Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Trotter, Janet Macleod] Les lumières d’Assam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Trotter, Janet Macleod] Les lumières d’Assam

Message par lili78 le Mer 15 Oct 2014 - 12:07



Trotter Janet Macleod - Les lumières d’Assam
France Loisirs – 544 pages

Biographie : Romans historiques, polars, carnets de voyage… Janet MacLeod Trotter est publiée depuis des années. D’abord autoédité sur internet, Les lumières d’Assam s’est classé 9e des ventes en Angleterre, suscitant le vif intérêt des grandes maisons d’édition.

Résumé : À la mort de son père, Clarrie n’a d’autre choix que d’abandonner l’Inde et la plantation de thé familiale. Hors de question d’accepter l’aide du séduisant Wesley Robson, héritier de la famille rivale ! Clarrie emmène sa jeune sœur Olivia en Angleterre, où elles sont recueillies par des cousins qui font d’elles de vraies esclaves domestiques. Mais Clarrie n’a rien oublié du passé, bien décidée à retrouver liberté et dignité. Elle ignore que Wesley s’est lui aussi installé tout près…

Mon avis : Les lumières d’Assam est un magnifique roman qui débute, en 1904, en Inde dans une plantation de thé, puis qui nous entraine en Angleterre.
Clarrie est une jeune fille courageuse et très protectrice envers sa jeune sœur. Après le décès de leur père, ruiné, elles sont obligées de quitter l’Inde pour l’Angleterre où elles se retrouvent à la merci de leur cousin et de sa femme, propriétaires d’un pub miteux.
Clarrie n’aura de cesse de retrouver dignité et indépendance, pour elle et sa sœur, et de réaliser son rêve : ouvrir un salon de thé.
Tout le roman baigne beaucoup dans le thé, si je puis dire. On ressent beaucoup l’amour que porte Clarrie pour ces merveilleuses petites feuilles aux milles parfums, qui pour elle, sont la réponse à tous les maux.

Je vous conseille donc vivement de vous munir de votre théière pour déguster ce superbe roman comme il se doit.
La seule chose que je pourrais reprocher est la fin, trop brusque à mon gout.

C’est tout de même un coup de cœur pour moi.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2270
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum