Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rocha, Luís Miguel] Le dernier Pape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Rocha, Luís Miguel] Le dernier Pape

Message par Cassiopée le Mer 4 Mar 2015 - 23:11



Le dernier pape
1er volet de la série Complots au Vatican
Auteur : Luís Miguel Rocha
Traduit du portugais par Vincent Gorse
Éditions de l'Aube (Mars 2015)
Collection : L'Aube Noire
Nombre de pages : 496 pages
ISBN : 978-2815908375

Quatrième de couverture

29 septembre 1978 : le monde apprend que le pape Jean-Paul Ier a été retrouvé mort dans son lit, 33 jours après son élection. Pourtant, jamais jusque-là un pape n’est mort sans témoin. Et le Vatican ordonne que le corps soit embaumé dans les 24 heures, excluant toute autopsie… 2006 : Sarah Monteiro, journaliste portugaise installée à Londres, vient à peine de découvrir dans son courrier une liste de noms – dont celui de son propre père – qu’elle subit une première agression. À coup sûr, cette liste la met en danger. Aiguillée à distance par son père, elle se retrouve aussitôt embarquée dans une course-poursuite incroyable entre l’Angleterre, le Portugal, les États-Unis et le Vatican. Protégée par le très mystérieux Rafael, confrontée à des hommes prêts à tout pour mettre la main sur cette liste, Sarah va, bien malgré elle, se retrouver mêlée à un véritable et terrifiant complot, qui ne serait pas sans rapport avec le décès de Jean-Paul Ier…

Mon avis

Magistral !!!

Mais comme il s'agit du volet un d'une série de trois, je n'aurais jamais dû commencer car maintenant, je suis là, les bras ballants à me demander s'il faut que j'apprenne le portugais pour lire la suite plus rapidement...

Je disais donc : magistral, pourquoi ?

L'écriture est posée et (se) « déroule » à la manière d'une caméra balayant les différents lieux et les situations présentées . Œil extérieur aux événements, elle donne un « rendu » original « Observons cet homme qui se tourne et se retourne.... » On pourrait penser que celui qui écrit, qui décrit, se contente d'énoncer froidement des faits en les présentant : « Laissons-le et dirigeons-nous.... » mais cette façon de faire crée une ambiance feutrée, propice aux confidences. On a l'impression que « la voix off » (derrière laquelle se cache habilement l'auteur) nous murmure des secrets, des confidences, nous entraînant sur des chemins ardus avec les différents protagonistes, Alors que je pensais, dès les premières lignes, que cette façon de rédiger allait me « laisser sur le bas côté », je me suis vite aperçue que c'était le contraire. Cela permet d'avoir un certain « recul », d'analyser ce qui se vit « sous nos yeux » et de prendre parti en s'appropriant selon les circonstances, les émotions des uns ou des autres.


L'intrigue est adroitement menée, mise en place de main de maître et suffisamment « prenante » pour que le lecteur reste scotché aux pages. De plus, elle mêle avec brio : fiction et réalité, complots en tous genres, ajoutant un brin de mystère par le biais des loges maçonniques, du Vatican et des grands de ce monde (qui tireraient peut-être les ficelles de nos sociétés)... elle nous renvoie à nos questions, à notre peur ancestrale d'être manipulés, dans des manœuvres nous dépassant totalement. Le plus souvent, le fait de ne pas savoir si ce que je lis a réellement existé (lorsque cela est possible) m'énerve prodigieusement. Je n'aime pas que l'écrivain me prenne pour un lapin de trois semaines et je veux savoir. Et bien là, je n'ai pas passé mon temps à aller vérifier pour démêler le vrai du faux, Je me suis laissée porter (avec un vrai bonheur) par l'histoire car après tout, que pourrais-je changer à ce qui s'est déroulé en 1978 ?

Le livre alterne plusieurs époques dont l'année 1978 avec la mort du Pape Jean Paul 1er, celui qui avait dit : « tempestas magna est super me » (« une grande tempête est sur moi »). Sa mort a été controversée à l'époque, puisqu'il n'y a pas eu d'autopsie et cela a donné libre cours à beaucoup d'interprétations. Cet ouvrage nous en offre une, sur fond de secrets d'état plus ou moins bien gardés, de complots pour le pouvoir, de relations  troubles, de services secrets pas très nets, d'hommes de droit peu honnêtes, d'erreurs de jeunesse...  

Les personnages sont subtils, surprenants, rusés pour certains, fourbes pour d'autres, ni dans le bien, ni dans le mal pour le plupart, tous ayant une part d'ombre. Seule Sarah semble plus « lisse » bien qu'elle ait plus d'un tour dans son sac (forcément elle a l'intelligence et la pugnacité d'une femme;-). Les autres oscillent, faisant apparaître des côtés cachés, une face sombre, discrète, qu'ils ne veulent pas dévoiler tout de suite. On sent que dans les deux autres volets faisant suite à celui-ci, les individus n'ont pas fini de nous surprendre....

J'ai beaucoup apprécié cette lecture, les descriptions fines des actes et des lieux (j'ai retrouvé le Londres que je connais, j'ai eu froid dans les souterrains au Portugal....). L'écriture est riche et permet de s'approprier le contenu avec précision comme si on voyageait dans le temps et l'espace avec les gens qui peuplent les pages....
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8805
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rocha, Luís Miguel] Le dernier Pape

Message par louloute le Jeu 5 Mar 2015 - 7:25

Merci Cassiopée pour ta critique qui donne envie de le noter  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rocha, Luís Miguel] Le dernier Pape

Message par lalyre le Jeu 5 Mar 2015 - 12:24

Merci Cassiopée pour cette belle chronique, je note ce livre flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rocha, Luís Miguel] Le dernier Pape

Message par Cassiopée le Jeu 26 Mar 2015 - 22:38

Les éditions de l’Aube ont la tristesse de vous faire part du décès de leur auteur portugais Luís Miguel Rocha, survenu ce jeudi 26 mars 2015. Elles ont publié il y a seulement quelques jours l’un de ses plus grands succès, Le dernier pape. Il était prévu que Luís Miguel Rocha se rende à Paris en avril pour en faire la promotion. Le deuxième tome de la série, La balle sainte, est actuellement en cours de traduction. Suivront ensuite Le mensonge sacré et La fille du pape.

Âgé d'à peine 39 ans, Luís Miguel Rocha est mort des suites d’une longue maladie, dans sa maison de famille à Mazarefes. Né à Porto en 1976, il a vécu plusieurs années à Londres. Depuis son retour dans sa ville natale, il travaillait pour la télévision et écrivait des romans, dont quatre constituent une série consacrée aux « secrets » du Vatican. Best-seller international, Le dernier pape a été traduit en une vingtaine de langues et Luís Miguel Rocha est le premier auteur portugais à avoir fait partie des meilleures ventes du New York Times.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8805
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rocha, Luís Miguel] Le dernier Pape

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum