Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur les Hauts de Hurle-Vent d'Emily Brontë

49% 49% 
[ 33 ]
34% 34% 
[ 23 ]
13% 13% 
[ 9 ]
1% 1% 
[ 1 ]
3% 3% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 68

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Pistou 117 le Dim 30 Oct 2011 - 19:17

Lu pour mon challenge Partage-Lecture 2011-2012.
J'aurais voté "apprécié" si cela avait été possible... j'ai donc voté "beaucoup apprécié" bien que ce ne soit pas tout à fait vrai...

Je n'aime pas beaucoup le romantisme, et là, le livre en est tout dégoulinant. Tous ces sentiments extrêmes ne me sont pas crédibles. De quoi meurt Cathy, en réalité ? De contrariété ? Edgar meurt d'un rhume, je ne me trompe pas ?

Alors, je me dis que la plupart des personnages sont un peu fous, et vraiment fragiles, ils meurent tous si jeunes... il est fort probable que cela était courant au XIXème siècle, dans les campagnes isolées où les mariages consanguins étaient fréquents.

J'ai quand même pas mal accroché au déroulement de l'histoire : j'ai lu le livre assez vite (malgré la dégoulinade de romantisme Very Happy ). J'avais envie de connaître le destin des personnages.

A la question posée par l'un de vous, de savoir où Emily Brontë a trouvé son inspiration, je répondrais (à mon très humble avis), autour d'elle (ne vivait-elle pas également dans la campagne isolée) et dans ses lectures. Ce qui doit être la raison pour laquelle toute cette histoire me semble vraiment très peu crédible...

Bref, tout cela est plutôt mitigé... trop romantique, quoi Wink







avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par siana le Mer 2 Nov 2011 - 13:24

Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire et j'ai lutté pour finir ce livre. J'ai toujours eu du mal avec les romans d'amour et je pensais (à tord) que celui-ci me plairait. Catherine est désagréable et têtue, Heartcliff mesquin quant aux linton ils sont d'une niaiserie sans nom. Même l'affection père / fille n'est pas touchante.
Le fait que l'histoire se déroule sur plusieurs générations en revanche est appréciable.
Bref j'ai moyennement apprécié et je ne l'ai achevé uniquement par ce qu'il faisait parti d'un challenge.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par zebuline le Mer 2 Nov 2011 - 20:57

siana a écrit:Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire et j'ai lutté pour finir ce livre. J'ai toujours eu du mal avec les romans d'amour et je pensais (à tord) que celui-ci me plairait. Catherine est désagréable et têtue, Heartcliff mesquin quant aux linton ils sont d'une niaiserie sans nom. Même l'affection père / fille n'est pas touchante.
Le fait que l'histoire se déroule sur plusieurs générations en revanche est appréciable.
Bref j'ai moyennement apprécié et je ne l'ai achevé uniquement par ce qu'il faisait parti d'un challenge.
tu ne m'aide pas là ... j'ai commencer quelques pages lundi et faute de motivation je l'ai remis dans la pile ... y va vraiment falloir que j’essaye il fait partie de mon challenge aussi ..
avatar
zebuline
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1472
Age : 29
Localisation : 38000
Genre littéraire préféré : fantasy,roman , et un peu de tous
Date d'inscription : 05/08/2010

http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par siana le Mer 2 Nov 2011 - 21:17

Désolée, pourtant moi c'est au milieu que j'ai commencé à me lasser. C'est comme ça
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Pistou 117 le Jeu 3 Nov 2011 - 19:11


Mais oui, Zébuline, un petit effort... ça n'est pas trop difficile à lire. Tu n'as pas envie de savoir ce qui va arriver à la fantasque Cathy et au ténébreux Heathcliff ?

Wink
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par zebuline le Jeu 3 Nov 2011 - 19:29

Pistou 117 a écrit:
Mais oui, Zébuline, un petit effort... ça n'est pas trop difficile à lire. Tu n'as pas envie de savoir ce qui va arriver à la fantasque Cathy et au ténébreux Heathcliff ?

Wink
je n'ai pas lu suffisamment de page pour m'attacher au personnage ... mais tu as raison !! je fini mon livre ne cours et je m'accroche !!! Very Happy
avatar
zebuline
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1472
Age : 29
Localisation : 38000
Genre littéraire préféré : fantasy,roman , et un peu de tous
Date d'inscription : 05/08/2010

http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par zebuline le Sam 10 Déc 2011 - 19:59

J’ai achetée ce livre à cause de la citation dans le deuxième tome de twilight où Bella et Edward parlent d’Heatcliff. Je voulais donc savoir qu’elle était l’histoire « des Hauts de hurle-vent ». J’ai profité du chalenge avec Partage-lecture pour enfin découvrir ce livre !!!

Donc dans le début de ce livre on suit Mr Lockwood qui vient pour louer à Mr Heatcliff une maison, Thrushcross Grange pour quelque temps. Mr Heatcliff quant à lui n’habite pas très loin à Hurle-vent. Mr Lockwood est vite intrigué par son propriétaire qui vit avec une femme qui n’est pas la sienne mais celle de son défunt fils et Mr Earnshaw, oui comment ces trois personnes qui n’ont pas l’air d’avoir de l’affection mais plutôt de la haine les uns envers les autres peuvent vivre ensemble ? et pourquoi ? C’est avec ces questions que Mr Lokwood retourne à sa propriété. Il en profite pour interroger sa femme de chambre sur son propriétaire, par chance il se trouve que Mrs Deans connait très bien l’histoire de cette famille depuis le début et va se faire un plaisir de raconter la vie de ses voisins à Mr Lokwood …

Le début de cette lecture a été pour moi assez difficile … J’ai eu l’impression de débarquer dans un endroit inconnu, je me suis vraiment retrouvée comme Mr Lokwood. Le début est très sombre, surtout quand il passe la nuit chez Mr Heatcliff. Il m’a fallu un peu moins d’une centaine de pages pour me faire au style d’écriture et aussi pour accrocher à cette histoire. Ce qui m’a intriguée en premier ce sont ces trois personnes : Mr, Mrs Heatcliff et Mr Earnshaw qui vivent ensemble dans un climat pareil, et ensuite évidemment l’apparition dans la chambre à coucher …
Une fois commencé le récit de Mrs Deans le roman devient plus facile, car c’est un peu plus un « début » pour moi, on découvre les personnages à leur commencement. Avec le jeune Heatcliff, qui est recueilli par Mr Earnshaw (sénior). Leurs relations avec Catherine et Hindley qui sont les enfants Earnshaw. Et par la suite avec Edgar Linton.

Ce livre est vraiment riche en personnages. Surtout car il commence avec leur enfance puis, continue sur les descendants, donc parfois j’ai eu un peu de mal avec certains mais dans l’ensemble les caractères de chacun et leur rôle sont si bien différenciés que ça ne m’a pas trop gêné. Ce qui m’a déplu dans ce livre c’est leur caractère à tous presque :
-Catherine avec son égoïsme, son besoin d’être le centre de l’attention et surtout son incapacité à choisir entre Heatcliff et Linton ! Son comportement m’a vraiment agacée.
-Heatcliff qui est si renfermé sur lui-même au début et qui devient si « méchant » et calculateur …
-Edgar est celui qui au début du roman m’a fait le plus de peine, par son amour envers Catherine et si complet, comme s'il était capable de tout lui pardonner, de tout accepter pour elle…
Mon personnage favori est Hareton Earnshaw, j’ai beaucoup aimé les passages avec lui, son dévouement envers heatcliff est touchant mais c’est surtout son désir d’apprendre malgré son caractère emporté (comme presque tous dans ce livre…) et la façon dont il a été élevé.
Bon je vais arrêter là mon avis sur les personnages (et pourtant j’en aurais à dire !!!).

Pour conclure, je ne peux pas dire que ce livre ne m’a pas plu car je me suis prise de passion pour toutes ces personnes (même si elles m’ont souvent énervée …), tous ces retournements, ces vies qui se croisent, ces passions qui se déchirent. C’est une histoire qui vaut le coup d’être lue, et donc de s’accrocher même si le début est difficile !!
avatar
zebuline
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1472
Age : 29
Localisation : 38000
Genre littéraire préféré : fantasy,roman , et un peu de tous
Date d'inscription : 05/08/2010

http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Saphyr le Sam 28 Jan 2012 - 23:19

Lu dans le cadre de mon Challenge Partage Lecture 2011-2012 (Boulimique)

Mon avis :

Je reste assez partagée concernant cette lecture, notamment parce que j’ai toujours entendu dire (bon, par qui, je serais bien incapable de le préciser, mais...) qu’Emilie Brontë était meilleur auteur que sa sœur Charlotte. Et après avoir lu Les Hauts de Hurle-Vent et Jane Eyre, je ne suis pas sûre d’être d’accord.
Certes, la qualité d’écriture est supérieure : les descriptions sont plus fouillées, plus vivantes, et on y croise moins de lieux communs. Les personnages, du héros au figurant en passant par la narratrice, possèdent une présence palpable, presque dure dans sa puissance. En revanche, sur le plan de l’intrigue, j’ai été déçue.
L’histoire en soi est originale. Il est en effet peu commun, et ça l’était encore moins à l’époque, de choisir pour héros un homme parfaitement antipathique, rustre, brutal, fourbe et rancunier, et pour héroïne une femme qui assume avec cynisme sa décision d’épouser un homme capable de lui offrir une aisance matérielle et intellectuelle, à l’inverse de celui qu’elle aime.
Cet amour, absolu et pourtant resté au stade du désir inassouvi, est le cœur du livre, un amour sans concession, violent, qui ne cède ni au temps, ni à l’éloignement, ni même à la mort, et qui a certainement inspiré nombre d’histoires ultérieures d’amours condamnées.

Malheureusement, la fin n’est pas à la hauteur de cette puissance, disons-le, de ce génie. Non seulement le dénouement a un goût de bâclé, bouclé qu’il est en un chapitre, mais il est mièvre à souhait et en totale opposition avec le reste du livre. Cela ressemble à une caution morale - «mais finalement les méchants furent punis et les gentils triomphèrent» - dans un récit qui s’appuie sur un amour qui, justement, ne recherche aucune caution d’aucune sorte et ne tire sa force que de lui-même.

Cela n’en fait pas un mauvais livre pour autant : j’ai été subjuguée de la page 50 à la page 300, mais cette dernière note m’a vraiment refroidie et me laisse un sentiment de promesses non tenues.
Ma note : 6/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Nisa le Sam 25 Fév 2012 - 14:20

Lu dans le cadre du Challenge lecture 2011/2012

Je viens de finir ce livre et j'ai envie de dire "enfin!". J'ai franchement eu du mal avec la lecture, j'ai détesté les passage où Joseph parlait, il faut déchiffrer et j'avoue de pas aimer ça quand je lis...
C'est avant tout une histoire d'amour, et d'avoir cette histoire racontée par un personnage extérieur, ben ça ne m'a pas emballée des masses. J'ai très peu ressenti d'émotion en lisant ce livre, à part le fait que j'ai détesté Linton Twisted Evil Un livre doit me faire vibrer, j'aime à m'attacher aux personnages et là rien (à part Linton très agaçant), même Heatcliff ne m'inspire rien...
L'histoire n'est pas mal en elle-même quoique tirée par les cheveux, mais je suppose que ce qui parait simple maintenant (genre s'enfuir Rolling Eyes ) était compliqué à l'époque.
En gros, peut-être qu'il y a un siècle c'était un superbe livre, maintenant il y a tellement de livres mieux écrits je trouve que personnellement, je ne relirais pas cette auteure, ni celle de ces soeurs si ça lui ressemble...
Je crois que décidément les classiques, ce n'est pas mon style Suspect
J'avais pris le bouquin dans le train (12h au total) en en prenant un autre en prévision de la fin de celui-ci, je n'ai même pas fini pendant ces trajets, je faisais des pauses toutes les 10 pages.
Peut-être que j'en attendais trop, j'en ai toujours entendu perler comme d'un chef d'oeuvre... J'ai quand même mis moyennement apprécié puisque pas du tout serait faux.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5471
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Saphyr le Sam 25 Fév 2012 - 18:49

Nisa, c'est vrai que c'est souvent difficile de s'immerger dans un classique parce que l'époque, le lieu, les références culturelles, ne nous sont pas familiers. Le style joue aussi beaucoup : si aujourd'hui les auteurs travaillent leurs romans pour faire "ressentir" les choses au lecteur, ce n'était pas le cas avant la moitié du 20ème siècle (en tout cas pas dans la littérature occidentale). La priorité était donnée à la pureté du style, à la précision des descriptions, et l'oeuvre avait souvent une ambition sociale ou morale.
Si on n'a pas la capacité de s'immerger dans l'univers de l'auteur, de déchiffrer ses codes, la lecture devient alors pénible. Mais plus on lit, mieux on connait ces codes, et plus la lecture est facile.

C'est un peu comme aller dans un pays étranger. Au début, on est perdu, on ne fait que des gaffes, on ne comprend rien. Puis petit à petit, on s'adapte, on apprend, on se coule dans la culture locale. Plus on voyage, mieux on s'adapte, et finalement, au retour, les bons souvenirs prennent plus d'importance que les mauvais, et même ceux-là se transforment en anecdotes hilarantes.
Pour les classiques, j'ai l'impression que c'est pareil : même si j'ai parfois du mal à les lire, ce qui m'en reste est très solide, et je n'apprécie réellement certains passages de l’œuvre qu'après quelques jours/semaines/mois/années, au fur et à mesure que je mûris et découvre de nouveaux codes.

Peut-être que, d'ici quelques années, tu garderas un souvenir intéressant de cette lecture qui te semble aujourd'hui si pénible Smile.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Nisa le Sam 25 Fév 2012 - 23:03

En effet Saphyr, je pense que tu as raison, j'en garderais peut-être un souvenir de cette lecture.
Je pense que c'est plus le style qui me déplaît pour ma part, j'aime beaucoup les romans historiques et de fantasy donc côté perte de repères j'ai l'habitude mais cette perte de repère est dans l'histoire et non dans l'écriture... je n'y avait jamais réfléchi...

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5471
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Flopke le Lun 2 Avr 2012 - 15:56

Je l'ai fini ce week-end et je l'ai apprécié mais sans plus. Il fait partie de ces livres que j'ai fini mais que je ne sais pas pourquoi...

J'ai trouvé cette ambiance vraiment très (trop) oppressante, pour ça, chapeau à Emily! Les personnages sont détestable, fou et comme dirait Japijo, un peu surréaliste. On ne meurt pas parce qu'on le veut.

Cet amour entre cousin m'a dérangé, c'était peut être la "coutume" à l'époque. Pourtant dans les années 1800,...???

Je me suis surtout prise d'affection pour Nelly, Hareton et Miss Cathy, bien que parfois je lui aurais bien foutu 3 baffes ^^ Pareil pour Linton, est-il possible d'être aussi chiffe-molle?

Même si Catherine oeuvrait pour le "bien" j'ai l'impression qu'elle a quand fait pire que mieux.

Enfin, j'ai été un peu perdue dans la lecture. Peut être devrais-je le lire quand j'aurais plus d'expérience dans la lecture. Car pour l'instant, il ne m'a pas plus du tout et je dois bien dire que je n'ai pas tout compris au livre. Peut être aussi parce que c'était mon premier roman de cet époque...
avatar
Flopke
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 25
Localisation : Namur
Emploi/loisirs : Etudiante assistante vétérinaire
Genre littéraire préféré : Récit de vie / Thriller mystico-religieux mais je suis ouverte à tout!
Date d'inscription : 09/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Saphyr le Lun 2 Avr 2012 - 21:06

Flopke a écrit:Cet amour entre cousin m'a dérangé, c'était peut être la "coutume" à l'époque. Pourtant dans les années 1800...???
Je confirme, les mariages entre cousins (généralement éloignés, mais enfin, cousins tout de même) étaient courants dans les milieux riches et/ou nobles à cette époque. Ils étaient d'ailleurs souvent encouragés (discrètement ou pas) par les familles car ils avaient l'avantage de ne pas disperser les biens. De plus, au début du XIXè, la plupart des gens, même les plus cultivés, étaient persuadés que les mariages consanguins étaient bénéfiques lorsque les deux époux étaient "de bonne race", car alors le sang de leurs descendants était "deux fois pur" (alors que pour les manants, c'était très très mal, évidemment Rolling Eyes)
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par louloute le Lun 2 Avr 2012 - 21:48

merci Saphyr pour cette explication, avec leur sang " deux fois pur " ils devaient avoir de sacrés surprises à l'arrivée Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10231
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Saphyr le Mer 4 Avr 2012 - 20:45

louloute a écrit: merci Saphyr pour cette explication, avec leur sang " deux fois pur " ils devaient avoir de sacrés surprises à l'arrivée Very Happy
Tu m'étonnes. C'est comme ça qu'on s'est retrouvé avec presque tous les princes d'Europe hémophiles car ils étaient presque tous apparentés à la reine Victoria... No
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Pistou 117 le Ven 6 Avr 2012 - 19:13

Saphyr a écrit:
Nisa, c'est vrai que c'est souvent difficile de s'immerger dans un classique parce que l'époque, le lieu, les références culturelles, ne nous sont pas familiers. Le style joue aussi beaucoup : si aujourd'hui les auteurs travaillent leurs romans pour faire "ressentir" les choses au lecteur, ce n'était pas le cas avant la moitié du 20ème siècle (en tout cas pas dans la littérature occidentale). La priorité était donnée à la pureté du style, à la précision des descriptions, et l'oeuvre avait souvent une ambition sociale ou morale.
Si on n'a pas la capacité de s'immerger dans l'univers de l'auteur, de déchiffrer ses codes, la lecture devient alors pénible. Mais plus on lit, mieux on connait ces codes, et plus la lecture est facile.

C'est un peu comme aller dans un pays étranger. Au début, on est perdu, on ne fait que des gaffes, on ne comprend rien. Puis petit à petit, on s'adapte, on apprend, on se coule dans la culture locale. Plus on voyage, mieux on s'adapte, et finalement, au retour, les bons souvenirs prennent plus d'importance que les mauvais, et même ceux-là se transforment en anecdotes hilarantes.
Pour les classiques, j'ai l'impression que c'est pareil : même si j'ai parfois du mal à les lire, ce qui m'en reste est très solide, et je n'apprécie réellement certains passages de l’œuvre qu'après quelques jours/semaines/mois/années, au fur et à mesure que je mûris et découvre de nouveaux codes.

Peut-être que, d'ici quelques années, tu garderas un souvenir intéressant de cette lecture qui te semble aujourd'hui si pénible Smile.

Je comprends ce que tu veux dire... personnellement, j'ai beaucoup plus de mal avec les classiques anglais qu'avec les français, qui sont, à mon avis, beaucoup plus accessibles. Le fameux "carcan victorien", ça devait-être quelque-chose, tout de même... et difficile à appréhender pour moi, pauvre française...

avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par smiley-vanille le Sam 21 Avr 2012 - 18:32

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge Partage Lecture 2011/12 . Ce fût un véritable coup de cœur ! Je ne suis pas sortie indemne de cette lecture, et j'y étais plongée jusque tard dans la nuit.

Le style de l'auteur est divin. Malgré que cela soit un classique, je n'ai pas eu de mal à comprendre (surtout que juste avant, j'avais lu un autre classique, donc j'étais déjà dans le bain ^^) . D'habitude je déteste les détails, mais là ça m'a paru moins lourd et plus essentiel. Il est vrai qu'au début j'ai eu du mal à alterner passé/présent, mais je m'y suis très vite habituée.

Alors, parlons des personnages, car c'est là le cœur du lire ! Je vais commencer par notre conteuse, Hélène Dean (surnom : Nelly), je n'ai pas trouvé son comportement étrange, je trouve que le fait qu'elle veuille toujours trouver du bon dans chacune des personnes (ou défendre ses maîtres) est tout à fait normal pour son statut de servante. Je ne l'imaginais pas faire la mesquine et être désagréable envers ses employeurs (O_o?!) . J'ai été émerveillée par des caractères si recherchés ! Ca sort du niais des personnages des livres jeunesse. Catherine Earnshaw a certes un caractère très spécial, mais on découvre que c'était une enfant gâtée, de plus ses relations avec Heathcliff ont déterminé son caractère. Personnellement, je n'ai pas ressenti qu'elle hésitait entre Heathcliff et Edgar, au contraire ! Elle a bien dit à Mrs. Dean qu'elle aimait Heathcliff, mais qu'elle allait vers Edgar pour son argent (dans l'intention de venir en aide à son véritable amour), mais bon .. Ensuite, si l'âme de Heathcliff est si noire, c'est parce qu'il a été exclu par Hindley, et c'est dans un esprit de vengeance qu'il est devenu vil et calculateur. Moi je trouve leurs caractères justifiés et non surréalistes. Et au vue de leur noirceur, ça ne m'étonne pas que de telles choses se passent dans ce livre.

Spoiler:
Ensuite, pour les décès, pour moi je les trouve réalistes : Catherine est morte déjà parce qu'elle avait eu une grave maladie auparavant (qui a quand même tué les parents Linton!) et ensuite, du fait de sa grossesse elle a succombé à tout ça. (même aujourd'hui, il n'est pas rare de voir des femmes mourir en accouchant) .

Pour le décès de Edgar : Mort d'un rhume, dit comme ça c'est sûr que ça paraît idiot. Mais dans le temps, ils n'avaient pas les mêmes moyens que nous pour se soigner, surtout dans une campagne isolée ! Il était déjà abattu par la mort de sa femme, seule la pensée de sa fille lui a permis de rester quelques jours de plus en vie.

La mort de heathcliff : Entourée de mystère. Selon moi, il est mort de démence suite à un chagrin d'amour qui a détruit son cœur. C'est bien la vision de Catherine qui l'a empêché de se nourrir et de faire des promenades nocturnes. Il ne s'était jamais vraiment remis de la mort de son amour, et voir les traits de Catherine sur le visage de Hareton & Cathy l'a définitivement achevé.

Voilà, je voulais donner mon avis sur les événements et les personnages. Après, ce n'est que mon point de vue ^^

En tout cas, je recommanderais ce livre !
avatar
smiley-vanille
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 129
Age : 22
Localisation : Nord
Genre littéraire préféré : Fantastique, Romantique, Réaliste, j'aime de tout.
Date d'inscription : 18/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par unyke le Mer 9 Mai 2012 - 15:39

Voila un livre qui m'a pris beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps à lire. Bon d'accord je ne dispose pas d'énormément de temps non plus avec mes deux petits bouts, mais la le livre ne me donnait pas envie de le prendre non plus.

J'ai voulu le lire parce que je connaissais simplement le titre de ce classique et donc je voulais en savoir un peu plus. Mais franchement je crois qu'en fait les classiques ne sont pas pour moi.

En fait, ce qui ne m'a pas plu dans ce livre, ce n'est pas forcément l'écriture, puisque bon quand on lit un livre paru à 1847 on se doute bien que le vocabulaire ne va pas être tout à fait le même. Mais je crois que ce qui m'a le plus dérangé c'est le manque d'action dans ce livre.... Tout n'est que longueur...

Après peut être que ce n'était pas le bon moment pour moi de lire ce livre, mais je suis quelqu'un qui ne peut pas ne pas terminer un livre, je le lirais coûte que coûte et ça me prendra le temps qu'il faudra...

J'aurais fait ma critique juste après l'avoir lu j'aurais voté pas aimé du tout, mais la avec le recul je vais voter moyennement apprécié...
avatar
unyke
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 534
Age : 33
Localisation : Drôme
Emploi/loisirs : Assistante maternelle - broderie - puzzle - et lecture bien sûr!
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Allyster le Jeu 12 Juil 2012 - 17:51

Je suis littéralement tomber raide dingue de ce livre I love you ! Je l'ai d'abord lu en BD puis, j'ai dévoré le roman lui même, les personnages, les paysages tout est parfait !! Par contre je n'ai pas du tout aimé Jane Eyre, ce livre m'a un peu ennuyée... :/
avatar
Allyster
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 19
Localisation : Caen
Emploi/loisirs : Etudiante/Lecture, Cuisine (des pâtisseries surtout), Randonnée
Genre littéraire préféré : Un peu de tout, mais surtout du fantastique
Date d'inscription : 23/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Zoncolane le Mar 7 Aoû 2012 - 19:24

Ce livre, on aime ou on aime pas ...

et j'aime. je ne peux pas dire que je l'adore.

J'ai eue du mal a entrer dedans, mais la fin se termine trop vite...
avatar
Zoncolane
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : 47
Emploi/loisirs : qualité/Histoire, voyage, lire, lire et encore lire...et dormir
Genre littéraire préféré : tous les genres
Date d'inscription : 06/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par loulouch le Ven 22 Fév 2013 - 19:59

pas mal comme livre j'ai aimé surtout le fait que la vie des personnages a travers les générations restent liée
tous les personnages n'ont pas pu s’empêcher d'avoir un mauvais caractère a cause de ce qu'ils ont vécu comme quoi notre passé et notre entourage peuvent peser sur notre personnalité
comme par exemple Heathcliff je crois qu'il est devenu ce qu'il est a cause de son histoire
avatar
loulouch
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 26
Localisation : algerie
Genre littéraire préféré : thriller policier
Date d'inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Mineche le Ven 8 Mar 2013 - 11:50

C'est le plus beau livre que j'ai jamais lu. Le personnage d'Heatcliff est le plus humain de tous les personnages de la littérature européenne. C'est à partir du jour où je l'ai lu que j'ai décidé de devenir écrivain, à mon modeste niveau. Emily Brontë est un génie.

Mineche
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : étudiante
Genre littéraire préféré : roman psychologique
Date d'inscription : 05/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par dada780 le Dim 24 Mar 2013 - 9:37

J'ai adoré ce roman! L'auteur sait nous emmener dans la manoir de Hurle-Vent, et nous passionner, même si les évènements mentionnés ne sont que des affinités et des mariages. De plus, le récit est basé sur les dires d'une servante, avec un retour en arrière qui constitue le principal contenu du livre. mais pourtant je ne me suis pas ennuyée un seul moment, j'ai plutôt regretté que le livre s'achève...

Le cadre est réaliste, et typique des romans anglais du XIXème siècle, ce que j'apprécie particulièrement. En plus du cadre, les personnages sont aussi réalistes, et semblent de véritables humains... Leurs sentiments sont décrits avec précision et avec justesse, sans que l'on ne s'ennuie pour autant. J'ai trouvé que le milieu influençait beaucoup les personnages, car la lande solitaire et silencieuse ressemble beaucoup aux rapports des habitants du manoir de Hurle-Vent, caractérisé par le silence et la solitude radicale.

L'intrigue est bien faite, et la fait que les deux familles soient liées, malgré leur haine mutuelle, est intéressant. On voit que dans la haine il y a aussi un peu d'amour... Dans ce roman, c'est comme s'il y avait deux mondes totalement opposés, l'un où la joie et où amitié et amour règnent (Thrushcross Grange), et un second à quelques milles de là, où inimitié et haine prennent toute la place (le manoir de Hurle-Vent). C'est cela que j'ai bien aimé, en plus de l'écriture prenante de l'auteur, qui sait nous passionner pour une intrigue basée uniquement sur les relations entre les membres de deux familles.

Je ne regrette pas d'avoir réessayé, car j'avais tenté de le lire il y a trois ans, et où je n'avais pas du tout accroché. Là, tout au contraire, j'ai tout de suite été intéressée par l'histoire, et j'ai donc passé un moment très agréable, même si c'est une lecture qui nécessite plus de temps et peut-être plus de concentration.
avatar
dada780
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1799
Age : 21
Localisation : 91
Emploi/loisirs : khâgne / tennis, escalade, lecture
Genre littéraire préféré : romans historiques/policiers/etc...
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par fred7469 le Lun 22 Avr 2013 - 21:13

je l'ai lu il y a fort fort longtemps mais le souvenir que j'en ai est encore empli de la passion dévastatrice de heathcliff et Catherine
ces personnages qui faisaient si totalement échos aux plaines venteuses de cette campagne anglaise un peu triste

une oeuvre puissamment moderne, écrite par une jeune femme dont la vie a également été tragique, comme sa famille, tout cela est si intimement mêlé

peut-être le relirai-je bientôt...
avatar
fred7469
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 215
Age : 42
Localisation : haute-savoie
Emploi/loisirs : en voie d'amélioration
Genre littéraire préféré : la qualité de l'écriture avant tout
Date d'inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Moulin-à-Vent le Lun 3 Juin 2013 - 16:57

J'ai beaucoup apprécié ce roman écrit vers 27 ans (automne 1845) par Emily.
Les trois sœurs et le frère, opiomane alcoolique, sont nés à ces dates: Charlotte en 1816, Patrick en 1817, Emily en 1818 (qui était la plus attachée à Patrick), et Anne en 1820.
Le titre français "Les Hauts de Hurlevent" appartient à Frédéric Delebecque, traducteur de "Wuthering Heights". Les autres traducteurs, dont Pierre Leyris pour le roman que j'ai lu, ne peuvent employer ce titre français. La traduction conserve un charme suranné avec ses modes et temps de verbes qui ne sont plus guère utilisés.
Il a été écrit d'Emily, dans l'introduction et la chronologie par Francis Lancassin pour le livre en ma possession, ce qui suit: «1838 - Emily éprouve un grand chagrin d'amour causé, croit-on, par une femme.»
Dans ce roman, "Wuthering Heights", nous nous laissons subjuguer par le seul mot qui résumera la vie entière d'Heathcliff: Amour. Chaque minute de la vie d'Heathcliff se résume à cette grande histoire d'Amour avec Catherine. Que ce qu'il fasse soit bon ou mauvais n'a aucune importance; ce qui est réel est et ne sera toujours que Catherine, la vie ou la mort étant ce nom qui remplace tout. Plus de plaisirs ni de joies, il n'y a que Catherine. Catherine, c'est l'air, l'eau, le paradis, l'enfer. Que peut-il y avoir d'autre? Rien, sauf encore et toujours Catherine.
Pour Heathcliff, le temps, les autres, les objets sont factices, la seule réalité se nomme Catherine.
Il nous est agréable de lire ainsi une grande histoire d'Amour, mais de nos jours on soignerait Heathcliff avec des neuroleptiques, anéantissant ainsi cette grande histoire. Est-ce la raison pour laquelle il n'y a presque plus d'histoires semblables?

Ma cote: 7/10.
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum