Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fowler, Therese] Le roman de Zelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Fowler, Therese] Le roman de Zelda

Message par Cassiopée le Mer 15 Oct 2014 - 0:02

Le roman de Zelda
Therese Anne Fowler
430 pages



"Elle a 17 ans, c'est une belle du Sud des États-Unis, exubérante et fantasque. Quand elle le rencontre, il a 21 ans, porte l'uniforme et veut vivre de sa plume. Bravant les conventions, elle l'épouse quelques jours après la sortie de son premier roman, L'Envers du paradis, immense succès. Devenus célèbres, les deux amoureux sont propulsés dans un tourbillon de fêtes entre Long Island, Paris et la Riviera. Elle, c'est Zelda ; lui, c'est Scott : ils viennent d'entrer dans la légende. Mais l'insouciance de la vie mondaine, les dépenses folles et les flots de champagne détruisent l'harmonie du couple. Tandis que Scott sombre dans l'alcoolisme, Zelda lutte corps et âme pour exister. Écriture, peinture, danse, elle cherchera éperdument son identité jusqu'à en perdre la raison, et disparaîtra de façon tragique dans l'incendie de son dernier asile. Toute sa vie, elle sera restée dans l'ombre de l'homme qu'elle a aimé à la folie. Ce roman lui rend enfin sa voix."

Therese Fowler a enseigné la littérature à l’université avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Dans ce roman qui rend hommage au talent de Zelda, elle donne la parole à cette femme, cette artiste à fleur de peau dont les frasques sont aussi célèbres que l’amour profond qui la liera jusqu’à la mort à F. Scott Fitzgerald.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8988
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fowler, Therese] Le roman de Zelda

Message par lalyre le Mer 15 Oct 2014 - 15:07

Mon avis
Un roman qui m’a permis de mieux connaître cet écrivain, sa vie et principalement celle de sa femme Zelda, couple mondain, chic et noceur qui m’a souvent choquée par leurs excès dans tous les domaines, Que ce soient folles dépenses d’argent, champagne coulant à flot lors de leurs réceptions et dîners mondains, etc….Zelda est décrite comme vivant dans l’ombre de Scott autoritaire qu’elle a aimé à la folie et pourtant, quand à son tour, elle écrit des nouvelles, celles-ci sont publiées sous le nom de Scott. J’ai ressenti chez ce couple mythique un déclin des valeurs morales, sociales, une perte de sens causant une nette rupture avec le passé tant par leur mode de vie que de leurs écrits. Un portait de femme déçue, détournée de la danse, sa passion, se sentant rejetée car Scott prétentieux est toujours là, il la relègue au second plan, alors épuisée, déprimée et délaissée, elle s’effondre et c’est le début d’une lente descente aux enfers. Un roman intéressant entre fiction et réalité que j’ai aimé malgré quelques longueurs répétées, un hommage à une femme de cette époque en avance sur son temps.
…………………………..
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5836
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fowler, Therese] Le roman de Zelda

Message par Moulin-à-Vent le Mer 15 Oct 2014 - 17:40

Les biographies, romancées ou non, ne sont habituellement pas le genre de livre que je préfère. Celui-ci ne fait pas exception. Ces deux êtres que sont Francis Scott Fitzgerald et son épouse Zelda sont loin d'être agréables. Leur superficialité s'imbibe d'alcool. Malgré tous ses défauts, le père Scott semble un meilleur parent que son épouse. Ce couple récolte ce qu'il sème et il sème le mal être à tous vents.
Le quotidien de ces années semble bien décrit et la réalité, pour la grosse majorité des gens, était beaucoup plus difficile qu'aujourd'hui. Nous faisons connaissance avec une facette que je ne connaissais pas de Hemingway, frère de sang de Fitzgerald.
Pour les trois premiers quarts du roman, le rythme est, comme la vie de ce couple nanti, saccadé et peu agréable. C'est dans le dernier quart du livre que le rythme semble enfin trouver un souffle et l'histoire paraît plus facile à lire.
Ma cote: 5/10.

Citations

"- Les riches mènent une existence totalement différente de la nôtre, tu sais. Ce sentiment que tout leur est dû imprègne leur vie."

"- ... les hommes ont besoin d'une compensation en échange des pressions qu'ils affrontent tous les jours. Ils ont besoin de savoir que leurs efforts comptent aux yeux de celle qui partage leur vie. Nous renonçons à notre liberté, nous nous dévouons entièrement à une seule femme...
- ... Une à la fois, peut-être..."
(Therese Anne Fowler, "Z Le roman de Zelda")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fowler, Therese] Le roman de Zelda

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum