Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Costet, Elodie] L'enfer de l'ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Costet, Elodie] L'enfer de l'ange

Message par Nisa le Lun 20 Avr 2015 - 19:05

Titre: L'enfer de l'ange
Auteur: Elodie Costet
Date de parution: 30/03/2015
ISBN Ebook: 978-3-95858-045-9
ISBN Edition simple: 978-3-95858-044-2
Nombre de pages: 392

Présentation de l’éditeur:
Après avoir délibérément abandonné un de ses protégés, l'ange Gabriel est condamné par les Archanges à se racheter lors d´une mission de la dernière chance : sauver Anna, dont les 7 Déchus ont fait leur cible.

Secondé par sa sœur, la chérubine Zéléniah, et le très ésotérique Danny, Gabriel découvre le monde à travers le corps d´un humain et tente par tous les moyens de sauver sa nouvelle protégée ainsi que son statut d´ange. 

Mais la tâche s'annonce ardue, d'autant plus qu'Anna se montre réceptive aux tentations des Déchus…

« L´Enfer de l´ange » allie ésotérisme et réalisme à la perfection. 
Certains passages sont mémorables de par leurs détails et la tension que l´auteure arrive à nous faire ressentir.


Un premier roman d´Elodie Costet à découvrir au plus vite !


Mon avis:
Voilà un roman dont la quatrième de couverture m'a tout de suite attirée. J'ai peu l'habitude de lire des histoires d'anges mais c'est un sujet que je trouve intéressant. Et dans cette histoire, visiblement, on est loin du cliché de l'ange... angélique.
La couverture m'a un peu refroidie mais je me suis lancée, surtout que j'ai vu des critiques coup de coeur pour ce roman.

Les personnages sont plutôt bien pensés, pas lisses et chacun a une personnalité propre. Il est facile de reconnaître le personnage qui parle par exemple. J'ai eu du mal à accrocher à Gabriel, surtout au début. Quel arrogant ! J'ai par contre beaucoup aimé Zéléniah qui apporte de la fraîcheur et de l'humour au roman. C'est l'unique personnage que j'ai adoré.
Pour les autres, je n'ai pas toujours compris leurs réactions... Soit je n'ai pas été attentive, soit je l'ai été trop. Mais pour moi, quand un ange est parachuté en humain et ne comprend rien à ce qu'il ressent, qu'il pense à proposer de rembourser des courses, c'est un peu trop gros.
Maxence est sensé être le "méchant humain possédé" mais comme par hasard, au moment opportun, les déchus sont occupés ailleurs. Etc.
Je suis sans doute beaucoup trop exigeante de ce côté là  Embarassed

Concernant l'intrigue, si je trouvais l'idée originale, je n'ai que peu ressenti de tension et de suspense. Sauf pour le dernier chapitre et l'épilogue que j'ai littéralement dévorés ! 
L'auteur semble s'être bien documenté sur les anges et les déchus (attention, ce ne sont pas des démons !) avec leurs péchés. J'ai aimé cette plongée dans ce monde.

L'écriture d'Elodie Costet est essentiellement rythmée par les dialogues, chose que j'aime beaucoup. Les descriptions faisant des pages et des pages ayant tendance à me faire fuir. L'alternance du récit du point de vue de Gabriel et d'un point de vue extérieur apporte aussi de la dynamique au récit tout en nous aidant à comprendre ce que peut ressentir un ange parachuté en psy chez les humains !
Cependant, force est de m'avouer que j'ai souvent trouvé le temps long... Je pensais que le roman était un pavé alors qu'il ne fait "que" 400 pages.
La qualité du roman m'a semblé parfois irrégulière. Comme si certains passages avaient été très travaillés tandis que d'autres me semblaient un peu bâclés. Le fait que j'ai du lire en pointillé joue certainement en défaveur de ce roman et j'en suis désolée.

Je remercie chaleureusement Nats Editions ainsi que Partage Lecture pour cette découverte.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5355
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Costet, Elodie] L'enfer de l'ange

Message par marie do le Mer 29 Avr 2015 - 9:12

Le roman ce déroule fin 2013, l'échéance de cette année étant très importante : l'anniversaire d'Anna, née à minuit ... le 31 décembre ou le 1er janvier ?
Archange, anges, chérubins, tous vont combattre le mal et ses déchus, sur Terre, au milieu des humains ...
(Décidément je n'arrive pas à rendre un minimum intéressant ce roman ...)

J'ai été attirée par la couverture et la quatrième de couverture, elle me plaisait bien cette histoire !
De belles couleurs pour la couverture (manque un peu de relief, mais ça doit couter plus cher à l'impression), et à l'intérieur une belle surprise : de superbe majuscules commencent les chapitres !
Ce sera certainement tout ce que je retiendrai de ce roman ...

A aucun moment je n'ai été embarquée par l'histoire, seule la chérubine Zéléniah tire son épingle du jeu. Les autres personnages sont trop changeant (j'ai commencé pas confondre l'archange Gabriel et l'ange Gabriel dès les premières pages), seul reste immuable la misogynie sur ciel et sur Terre.

L'auteure semble très bien connaitre les méandres de l’ésotérisme mais ne m'a pas donné envie d'aller plus loin dans cette découverte, peut être est-ce à cause de ma méconnaissance des arcanes du ciel et de l'enfer que je n'ai pas "accroché" ? Certainement pas à cause de l'écriture de l'auteure en tout les cas, elle est agréable, sans fioriture, c'est certainement pour ça que cette lecture n'a tout de même pas été une torture !

La fin semble envisager une suite, elle se fera sans moi, je ne dois plus avoir l'âge de ces histoires (j'ai pris un coup de vieux avec ce roman).

Juste une petite remarque sur l'univers des pompiers : je lave et repasse assez souvent ces tenues pour dire qu'elles ne sont pas noires mais bleu foncées.

Partage Lecture et les Éditions Nats m'ont fait découvrir une nouvelle auteure que je suivrai, dans un autre registre toutefois, merci à eux !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3757
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Costet, Elodie] L'enfer de l'ange

Message par Mevlânâ le Dim 3 Mai 2015 - 19:45

Tout comme Nisa, j’ai été immédiatement attirée par la quatrième de couverture et la belle première page. Ce roman promettait et en même temps, j’avais un peu peur de ce qui allait être dit sur les anges et archanges. C’est un sujet universel mais aussi très personnel d’où mes réticences.

C’est une dualité qui s’est retrouvée, pour ma part, tout au long du roman. Je trouve intéressant l’histoire : incarnation d’un ange, « dépatouillement » entre ses deux natures, histoire d’amour avec une humaine, dualité chez l’humaine, attaques des déchus et une superbe documentation sur les croyances ésotériques.

Mais tout cela est un peu noyé par un style, un mode d’expression un peu lourd. J’ai trouvé les dialogues un peu « bateau » et surfaits. Il y a aussi trop de répétitions dans les actions : les « engueulades » entre Zéléniah et Gabriel sont redondantes et finalement, lassantes et la multiplication des chutes et retour vers la lumière d’Anna sont usantes. Certes, le suspense reste jusqu’au bout, on ne sait pas de quel côté, elle va pencher mais tout cela ne la rend pas très sympathique. Je trouve ça dommage car à sa place, cela doit être un sacré combat intérieur. On ne comprend pas bien ses réactions sous l’emprise des déchus (on n’a que le point de vue de Gabriel).

Souvent, j'ai été perdu dans les dialogues. Qui possédaient qui? Quel déchu parlait à la place de qui? Tout cela était un peu trop confus.

J’avoue avoir failli plusieurs fois abandonner le livre, j’ai même fait une pause à un moment donné et j’ai beaucoup plus apprécié les 200 dernières pages. Le début où Gabriel patauge un peu est trop long, il met du temps à se lancer dans l'action et à véritablement changer de comportement.

J’ai voté « moyennement apprécié » à cause du style mais sinon et malgré quelques désaccords, j’ai senti un certain potentiel derrière cette histoire…à suivre ?

Merci aux Editions Nats et à PartageLecture de m’avoir permis de lire ce livre.

_________________
Lecture en cours :



Mes listes et mon challenge 2012/2013 (17/17) et le Challenge Libido Sciendi

"Tout est impossible jusqu'à ce que quelqu'un le fasse" Nelson Mandela
avatar
Mevlânâ
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2648
Age : 32
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : Kinésiologue, maître Reiki
Date d'inscription : 05/02/2012

http://www.kinesiologue-reiki-69.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Costet, Elodie] L'enfer de l'ange

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum