Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Morton, Kate] Les heures lointaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Morton, Kate] Les heures lointaines

Message par Crockyx le Dim 8 Mar 2015 - 12:14



Broché: 633 pages
Editeur : Presses de la Cité (1 juin 2011)
ISBN-10: 2258081874
ISBN-13: 978-2258081871


Quatrième de couverture:
*Lorsqu'elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu'elle avait gardé secret jusqu'alors. En septembre 1939, comme beaucoup d'autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l'abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l'amie de l'excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille. Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n'est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d'un secret.

Mon avis:
Encore un roman dont il vaut mieux ne pas lire la ridicule quatrième de couverture. Le ton et le style risqueraient de faire fuir plutôt que d'attirer et ce serait dommage No
Ce (gros) roman est un must pour tout amateur de romans anglais. Tout y est : le cadre avec ce château dans le Kent, l'ambiance avec l’alternance entre aujourd'hui et la deuxième guerre mondiale, les personnages avec les trois soeurs Blythe, Meredith et Tom study
Il y a dans ce roman une caractéristique qui en fait sa force autant que sa faiblesse: la lenteur. Sa force car on apprend à découvrir les personnages avec leurs qualités et leurs défauts, leurs atouts et leurs côté sombre. Ce rythme lent nous permet de nous imprégner de la campagne anglaise et surtout du château de Milderhurst qui est le centre de cette histoire. C'est aussi une lenteur qui devient une faiblesse avec quelques longueurs dans le premier tiers, mais rien de rédhibitoire Smile
Si vous avez aimé les autres romans de l'auteur vous apprécierez cette nouvelle plongée dans une histoire familiale compliquée à souhait et habilement mise en mots.

8,5/10 et beaucoup apprécié hi
avatar
Crockyx
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Consultant / Photo
Genre littéraire préféré : Tous les genres selon mon humeur !
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Morton, Kate] Les heures lointaines

Message par Pinky le Dim 29 Nov 2015 - 23:16

Mon ressenti

C’est mon 2ème livre de cette auteure. Elle écrit toujours très bien et sait distiller suffisamment d’intérêt pour que l’envie de tourner encore les pages soit toujours présente.

A la recherche de réponses, Edie va rencontrer d’abord dans le cadre de son travail, les filles Milderhurst, les dernières descendantes d’une famille de la noblesse qui s’éteint. Elles vivent dans le vieux château de la famille qui se meurt tout autant.

J’ai aimé me balader dans château à la rencontre de ses histoires de famille et de vie. J’ai aimé l’interaction des générations et des époques qui se répondent au fur et à mesure que l’intrigue se dévoile.

Par contre, le livre a quelques longueurs et pas des moindres qui viennent peser sur l’ensemble. Une saga familiale qui se termine avec brio et passion.
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum