Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[McGuinness, Patrick] Vide-grenier

Aller en bas

[McGuinness, Patrick] Vide-grenier

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[McGuinness, Patrick] Vide-grenier

Message par lalyre le Mer 6 Mai 2015 - 15:24

[McGuinness, Patrick]
Vide-grenier
Grasset 11 avril 2015
ISBN 978 2 246 85182 0
254 pages
Quatrième de couverture
Fils de diplomate qui a beaucoup voyagé à travers le monde, enseignant à Oxford, Patrick McGuinness a un lieu de mémoire secret. C’est la ville de Bouillon, en Belgique, où se trouve la maison de sa grand-mère. Il y est allé enfant, il n’a cessé d’y revenir, il y retourne à son tour avec ses propres enfants. Bouillon, si proche de Charleville, où Rimbaud a vu le jour, de Sedan, où l’armée française a été défaite par les troupes prussiennes en 1870. Bouillon, ville de deux mille habitants qui a jadis été au cœur de l’Europe et a vu naître le chef du parti collaborationniste belge pendant la Deuxième Guerre mondiale. Bouillon avec son pittoresque de murs où d’antiques « réclames » vantent la Mandarine Napoléon, Bouillon où se parlent deux langues, la flamande et wallonne (« en Belgique, même les moines trappistes doivent choisir dans quelle langue se taire »), bouillon de culture et de rêverie. C’est dans ce grenier de sa mémoire que se nourrit l’imagination de l’écrivain.

Mon avis
Vide-grenier est un voyage dans la mémoire ou au gré d’anecdotes personnelles ou historiques, l’auteur nous emmène faire la connaissance de Lucie, Julia, Eugène et bien d’autres. Par petites touches, un rien impressionnistes, il nous rend nostalgiques d’une époque pourtant très proche puisqu’il parle des années 80. Une manière de connaître Bouillon sous un autre jour, nous croiserons la Semois, les vieux murs, le château mais aussi Rimbaud et Verlaine, les moines trappistes et les seuls deux personnages à avoir atteint une stature internationale : Godefroid de Bouillon et le peu recommandable Degrelle. Il est vrai que beaucoup de souvenirs refont surface qui nous font voyager dans notre mémoire, grâce aux évocations de l’enfance de l’écrivain. Un beau livre agrémenté de photos anciennes que j’ai beaucoup apprécié.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6560
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum