Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Divry, Sophie ] La cote 400

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Divry, Sophie ] La cote 400

Message par la grande astrance le Dim 8 Fév 2015 - 22:58


Montréal, Les Allusifs, 2010, 64 p., 20 cm
ISBN 978-2-923682-13-6 : 11 €



Date de parution 04/04/2013
Editeur 10/18
Collection 10/18 Domaine Francais

Elle rêve d'être professeur, mais échoue au certificat et se fait bibliothécaire. Esseulée, soumise aux lois de la classification de Dewey et à l'ordre le plus strict, elle cache ses angoisses dans un métier discret. Les années passent, elle renonce aux hommes, mais un jour un beau chercheur apparaît et la voilà qui remet ses bijoux. Bienvenue dans les névroses d'une femme invisible. Bienvenue à la bibliothèque municipale, temple du savoir où se croisent étudiants, chômeurs, retraités, flâneurs, chacun dans son univers. Mais un jour ce bel ordre finit par se fissurer.


Sur l’auteur :
« J’aime les aubergines, l’huile d’olive, et les confitures de ma mère,
j’ai horreur des automobiles, je n’ai pas de téléphone portable, je
suis féministe et j’ai la phobie des portes ouvertes. Je suis allergique
aux acariens, aux chats et aux sulfites. J’aime me baigner dans la
mer, les lacs et les rivières. Je trouve qu’on ne parle pas assez de
Jacques Roubaud et de Claude Simon, et qu’il y a trop de bruit
médiatique en ce monde. Je n’aime pas acheter un livre sans savoir
ce qu’il y a dedans. »

Sophie Divry a trente ans et vit à Lyon. La cote 400 est son premier roman.




Étonnant petit livre (64 pages , mais le texte commence page 11 ! )
Un long monologue d'une bibliothécaire, dépressive et révolutionnaire qui s'adresse à un improbable lecteur qui serait resté enfermé une nuit dans le  sous-sol ....
Une réflexion sur  les "dames de la bibliothèque" , les lecteurs , les classiques et les best-sellers , ...
Aucune pause ( pas facile de poser son marque-page ) et une écriture nerveuse , une pensée rapide et au final un grand coup de cœur pour Sophie Divry
C'est drôle et triste à la fois , extrêmement bien écrit


quelques petites phrases que j'aimerais retenir :
On n'est jamais seule quand on vit parmi les livres.

Les deux ensemble, le livre et le lecteur, au bon moment dans la vie de chacun, cela peut produire des étincelles, un feu, un embrasement, ça peut changer une vie.
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 342
Age : 60
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum