Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Busquets, Blanca] Un coeur en silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Busquets, Blanca] Un coeur en silence

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Busquets, Blanca] Un coeur en silence

Message par lalyre le Lun 11 Mai 2015 - 19:36

[Busquets, Blanca]
Un cœur en silence
Editions les escales 2 avril 2015
ISBN 978 2 36 569122 2
220 pages
Quatrième de couverture
Berlin, de nos jours. Lors des derniers préparatifs d'un concert en hommage à Karl T., un chef d'orchestre décédé dix ans auparavant, quatre personnes originaires de Barcelone se remémorent le passé. Teresa, la virtuose sauvée par la musique ; Anna, la soliste jalouse ; Maria, la simple gouvernante secrètement éprise du chef d'orchestre et Mark, le fils de Karl.
À travers leurs récits se révèlent peu à peu les liens qui les unissaient : relations de haine ou d'amour, de filiation ou d'abandon, mais surtout la passion, parfois destructrice, pour la musique.

Quatre destins marqués par un même musicien et par son violon, un précieux Stainer disparu depuis longtemps. À qui Karl a-t-il légué son instrument fétiche ? Des années plus tard, ce dernier concert fera éclater la vérité.

Magnifique roman choral construit comme un concerto, entre envolées lyriques et murmures, Un coeur en silence est une ode à la musique et à son pouvoir.

Mon avis
Un roman musical ou l’histoire d’un violon remarquable construit par Jacob Stainer entre (1617-1683) ce violon d’une sonorité très pure eut plusieurs maîtres dans ce roman. C’est Thérésa, petite fille pauvre qui l’a trouvé dans une décharge, vivant dans la misère avec sa mère, elle décide qu’elle sera un jour violoniste. Anna, petite bourgeoise, privée d’affection maternelle est obligée de suivre les cours de musique, bien que n’aimant pas cela, deviendra une violoniste réputée. Maria travaille chez un chef d’orchestre aimant la musique baroque, eux aussi auront ce violon dans les mains. Ces portraits de trois femmes au destin complexe ne se connaissant pas au début de ce roman musical vont devoir avancer malgré elles, par des croisements inimaginables, vers des destinées portées surtout par la musique. Des liens d’amour et de haine virevoltent autour du violon créant la zizanie et la méchanceté. Cette histoire narrée comme une polyphonie gérée par les trois femmes m’a vraiment tenue jusqu’à la fin. Ecrit avec beaucoup de sensibilité par Blanca Busquet, nous faisant presqu’entendre le très beau concerto pour deux violons de Bach, ce roman sur les sentiments intimes des trois femmes ne se laissera certainement pas oublié….4,5/5

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5705
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum