Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lehane, Dennis] Un dernier verre avant la Guerre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé "Un dernier verre avant la guerre" ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Lehane, Dennis] Un dernier verre avant la Guerre.

Message par Pistou 117 le Dim 7 Sep 2014 - 13:51

Poche: 343 pages
Editeur : Payot & Rivages (12 janvier 2001)
Collection : Rivages Noir
Langue : Français
ISBN-10: 2743607386
ISBN-13: 978-2743607388





4ème de couverture :

Amis depuis l'enfance, Patrick Kenzie et Angela Gennaro sont détectives privés. Ils ont installé leur bureau dans le clocher d'une église de Boston. Un jour, deux sénateurs influents les engagent pour une mission apparemment simple : retrouver une femme de ménage noire qui a disparu en emportant des documents confidentiels. Ce que Patrick et Angela vont découvrir, c'est un feu qui couve « en attendant le jet d'essence qui arrosera les braises ». En attendant la guerre des gangs, des races, des couples, des familles.

Thriller urbain, roman engagé, « un dernier verre avant la guerre » est la première enquête du couple Kenzie-Gennaro, les deux héros meurtris de Dennis Lehane. Ils ont, selon les mots de Jean-Pierre Perrin dans LIBERATION « le désespoir terriblement drôle et l’humour ravageur prêt à fleurir sur la moindre cicatrice »


Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce polar. Le style, sarcastique à souhait, style film noir avec détective privé des années soixante m’a agréablement surprise. J’aime beaucoup cette ironie et cette autodérision. L’intrigue est très bien construite, et le suspense est au  rendez-vous.

L’auteur dépeint la société américaine des années 90, sans concession, mais sans apitoiement excessif. A la suite de ses héros, il nous invite à une autocritique et à nous poser les bonnes questions. Tout y passe, le racisme, la violence, la pauvreté, les ghettos.

Je recommande vivement cette lecture à tout amateur  de roman policier.


Quelques citations :

« Si je n’avais pas été moi, je n’aurais pas reconnu mon visage »

« - Comment va ta partenaire ? a-t-il demandé ?
Toujours appétissante »

« Pendant que je dormais du sommeil des idiots, le Héros m’a rendu visite »

« Elle avait un sac dans lequel vous auriez pu cacher le Pérou… »

« … Angie farfouillait dans son sac, sans doute à la recherche d’un micro-ondes égaré ou d’une vieille voiture »
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2736
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum