Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rufin, Jean-Christophe] Immortelle randonnée - Compostelle malgré moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vos avis

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Rufin, Jean-Christophe] Immortelle randonnée - Compostelle malgré moi

Message par joëlle le Jeu 19 Fév 2015 - 19:41


Couverture: Crédentiale de l'auteur.
Au centre photo Christophe Raylat.

Quatrième de couverture:

"Chaque fois que l'on m’a posé la question "Pourquoi êtes-vous allé à Santiago ?", j’ai été bien en peine de répondre. Car le Chemin a pour effet sinon pour vertu de faire oublier les raisons qui ont amené à s'y engager. On est parti, voila tout."

Jean-Chistophe Rufin a suivi le "Chemin du Nord" jusqu'à Saint-Jacques: huit cent kilomètres le long des côtes basques et cantabrique, à travers les montagnes sauvages des Asturies et de Galice. Il s'est peu à peu transformé en clochard céleste, en routard de Compostelle. Il nous raconte, avec une délicieuse auto-dérision, ce parcours humain et spirituel.

Mon avis

J'ai découvert Bourges grâce au "Grand coeur" de Rufin. Il m'avait donné envie de mieux connaître ces lieux ou le passé rejoint le futur.
J' ai aimé "Le Grand Coeur" et l'écriture de Rufin.
Mais là je dois dire que je suis un peu restée sur le bord de la route. J'ai bien essayé de le suivre, je n'ai pas réussi en lui emboiter le pas…Peut-être parce que les marches des pèlerins sont un retour sur soi, une occasion d'être seul et de faire une introspection…Tout en pudeur, Rufin nous parle peu de lui et s'il évoque d'autres pèlerins, c'est toujours avec une certaine retenue. Faire huit cents kilomètres à pied, sac à dos est pour moi un exploit. Si parfois les paysages sont superbes, j'ai eu la mauvaise impression que le monde moderne est trop présent. Le sentier, je l'imaginais encore hors du temps…préservé, mais il suit trop souvent le maccadam  des routes, il longe les autoroutes et pipelines. Et l'arrivée à Compostelle a été, c'est le sentiment que m'a donné Rufin, une déception. Les marchands du temple sont là…et tous les efforts pour parvenir à ce lieu unique, tous les sacrifices, les ampoules et les courbatures, la soif parfois et le dépassement de soi m'ont paru vains.
Il n'en demeure pas moins que Rufin nous fait partager un superbe voyage; et que ce voyage lui a donné envie d'écrire l'histoire de Jacques Coeur. "Bonne idée Monsieur Rufin!"

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4561
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rufin, Jean-Christophe] Immortelle randonnée - Compostelle malgré moi

Message par la grande astrance le Dim 7 Aoû 2016 - 21:46

j'ai randonné avec l'auteur à l'écoute de la version audio et j'ai vraiment apprécié , retrouvant le style élégant de l’auteur et goûtant à son humour, son auto-dérision

et oui, le chenin de Compostelle n'est pas un sentier bucolique et la dure réalité est irritante parfois, mais la ferveur demeure

j'ai  à mon petit niveau randonné (le tour du Mont-Blanc fut le plus long ) et j'ai reconnu les galère du randonneur: douleurs aux pieds, les ronfleurs, et des rencontres sympa, étonnantes, le désir de tout arrêter et la soif de repartir

Un vrai plaisir de lecture
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 61
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rufin, Jean-Christophe] Immortelle randonnée - Compostelle malgré moi

Message par Fleya le Ven 10 Mar 2017 - 23:43

Jean-Christophe Ruffin nous raconte à travers cet ouvrage son expérience personnelle du chemin de Saint Jacques de Compostelle. J'ai été un peu déboussolée au début car j'avais une image assez idéaliste de ce fameux périple que l'auteur a finalement démystifiée. En effet, on découvre que le chemin de St Jacques est devenu un véritable enjeu touristique et commercial pour beaucoup de gens (aubergistes, commerces... voir même certaines congrégations religieuses), perdant un peu de son "âme". J'ai également apprécié l'aspect psychologique de cette randonnée, ce retour sur soi que permet la marche que l'on soit croyant ou pas, ainsi que l'étude des rapports entre marcheurs (rivalité, fraternité, promiscuité forcée, ...) certains passages sont assez drôles et l'écriture est agréable.
Je vote apprécié
Ma note : 7/10

Je rajoute quelques citations :

"Le chemin est un alchimie du temps sur l'âme"

"Sans devenir tout à fait une bête, on n'est déjà plus complètement un homme. Ce pourrait être la définition du pèlerin."

"En même temps que je subissais l'inconfort et que je pressentais les souffrances qu'il me ferait endurer, j'éprouvais le bonheur de ce dépouillement.Je comprenais combien il était utile de tout perdre, pour retrouver l'essentiel. Ce premier soir, je mesurais la folie de l'entreprise autant que sa nécessité et je me dis que, tout bien considéré, j'avais bien fait de me mettre en route."

"Le chemin est d'abord l'oubli de l'âme, la soumission au corps, à ses misères, à la satisfaction des mille besoins qui sont les seins. Et puis, rompant cette routine laborieuse qui nous a transformés en animal marchant, surviennent ces instants de pure extase pendant lesquels l'espace d'un simple chant, d'une rencontre, d'une prière, le corps se fend, tombe en morceaux et libère une âme que l'on croyait avoir perdue."

"Telle la statue du Commandeur, le Chemin est là, qui pointe sur vous un doigt accusateur. "Comment? Tu vas te dérober, connaître la honte du retour prématuré! La vérité est que tu es  un lâche. Tu as peur. Et sais-tu de quoi? De toi même. Tu es ton pire ennemi, celui qui fait obstacle à l'effort, depuis toujours. Tu n'as pas confiance en toi. Et moi, Saint Jacques, je te donne une occasion unique de te délivrer de ces entraves, de t'affronter toi-même et de te vaincre.""

"Des collections de chaussures de marche, soigneusement alignées dans des casiers, indiquaient que l'on était bien au royaume des pieds qui puent, dont j'étais devenu un des sujets et, à cet égard, pas des moindres, j'ajoutais mes fidèles compagnons  de Guernica à la collection hétéroclite des brodequins exposés, puis j'entrai."


Dernière édition par Fleya le Sam 11 Mar 2017 - 23:09, édité 1 fois (Raison : rajout citations)
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1365
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rufin, Jean-Christophe] Immortelle randonnée - Compostelle malgré moi

Message par louloute le Dim 12 Mar 2017 - 20:26

Merci Fleya, La grande Astrance et Joëlle pour votre critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10378
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rufin, Jean-Christophe] Immortelle randonnée - Compostelle malgré moi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum