Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mazzantini, Margaret] Personne ne se sauve tout seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Personne ne se sauve tout seul

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mazzantini, Margaret] Personne ne se sauve tout seul

Message par Pinky le Dim 4 Jan 2015 - 14:18

PERSONNE NE SE SAUVE TOUT SEUL



Roman, édité chez Robert Laffon en mai 2014

220 pages

Résumé

" Dis-le.
– Quoi ?
– Dis que tu ne m'aimes plus. Dis-le maintenant que nous avons fait la paix... Comme ça je pourrai le digérer. Elle lui sourit avec ces dents qui ont avalé le paradis.
– Je ne t'aime plus, Gaetano. Il acquiesce et rit avec elle... puis ses yeux se ferment et se gonflent tout entiers, comme ceux des enfants.
– Dis-le, toi aussi.
– Je ne peux pas le dire.
– Dis-le.
– Je ne t'aime plus, Delia.
– Tu vois... On peut le dire. "
Dans la veine d'Écoute-moi, Margaret Mazzantini renoue avec le roman sentimental. Elle nous offre ici l'autobiographie d'une génération : l'histoire des cendres et des flammes d'un couple contemporain. Sans la peur du lyrisme, sans l'écueil du pathos.

Mon ressenti

Inutile de tourner autour du pot, je ne garderai pas en mémoire ce livre. J’ai suivi sans état d’âme l’histoire de ce couple qui n’existe plus en tant que tel. C’est l’histoire de leur séparation, ils continuent de se rencontrer pour le bien des enfants mais ils parlent de leur histoire morte et non de leurs enfants.

L’un et l’autre se regarde et c’est leur dialogue intérieur que le lecteur reçoit…

Bref, je n’ai pas trouvé d’intérêt à ce livre qui ne m’a pas touché ou peut-être ce n’est pas l’histoire de ma génération. Pourtant si il y a bien quelque chose d’intemporel, ce sont bien les histoires d’amour qu’elles soient passionnelles ou finissent mal …
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum