pourquoi ? Ce qui parait bizarre c’est que certaines des victimes meurent attachées aux balustrades ou autres chef-d’œuvre de Gaudi. Mais c’est surtout lorsque la juge Susa Cabot disparait à son tour que tous policiers vont réagir.

Mon avis
Une enquête palpitante pour découvrir qui est vraiment celui que l’on appelle le Bourreau qui s’avère être un véritable tortionnaire provoqué par la haine, oui mais pourquoi cette haine ? Il est aussi question de la Franc-maçonnerie ainsi que les épouvantables expropriations dont furent victimes les habitants de Barcelone sacrifiés pour des constructions modernes pour le tourisme et bien sûr toujours l’argent prime, ce qui nous fait découvrir la face obscure de la ville et de ses élites.
Pédophilie, mystère, magouille, violence et tortures nous conduisent vers une fin étonnante et percutante.
Comme dans ce policier – thriller, il est fortement question de la Fondation Cercle Gaudi, l’auteur nous assure qu’elle est fictive. Mais il ajoute que tout le reste, ayant trait au génial architecte moderniste, y compris ses droits sur le plan de Barcelone est rigoureusement vrai. Un très roman qu’il faut lire, un véritable plongeon dans Barcelone. 4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5688
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum