Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Aller en bas

Votre avis

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_lcap25%[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_lcap50%[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_lcap0%[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_lcap0%[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_lcap25%[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_lcap0%[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par joëlle le Lun 15 Déc 2014 - 1:08

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage 97827110
Couverture, graphisme Atelier Dominique Toutain


Editeur : Belfond
ISBN-13: 978-2-7144-5687-8
368 pages
Traduit du japonais par Hélène Morita


Quatrième de couverture

  Depuis le mois de juillet de sa deuxième année d’université jusqu’au mois de janvier de l’année suivante, Tsukuru Tazaki vécut en pensant presque exclusivement à la mort.

  À Nagoya, ils étaient cinq amis inséparables. L’un, Akamatsu, était surnommé Rouge ; Ômi était Bleu ; Shirane était Blanche et Kurono, Noire. Tsukuru Tazaki, lui, était sans couleur.

  Tsukuru est parti à Tokyo pour ses études ; les autres sont restés.

  Un jour, ils lui ont signifié qu’ils ne voulaient plus jamais le voir. Sans aucune explication. Lui-même n’en a pas cherché.

  Pendant seize ans, Tsukuru a vécu comme Jonas dans le ventre de la baleine, comme un mort qui n’aurait pas encore compris qu’il était mort.

  Il est devenu architecte, il dessine des gares.

  Et puis Sara est entrée dans sa vie. Tsukuru l’intrigue mais elle le sent hors d’atteinte, comme séparé du monde par une frontière invisible.

  Vivre sans amour n’est pas vivre. Alors, Tsukuru Tazaki va entamer son pèlerinage. À Nagoya. Et en Finlande. Pour confronter le passé et tenter de comprendre ce qui a brisé le cercle.

Mon avis
Parce qu'il est introverti, Tsukuru n'a posé aucune question. Sans explication on l'a rejeté, il accepte ce rejet sans comprendre. Il va presque se laisser mourir, quittant brusquement l'adolescence et leurs rêves à eux cinq, groupe dont il est désormais exclu. Six mois où tout son corps va se transformer pour devenir adulte. Jamais il ne cherchera à prendre contact avec ses anciens amis, accomplira son destin, mais gardera le traumatisme de cet inexplicable rejet.
Il rencontrera Haida, avec qui il se liera d'amitié, et qui disparaîtra de sa vie lui aussi sans explications.
Jusqu'au jour où, seize ans plus tard, il croise Sara. Pour elle il partira à la recherche de ses quatre amis, pour pouvoir peut-être construire enfin une relation sérieuse.
Les démons sont là, les rêves si réalistes qu'ils sont peut-être hallucinations, ou réalités. Accompagné dans son pèlerinage dans le passé par le piano et la musique de Liszt, "Les années de pèlerinage" et plus particulièrement "Le mal du pays".
Je regrette que Murakami nous laisse sans explication sur l'éloignement soudain de Haida.
Je ne connais du japon, et des légendes asiatiques que trop peu de choses, et certainement des clichés. Si j'ai passé un très bon moment en lisant ce roman, je sais qu'il me manque beaucoup d'éléments pour apprécier ce texte à sa juste valeur.

_________________
Ma PAL
joëlle
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 6181
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty Re: [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par joëlle le Lun 15 Déc 2014 - 1:40

Je me suis trompée , ce n'est pas en lecture commune que je devais entrer cet avis, je ne sais pas comment changer. Si vous m'expliquez je le change demain. Désolée

_________________
Ma PAL
joëlle
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 6181
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty Re: [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par Sharon le Lun 15 Déc 2014 - 4:05

J'ai déplacé ta critique dans le sujet "Haruki Murakami". Je pense que c'était sa place.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9092
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty Re: [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par joëlle le Lun 15 Déc 2014 - 9:42

Merci Sharon.

_________________
Ma PAL
joëlle
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 6181
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty Re: [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par Sarfre le Mer 9 Mar 2016 - 18:14

13ème roman de l’auteur que je lis, je retrouve un peu plus le Murakami que j'ai aimé au début. C'est un petit peu un retour aux origines après 1Q84 qui avait été une réelle souffrance pour moi. Ce livre se rapproche plus de Ballade de l'impossible, des amants du spoutnik ou d'Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil.

J'aime Murakami, quand il y a juste une petite touche de surréalisme et de mystérieux, pas quand il y en a des caisses (sauf pour Kafka sur le rivage qui fait office d'exception).
J'apprécie, aussi dans ses romans la simplicité des personnages, de leurs relations. Leurs quêtes initiatiques en recherche d'eux même. C'est doux, tendre avec une pointe de mélancolie au sujet du temps qui passe, et ce de manière irréversible.

Un bon moment de lecture.

7/10
Sarfre
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 508
Age : 43
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty Re: [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par Libellule le Jeu 22 Déc 2016 - 11:26

Malgre mes admirations enthousiastes pour tout ce que j'ai lu de cet ecrivain (plus de 10 livres traduits en ma langue), L'incolore Tsukuru[...] m'a decue. Le personnage etait bien moins convaincant, previsible et fade.
Oui, il y avait le monde onirique, poetique et polyphonique de Murakami qui fait le lecteur se sentir dans un reve, mais ce livre n'etait pas reussi d'apres moi. Peut-etre qu'apres 1Q84, je m'attendais a quelque chose d'aussi fort et puissant comme suggestion.
Je continuerai a lire ses nouveaux livres quand meme, c'est toujours un auteur bien appreciable pour moi.
Libellule
Libellule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4369
Age : 66
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage Empty Re: [Murakami, Haruki] L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum