Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis :

29% 29% 
[ 2 ]
57% 57% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 7

[Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par seriephile le Mer 11 Mar 2015 - 0:06



Titre : La colline aux esclaves
Auteur : Kathleen Grissom
Editeur : Editions Charleston
Date de parution : 13/01/2015
Pages : 432


Quatrième de couverture :

États-Unis, 1791. Après avoir perdu ses parents lors de la traversée de l’Atlantique, Lavinia, une jeune Irlandaise âgée de 7 ans, se retrouve domestique dans une plantation de tabac pour rembourser son passage. Placée avec les esclaves de la cuisine, sous la protection de Belle, fille naturelle du maître, Lavinia apprend à faire le ménage et le service, guidée par l’amour et la force tranquille de sa nouvelle famille. Cependant, malgré tous ses efforts, elle ne peut faire abstraction de sa peau blanche et pénètre peu à peu dans l’univers de la grande maison. Lavinia parviendra-t-elle à chevaucher deux mondes que tout oppose ?

Mon avis :

Lire la colline aux esclaves c'est s'exposer à une lecture qui fait grincer des dents. Au fur et à mesure que je découvrais la vie des hommes et des femmes de cette histoire, qu'ils soient noirs, blancs ou métis, je n'ai pu m'empêcher de froncer les sourcils. L'enchainement des événements ne laisse que présager des moments sombres pour les habitants de cette plantation américaine où l'esclavagisme existe encore. Après tout, nous sommes au XVIIIe siècle, en Virginie, sur le domaine de la famille Pike, propriétaire d'une plantation de tabac et des esclaves qui vont avec.
L'auteure a choisi cette période sombre de l'histoire américaine pour planter le décor de son roman. Son choix elle l'explique dans une note à la fin de son livre. Cet éclaircissement m'a permis de me réconcilier avec Kathleen Grissom, car lorsque j'ai eu fini de lire les dernières lignes de son histoire j'étais quelque peu fâchée contre elle, contre sa vision très sombre de la vie des nombreux personnages qui peuplent cette propriété. Qu'ils soient blancs ou noirs d'ailleurs. Pourtant ce que décrit l'auteure est surement très proche de la réalité de l'époque, je suis sûre que son travail de recherche lui a permis de la dépeindre au mieux.
Comment ne pas être touché par cette histoire lorsqu'on se prend d'affection pour la plupart des personnages, presque tous de couleur. Comment ne pas être froissé par la condition de ceux qu'on achète et qu'on vend, comme si leur existence pouvait avoir un prix, comme si leur destin pouvait se résumer à une transaction financière, au même titre que celles qu'on réalise pour acheter des animaux ou des produits frais?
Mais il y a aussi les blancs, comme Lavinia. Comment ne pas se prendre d'affection pour cette jeune fille blanche, immigrée irlandaise, qui en sa qualité de fille, qui plus est orpheline, se retrouve à vivre sur les terres des Pike, dans la dépendance, liée par un contrat dont elle ne comprendra jamais vraiment le sens.
La dépendance, ce lieu est un peu un lieu intermédiaire, située entre la grande maison des blancs et les cases des noirs. C'est là qu'on retrouve également Mama Mae, Papa George, Belle et tant d'autres. Ce livre fourmille de personnages, il faut être attentif, ne pas se perdre entre les liens du sang et les liens affectifs, qui bien sûr, s'entremêlent.
Mais elle m'a aussi quelque peu énervée cette Lavinia. Pas vraiment lorsqu'elle est jeune, période qui correspond plutôt à la première moitié du livre, mais plutôt lorsqu'elle devient adulte. Elle manque alors cruellement de réflexion, sa naïveté est à la limite du supportable tant elle comprend tout de travers. Ses choix se font sur la base d'informations erronées et ils provoquent alors une réaction en chaine qui nous emporte inévitablement vers la fin de cette histoire, et quelle fin...
L'une des choses qu'on retient de cette histoire, en dehors des réalités bien tristes de la condition des esclaves exposées avec force tout au long du livre, c'est que la mésinformation (l'information erronée volontairement laissée de telle qu'elle) est à l'origine de bien des maux. Et croyez moi,  ce n'est pas Belle (personnage dont on connait le point de vue lorsque la parole n'est pas donnée à Lavinia) qui vous dira le contraire.
Ce livre, écrit comme une fresque retraçant les conditions de vie de l'époque, démontre que les parcours de vie, qu'ils concernent les blancs ou les noirs, étaient loin d'être simples. Écrit comme ça, cela paraît simpliste, mais cela n'en est pas moins vrai.
A celles et ceux qui aiment les histoires qui plongent le lecteur dans les racines de l'Amérique esclavagiste, jetez-vous sur cette histoire bien écrite qui vous cueille dès le prologue et ne vous laisse reprendre votre respiration qu'après avoir lu les dernières pages.

Je remercie les Editions Charleston et PartageLecture pour m'avoir permis de découvrir ce livre.
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par louloute le Mer 11 Mar 2015 - 7:23

Merci Seriephile pour ta critique pleines d’émotions   Very Happy   je le note
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10238
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par marie do le Lun 16 Mar 2015 - 16:06

Un roman qui m'a rappelé ceux de Maurice Denuzière sur la Louisiane.
La condition des esclaves et des femmes blanches mal mariées, les maitres blancs et leurs descendances métissées ... tout y est !
Un bon moment de lecture tant l'auteure nous embarque rapidement avec sa jeune héroïne Lavinia !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3807
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par louloute le Lun 16 Mar 2015 - 17:27

Merci Marie Do pour ton avis  Very Happy   il me tente
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10238
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par Alizaryn le Lun 16 Mar 2015 - 18:13

De mon côté, je suis passée totalement à côté. Vos critiques me donneraient envie de le reprendre, mais il m'est tombé des mains. Je n'accrochais pas du tout au style d'écriture, et je trouvais l'histoire trop sombre...
avatar
Alizaryn
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 464
Age : 30
Localisation : Bruxelles, Belgique
Emploi/loisirs : Enseignante - Cinéma, photo, scrapbooking, voyages
Genre littéraire préféré : Romans (de tout, sauf la SF), livres sur l'histoire ou la philo...
Date d'inscription : 20/02/2013

http://www.mybooksaremyhome.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par Nala le Dim 9 Aoû 2015 - 22:49

A travers ce roman, on découvre la vie des esclaves, le courage de ces hommes et ces femmes au services des blancs ! Leurs joies, leurs peines et leurs souffrances face à la soumission.
Et cette petite orpheline blanche, Lavinia, qui va être élevée comme une esclave malgré sa couleur de peau.
 
Ce livre m'a beaucoup émue et bouleversée, un beau coup de Coeur.


Dernière édition par Nala le Sam 20 Fév 2016 - 20:42, édité 1 fois
avatar
Nala
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2296
Age : 45
Localisation : Somme
Emploi/loisirs : Travail / ma famille, Mon chien, randonnée, Lecture, Jeux
Genre littéraire préféré : Un peu tous les genres
Date d'inscription : 30/12/2014

http://lecoinlectureisa.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par Pistou 117 le Dim 18 Oct 2015 - 12:21

J'ai beaucoup apprécié ce roman bien que le sujet soit plutôt classique et traité comme tel. Pas beaucoup de surprises, donc, mais l'intrigue est très bien menée : c'est le genre de livre que je ne lâche pas une fois commencé.

J'ai surtout aimé la première partie qui traite de l'enfance de Lavinia, son arrivée à la plantation et la façon dont son histoire nous est révélée au fur et à mesure que la mémoire lui revient, par petites touches. C'est très bien fait, et je me suis vite attachée à toute sa "famille". L'évolution de la personnalité du jeune Marshall, manipulé par les adultes qui l'entourent est bouleversante.

La seconde partie est beaucoup plus dramatique et plus manichéenne. Marshall est devenu un méchant très méchant et uniquement méchant. C'est un peu caricatural, et c'est dommage. Quant au mariage de Lavinia, c'est le genre de thème qui m'énerve, bien que j'aie conscience que les mariages forcés et malheureux, basés sur de mauvaises raisons aient été très courants jusqu'à une époque plus récente qu'on pourrait le penser.

Malgré ce bémol, ce roman est une belle fresque historique que j'ai beaucoup aimée.
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2737
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par plume44 le Sam 20 Fév 2016 - 20:13

C'est une histoire très dure, mais je me suis vite laissée emporter. L'histoire de Lavinia est touchante mais celle des autres esclaves aussi.
La fin est presque logique et je ne savais pas trop comment cela allait finir, je ne m'attendais peut-être pas vraiment à cette fin là et d'un côté tant mieux.
A recommander
avatar
plume44
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 611
Age : 38
Localisation : nantes
Genre littéraire préféré : à peu près tout!!
Date d'inscription : 22/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par Crockyx le Mar 15 Nov 2016 - 1:55

Lu il y a déjà quelques temps. Belle histoire dure mais fidèle à une réalité pas si lointaine...

Je viens de commencer la suite qui est également fort réussie.

8,5 / 10 et beaucoup apprécié hi
avatar
Crockyx
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 669
Age : 55
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Consultant / Photo
Genre littéraire préféré : Tous les genres selon mon humeur !
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grissom, Kathleen] La colline aux esclaves

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum