Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Guthrie, A. B.] La captive aux yeux clairs

Aller en bas

[Guthrie, A. B. ] La captive aux yeux clairs

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Guthrie, A. B.] La captive aux yeux clairs

Message par lalyre le Mar 21 Oct 2014 - 18:37

[Guthrie, A. B. ]
La captive aux yeux clairs        
   Actes Sud 1 octobre 2014      
ISBN 978 2 330 03208/1            
481 pages        
Quatrième de couverture
En 1832, Boone Caudill et ses amis trappeurs rejoignent une expédition vers le Haut-Missouri, vaste région sauvage où vivent les Indiens Blackfeet. Teal Eye, une jeune Blackfoot, fait partie du voyage. Va-t-elle pouvoir servir de "cadeau" pour les Indiens qui défendent farouchement leur territoire ? Dans les paysages immenses et mythiques de l'Ouest américain se déroulera alors une grande épopée encore plus impressionnante, plus iconoclaste, plus vaste que le chef-d'oeuvre de Howard Hawks (1952) - qui n'en a adapté qu'une partie -, un des plus grands westerns de l'histoire du cinéma.

Mon avis
A . B. Guthrie est un formidable conteur, il nous  fait connaitre la vie des trappeurs lors des années 1900, ces hommes partaient à la découvertes de vastes régions encore sauvages et inexplorées du Haut-Missouri, peuplées d’indiens. Des régions pleines de surprises et de dangers, les chasses aux bisons et aux castors,  tout est réuni pour le plaisir des  lecteurs aimant les romans d’aventures. Il y a aussi cette petite indienne abandonnée dans la forêt que Boone et Jim ont recueillie, une jolie fille aux yeux clairs dont ils sont tous deux amoureux, ce qui sans doute pourrait provoquer un drame… Cette vaste terre bientôt envahie par les colons apportant les maladies et dévastant le territoire par la chasse effrénée et destructions du territoire, alors on peut se demander ce que vont devenir les trappeurs, ne vont-ils pas comme les indiens disparaître aussi ? De beaux thèmes comme l’amitié masculine, l’amour, la vie animale dans la beauté de cette nature si bien décrite qui pourtant nous incitent à penser que déjà tout cela a disparu. J’ai beaucoup aimé cette histoire qui m’a fait rêver. 4,5/5

Ce premier tome de la très célèbre série The BigSky de A. B. Guthrie, texte fondateur de "l'école du Montana", est publié ici pour la première fois en français. Le deuxième tome est intitulé La Route de l'Ouest (Actes Sud, 2014).
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6610
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guthrie, A. B.] La captive aux yeux clairs

Message par Tchezare le Mar 21 Oct 2014 - 19:01

Merci pour ton avis lalyre
Un livre qui peut plaire je pense
et le genre de récit que j'ai l'habitude de voir par les films

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
La disparue de Colliton park de Minette Walters



avatar
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 31
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Vendeur comptoir
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guthrie, A. B.] La captive aux yeux clairs

Message par lalyre le Mar 21 Oct 2014 - 23:22

Merci de ton passage flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6610
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guthrie, A. B.] La captive aux yeux clairs

Message par Cassiopée le Jeu 9 Aoû 2018 - 15:26

Mon avis


Un bon pavé pour l’été, rien de tel pour lire avec plaisir et se sentir rapidement dépaysée!

Nous sommes en 1832, dans l’Ouest américain beau et sauvage, aux paysages immenses, démesurés dans lesquels vivent des indiens. Mais les « blancs » veulent installer leur commerce, leur comptoir, coloniser le territoire petit à petit et certains « oublient » de discuter avec les autochtones qui défendent alors leurs terres. Boone Caudill est un jeune paysan qui suite à une raclée de trop, décide de prendre la route pour rejoindre son oncle Zeb, un trappeur. Ce dernier porte une part de rêves qui fait envie au jeune homme et cela le motive tout au long de sa fuite. Pas facile de   se retrouver sur les routes, on n’y fait pas que de bonnes rencontres, Boone l’apprendra à ses dépends. Il va faire connaissance avec deux compagnons : Deakins un jeune comme lui mais moins fougueux, plus raisonnable et Summer, un vieux sage, habitué des longues pérégrinations. Et bien sûr, Teal Eye, la seule femme ayant de l’importance dans ce récit.

C’est un voyage ardu, semé d’embuches mais jamais Booen ne lâche des yeux le but qu’il s’est fixé. Il démontre un caractère, une résistance à toute épreuve. Il est impressionnant. Parfois, on voudrait qu’il calme son ardeur car trop c’est trop et l’impulsivité n’est pas forcément bonne conseillère,  mais il ne peut pas, cette façon d’être fait partie de lui. C’est l’épopée de cet homme qui nous est présentée. Il a une telle présence dans les pages qu’il ne peut que nous captiver. Dès les premières lignes, on rentre dans l’histoire, happée par le contenu. Les descriptions sont magnifiées par une écriture sublime, forte et puissante.
« ‒ C’est un sacré pays, là-haut, il paraît.
Summers le regarda et sa bouche esquissa un sourire.
‒ Sauvage. Sauvage et beau, comme une vierge. Quoi que tu fasses, tu as le sentiment d’être le premier à le faire ».

L’amitié masculine, rigoureuse qui se tisse entre les protagonistes et les situations auxquelles ils sont confrontés maintient le lecteur dans le récit. Je n’aurais jamais imaginé qu’une « histoire de cow boys et d’indiens »  soit aussi belle…. Il n’y a pas un seul temps mort, pas une longueur tant les présentations de la nature, de l’atmosphère, des relations entre les uns et les autres sont décrites dans un style vif, rythmé, porté par un phrasé envoûtant et des dialogues bien vivants. Les indiens sont droits dans leurs mocassins, fiers et ténébreux…. La nature tient de la place, comme un personnage à part entière et pas seulement en toile de fond, elle vibre, murmure, se fâche, s’impose, se retire, se tait …. Elle est « présence »…..

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, il dégage quelque chose qui le rend inoubliable, il se laisse découvrir, se savoure et on le quitte à regrets ….

A noter : Beaucoup de personnages et d’événements de  cette histoire sont inspirés de l’expédition d’Andrew Henry en 1829.
C’est le  premier tome de la très célèbre série ¬« The Big Sky » de A. B. Guthrie, texte fondateur de “l’école du Montana”. Ce roman a donné naissance à un film avec Kirk Douglas. L’auteur a reçu le prix Pulitzer en 1950 et on peut, légitimement, s’interroger sur le pourquoi d’une traduction et d’une mise en avant si tardive…..

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10155
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guthrie, A. B.] La captive aux yeux clairs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum