Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-23%
Le deal à ne pas rater :
Montre GPS Garmin Fenix 5S Plus Silver avec bracelet noir
499 € 649.99 €
Voir le deal

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Aller en bas

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_lcap33%[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_lcap33%[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_lcap33%[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_lcap0%[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_lcap0%[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_lcap0%[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Empty [Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Message par lalyre le Ven 19 Sep 2014 - 19:10

[Ogawa, Yôko]
Petits oiseaux
Actes Sud 3 septembre 2014
ISBN 978 2 330 03438 2
269 pages
Quatrième de couverture
Il est le seul à pouvoir apprendre la langue pawpaw afin de communiquer avec son frère aîné, cet enfant rêveur qui ne parle que le langage des oiseaux, n'emploie que ces mots flûtés oubliés depuis longtemps par les humains. Après la mort de leurs parents, les deux hommes demeurent ensemble dans la maison familiale. D'une gentillesse extrême, l'aîné, qui ne travaille pas, se poste chaque jour tout contre le grillage de la volière de l'école maternelle. Peu à peu, la directrice remarque son calme rassurant pour les oiseaux, sa façon subtile de les interpeler, et lui confie l'entretien de la cage. Quant au cadet, régisseur de l'ancienne résidence secondaire d'un riche propriétaire du pays, le jardin de roses, les boiseries des salons, la transparence des baies vitrées sont à la mesure de son attachement pour les lieux de mémoire. Parfois, les deux frères décident de partir en voyage . Valises en main, ils font halte devant la volière. Ravis de palabrer avec les moineaux de Java, les bengalis ou les canaris citron, ils oublient dans l'instant tout projet de départ. Un jour pourtant le calme du quartier semble en danger, une enfant de l'école disparaît. Petits oiseaux est un roman d'une douceur salvatrice qui nous confie un monde où la différence n'influe pas sur le bonheur, où la solitude conduit à un bel univers, un repli du temps préservant l'individu de ses absurdes travers, un pays où s'éploient la voix du poème, celle des histoires et des chants d'oiseaux, celle des mots oubliés.
[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux 51fnck10
Mon avis
Yôko Ogawa nous une histoire singulière, bien sûr comme le titre et la couverture l’indique, il s’agit d’oiseaux mais n’importe lesquels. Mais aussi celle de deux frères dont l’un d’eux parle le pawpaw, langage qu’il utilise pour parler aux oiseaux, (on l’appelait le monsieur aux oiseaux) l’aîné le comprend et ils ont organisé leur vie à l’écart du monde. Cela pour l’ambiance du livre. J’ai appris beaucoup, à propos des oiseaux migrateurs, car pendant longtemps l'homme a considéré que leur migration était due à une sensibilité instinctive, sans lien avec une quelconque technique ou intelligence. Mais c'était une erreur grossière. Ils ont beau donner l'impression de l'accomplir sans difficulté, cette migration est une action extrêmement difficile. Position du soleil, constellations, repères au sol, orientation du vent, magnétisme, ils analysent toutes sortes d'informations pour suivre leur route. Un roman poétique car la poésie se trouve là ou on sait parler aux oiseaux. Un très beau roman sur les êtres différents, sur les oiseaux leur mémoire incroyable et leur douceur. J’ai relu plusieurs fois des passages que j’aimais, celui-ci entre autres……Mais en écoutant le bengali, il réalisa qu’il s’agissait bien d’un chant d’amour. Aucun être vivant au monde ne pouvait chanter avec autant de sincérité motivée par autre chose que l’amour….Voila j’ai beaucoup apprécié ce roman poétique Yôko Ogawa……4,5/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7348
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Empty Re: [Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Message par joëlle le Jeu 5 Mar 2015 - 18:42

C'est par la mort de notre héros "le monsieur aux petits oiseaux" que ce texte commence.
Yôko Ogawa va retracer le destin plutôt triste de cet homme dont j'ai oublié le nom. A-t-il seulement un nom? Il a une mère, qui meurt alors qu'il n'est qu'un petit garçon, mais elle lui a laissé le si lourd fardeau que de veiller sur son grand frère. Leur père est absent, comme s'il se sentait responsable du handicap de ce fils ainé, il finit par mourir noyé.
Cet ainé n'est pas un enfant comme les autres, il ne communique qu' avec les oiseaux, mais son cadet comprend. Tous les deux ils échangent en "pawpaw". Ils iront tous les mercredis acheter une sucette, jusqu'au décès de l'ainé. Parce que toute sa vie il s'occupera de son ainé, il ne vivra qu'en fonction des besoins de ce frère, il passera à côté de sa vie. Pourtant il fait de jolies rencontres, la directrice d'école, la bibliothécaire, l'homme aux insectes…Mais peu habitué aux dialogues, il laisse passer ces amitiés .
Un enfant disparait, alors "on" le regarde de façon bizarre, juste parce qu'il vit en solitaire. C'est un ouvrage très poétique. Il met en avant ce lourd fardeau qu'est pour une fratrie un enfant différent. Il parle aussi d'oiseaux, d'écoute et d'amour, mais tout en pudeur.

_________________
Ma PAL
joëlle
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 6654
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Empty Re: [Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Message par louloute le Jeu 5 Mar 2015 - 20:39

Merci Joëlle et Lalyre pour vos critiques  Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 12124
Age : 51
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Empty Re: [Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Message par Stana le Ven 6 Mar 2015 - 18:55

je ne l'ai pas encore lu mais je le mets vite dans ma PAL
Stana
Stana
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 70
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 25/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Empty Re: [Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Message par Pinky le Mer 10 Avr 2019 - 16:44

PETITS OISEAUX

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux 713cvr11

Roman édité chez Babel en novembre 2017

266 pages

Résumé

Il est le seul à pouvoir apprendre la langue pawpaw afin de communiquer avec son frère aîné, cet enfant rêveur qui ne parle que le langage des oiseaux, n'emploie que ces mots flûtés oubliés depuis longtemps par les humains. Après la mort de leurs parents, les deux hommes demeurent ensemble dans la maison familiale. D'une gentillesse extrême, l'aîné se voit bientôt confier l'entretien de la volière de l'école maternelle, devant laquelle les deux frères aiment à s'attarder pour palabrer avec les moineaux de Java, les bengalis ou les canaris citron. Un jour pourtant le calme du quartier semble en danger : une enfant de l'école disparaît. Petits oiseaux est une fable d'une douceur salvatrice, un éloge de la différence dans lequel la solitude conduit à un bel univers, un repli du temps préservant l'individu de ses absurdes travers, un pays où s'éploient la musique du poème, celle des histoires et des chants d'oiseaux, celle des mots oubliés.

Mon ressenti


Ami(e )s des oiseaux, de la nature, de la sérénité, bienvenus dans cette histoire merveilleuse et magnifique tout en retenue, construite avec douceur et poésie. C’est avec grand plaisir que je me suis invitée à la table de ces deux frères unis par une même langue qu’eux seuls comprennent, par leurs petits rituels qui font que les jours défilent sans crainte, par leur grande appétence à partager et à donner plein d’amour.

Une histoire contée et racontée avec maestria comme sait si bien le faire Yogo Ogawa en créant un univers et une atmosphère magique.

Un coup de cœur

A découvrir absolument

Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6436
Age : 56
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Ogawa, Yôko] Petits oiseaux Empty Re: [Ogawa, Yôko] Petits oiseaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum