Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Riol, Raphaëlle] Ultra Violette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Riol, Raphaëlle] Ultra Violette

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Riol, Raphaëlle] Ultra Violette

Message par lalyre le Lun 26 Jan 2015 - 20:26

[Riol, Raphaëlle]

Ultra Violette          
La brune de Rouergue 7 janvier 2015
ISBN 978 2 8126 0748 6     
 188 pages       
Quatrième de couverture
Violette Nozière, jeune parricide des années 1930, enflamma des années durant la rubrique des faits divers et l'imaginaire des écrivains. C'est une de ces garçonnes aux cheveux courts passant ses jours et ses nuits à Saint-Germain-des-Prés, dans la fréquentation d'amis douteux. Lorsqu'elle est arrêtée, en août 1933, pour l'empoisonnement de son père, elle a tout juste 17 ans et déchaîne les passions.
On la hait, on la célèbre. Beauté convulsive des Surréalistes, sorcière, mythomane, monstre en jupon... Dans ce roman inventif et impertinent, Raphaëlle Riol revisite le mythe en convoquant le personnage à sa table d'écrivain. Ultra Violette fait s'entrechoquer face A, l'histoire vraie et face B, les hypothèses imaginaires. Portrait trouble d'une jeune fille et de son époque


Mon avis

Violette Nozière, cette jeune fille de dix- sept ans qui a empoisonné ses parents et dont Raphaëlle Riol s’est emparée pour écrire ce roman avec une construction assez originale qui cependant n’est pas un roman policier car c’est Violette Nozière, la parricide qui après quatre-vingts ans, revient hanter l’auteure. Se redessinent alors le portrait de ce personnage troublant qui enflamma longtemps les imaginaires et qu’elle invite à sa table d’écrivain. 1930,  la vie de l’entre-deux guerres, l’histoire s’entrechoque entre deux faces. Une fiction écrite sur un fait divers, ce n’est pas la première fois que je lis une biographie ou une fiction sur Violette Nozière, cependant il me semble Raphaëlle Riol s’est très bien documentée et j’ai vraiment apprécié l’histoire accrocheuse et passionnante, mais aussi la façon dont elle s’adresse à Violette, un peu comme si celle-ci se trouvait après d’elle. Je pense que ce fait divers ne s’est pas laissé oublier par plusieurs écrivains qui en ont fait une sorte de légende et qui grâce à la belle plume de Raphaëlle Riol, fut pour moi une lecture très appréciée.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5928
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum