Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kawabata, Yasunari] Première neige sur le Mont Fuji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kawabata, Yasunari] Première neige sur le Mont Fuji

Message par Sharon le Ven 20 Mar 2015 - 10:28


Titre : Première neige sur le Mont Fuji.
Auteur : Yasunari Kawabata
Edition : Albin Michel.
Nombre de pages : 160.

Présentation de l’éditeur :

Première neige sur le mont Fuji est une anthologie de six nouvelles inédites réunies par la traductrice et spécialiste de Kawabata. Cécile Sakai, qui les a choisies pour montrer toute la palette des qualités littéraires de l auteur. Quatre d entre elles sont tirées d un recueil de textes compilés par l auteur lui-même.

Mon avis :

Il est bon de découvrir de nouveaux auteurs, il est bon de se confronter à un genre littéraire (la nouvelle) dont les codes changent selon les cultures. Six nouvelles composent ce recueil, et si je m’en tiens à la définition que je serine année après année à mes élèves, il s’agit bien d’un genre court, avec peu de personnages, et peu de description. « Une seule intrigue » dit notre culture occidentale. Je parlerai plutôt ici de moments de vie, sans qu’ils se terminent par une chute. Ce sont les émotions ce sont les sensations qui dominent – et les souvenirs aussi. Ici, un couple d’amoureux, séparé par la guerre, se retrouve des années plus tard (« Première neige sur le Mont Fuji »). Là, un homme retourne dans son village natal (« Terre natale »). Ici encore, un écrivain rend visite à un autre écrivain, qui ne peut plus ni parler, ni écrire. Les morts prennent place dans le récit, et même, parfois, le fantôme de ce que l’on a été. L’amour est rarement un apaisement, le souvenir des morts est douleur. Mis à part dans la nouvelle « La jeune fille et son odeur », l’apaisement domine – à ne pas confondre avec la résignation. Les nouvelles, par leur forme inachevée, invitent le lecteur à poursuivre, dans l’imaginaire, le destin de ces personnages, ou à vous laisser accompagner par le parfum de toutes ses brèves rencontres.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7377
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum