Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Inial, Alain] Des berges de l'Aulne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des berges de l'Aulne

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Inial, Alain] Des berges de l'Aulne

Message par Pinky le Lun 29 Sep 2014 - 10:18

DES BERGES DE L'AULNE



Roman
, édité chez 3ditlivre en octobre 2013

184 pages

Résumé

Du duché de Bretagne au royaume de France, du XVI° au XX° siècle, ils ont vécu sur les berges de l'Aulne et s'y sont enracinés pour faire vivre un pays et ses traditions avant de partir tenter l'aventure vers d'autres horizons. L'auteur retrace le parcours d'une famille bretonne à travers treize générations et quatre siècles d'histoire, de coutumes et d'amour pour ce sol du bout du monde, leur terre bretonne, dans un univers rituel et paisible où l'histoire fait parfois irruption.

Mon ressenti


Autour de l’histoire qui a touché la France et particulièrement la Bretagne, l’auteur nous conte l’histoire de sa famille au travers des siècles et des générations. Un périple intéressant retraçant le départ du nom « Inial ». J’ai été touché par ce périple et en même temps frustrée de ne pas en savoir plus sur les personnes (c’est mon côté rencontre avec l’autre). Heureusement que l’auteur a mis à la fin la généalogie des familles : car comme il était de coutume autrefois, les aînés portaient le prénom de leurs parents ou et celui de leurs grands-parents, car il y en a beaucoup d’Hervé, de François…

J’ai appris avec les membres de cette famille, la culture paysanne et les métiers qui ont fait ce monde. J’ai aimé comment ces personnes étaient réactives en s’inscrivant dans le mouvement et un processus de changement tant dans leur métier (si le nom est inscrit maintenant, ils continuent d’être l’éleveur, le bâtisseur, le fermier, le berger, le meunier…) que dans leurs mœurs.

Venant du monde ouvrier, le monde décrit par Victor Hugo ou Zola est plus le mien. Dans ce livre, même si les drames (maladie, disette, misère…) touchent aussi les familles, j’y ai trouvé beaucoup de sérénité, peut être le rapport à la terre et aux rythmes de la nature. J’ai aimé participé aux fêtes traditionnelles et aux veillées inscrites dans les liens inter-familles. Je suis ravie de retrouver encore cela chez mes amis bretons cette solidarité et les fêtes.

Aujourd’hui le monde paysan a bien changé mais n’oublions pas d’où nous venons car ce sont ces générations qui nous ont ouverts les portes à notre mieux être.

Une belle leçon d’humilité,
À découvrir

avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5803
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum