Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Khara, David] Une nuit éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Khara, David] Une nuit éternelle

Message par seriephile le Sam 7 Fév 2015 - 23:54



Titre : Une nuit éternelle
Auteur : David Khara
Editeur : Fleuve Editions
Date de parution : 13/11/2014
Pages : 311


Quatrième de couverture :

Barry Donovan, flic new-yorkais, reprend du service après une longue convalescence. Dès son premier jour, il fait face à une affaire sordide, un crime violent à élucider : le meurtre d’un pasteur noir et de son fils. Dans des conditions abominables : égorgés et la main gauche tranchée. Qui peut être à l’origine d’un crime rituel aussi barbare ? Barry pourrait compter sur son meilleur ami Werner Von Lowinsky. Un homme pas comme les autres, qui n’en est plus vraiment un. Transformé en vampire en pleine guerre de Sécession, Werner a plus de deux cents ans et a pour (mauvaise) habitude d’aider son ami à résoudre ses enquêtes. Peut-on rêver meilleur coéquipier qu’une créature capable de se transformer, d’hypnotiser, d’effacer la mémoire… Mais Barry préfère que Werner reste en dehors de cette nouvelle enquête. Une affaire vraiment trop sensible pour les deux hommes…

Mon avis :


C'est fou comme une histoire de vampires peut être bien plus que ce qu'on avait imaginé et qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences.
Ne connaissant pas encore David Khara, même si j'en avais entendu parler, je ne savais pas trop où j'allais être transportée en commençant ce roman.
J'ai été particulièrement surprise par cette lecture, car l'auteur a su me réconcilier avec « le style vampire », car je dois dire que je ne suis pas une fan inconditionnelle des buveurs de sang.
Le parti pris de David Khara, proposer la recette suivante : une grosse louche d'intrigue policière somme toute classique, une cuillère à soupe d'histoire, plus spécifiquement celle de la croix rouge vue sur la couverture, finir avec une petite pincée de vampirisme pour napper le tout. Écrit comme ça, cela peut sembler incongru, mais foi de lectrice pourtant dubitative, ça fonctionne!
Je pense que la plus-value évidente est apportée par les personnages, particulièrement attrayants et originaux. J'ai aimé le décalage entre nos deux protagonistes, Barry et Werner. Il y a tout d'abord la différence d'âge notable (quand on est né au XIXe, ça ne peut qu'être une différence notable au regard d'un ami né au XXIe siècle), qui crée une différence de références que l'auteur se plaît à dépeindre, notamment grâce aux chapitres écrits du point de vue de Werner.
En effet, chacun d'eux à la parole, permettant ainsi au lecteur de mieux connaître l'un et l'autre, de mieux les apprécier et de comprendre leurs points de vue respectifs. Il y a aussi la différence de ton, Barry est un personnage de notre temps, utilisant un langage commun, ressemblant donc au nôtre.  Werner utilise quant-à lui un langage plus suranné, complètement en décalage, mais qui donne un charme particulier à ce personnage. C'est également plaisant à la lecture.
Et puis cerise sur le gâteau, l'histoire attrayante est finalement percutante et plus profonde qu'elle ne le laisse paraître.
En bref, une belle découverte, qui me donne envie d'explorer la bibliographie de cet auteur en lisant notamment le premier volet des aventures de Barry et Werner, mais également en lisant sa trilogie des « projets ».
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Khara, David] Une nuit éternelle

Message par lalyre le Mer 30 Déc 2015 - 19:57

Mon avis
On se trouve à Manhattan, où le crime règne, les pierres se fendent et les empires s'écroulent, un être venu de l'ombre a décidé de placer tous ses espoirs sur un homme. Werner a ainsi fait le choix de veiller sur l'humanité du haut de ses deux cents ans, quand à Barry Donovan, c’est un flic droit et intègre qui porte le deuil de sa femme et de sa fille, décédées dans l'effondrement d'une des tours jumelles. Et leurs forces conjuguées ne seront pas de trop pour affronter les exactions qui se préparent……Barry, lui vit dans la réalité du XXlème siècle alors que Werner est un vampire survivant depuis le XXème siècle, aussi invraisemblable que l’histoire, une solide amitié va se nouer entre ces deux personnages formant ainsi une paire d’âmes perdues essayant de se reconstruire. Il faut dire que ce n’est pas seulement une histoire de vampire car ce sont les enquêtes sur les multiples crimes qui sont la base de ce bon roman d’action que j'ai apprécié, qui est un polar ou le suspense est roi.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum