Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Viollier, Yves] L'instant de grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sondage

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Viollier, Yves] L'instant de grace

Message par creuse le Jeu 14 Mai 2015 - 12:47



VIOLLIER Yves
L’INSTANT DE GRACE

Editeur Robert LAFFONT
Broché
236 pages


Quatrième de couverture :

Car c'est toi, lorsqu'un héros tombe, qui le relèves souverain... ", écrivait Victor Hugo au sculpteur David d'Angers.

Le 17 octobre 1793, les vendéens s'apprêtent à massacrer cinq mille soldats républicains enfermés dans l'église de Saint-Florentle- Vieil quand le général Bonchamps, blessé à mort, donne cet ordre : " Grâce aux prisonniers ! "  Le père de David d'Angers était parmi ces soldats bleus miraculeusement épargnés.

Trente ans après, devenu un immense sculpteur, David, le franc-maçon d'Angers, en reconnaissance à Bonchamps, réalise son chef-d'oeuvre, cette statue de chouan saluée par tous les grands romantiques.

Dans un récit croisé, Yves Viollier – ressuscitant l'épopée de ces hommes et de ces femmes emportés dans la guerre et la Révolution et racontant les sept ans de la création d'une sculpture qui a marqué son temps – nous livre le grand roman de la grâce et du pardon.


• Le mot de l'éditeur
• Biographie

L e 17 octobre, au soir de la bataille de Cholet où 25 000 républicains avaient pris le dessus sur 40 000 Vendéens découragés, les Vendéens repliés sur la Loire décidèrent de massacrer 5 000 prisonniers républicains enfermés dans l'église de Saint-Florent-le-Vieil. C'est à cet instant que le général Bonchamps, mortellement blessé, donna cet ordre qui le rendit célèbre : « Grâce ! Grâce aux prisonniers. » Parmi les prisonniers se trouvait un soldat nommé Pierre-Louis David. Cet homme fantasque, un peu ivrogne, était parti à la guerre en compagnie de son fils de cinq ans, comme cela se faisait à cette époque. Au milieu de la foule qui attendait sur le parvis que l'horreur s'accomplisse, le petit garçon ne comprit pas ce qui se passait mais il entendit le cri désespéré du général et se retrouva comme par miracle dans les bras de son père. Trente ans plus tard, cet enfant effaré, devenu le célèbre sculpteur David d'Angers, créerait une oeuvre magnifique en hommage à l'homme qui sauva son père. D'un bloc de marbre de Carrare, il arracherait la magnifique sculpture que l'on peut admirer aujourd'hui dans l'abbatiale de Saint-Florent. Ce sont ces trois histoires indissolublement liées qu'Yves Viollier nous raconte ici avec sa verve et son talent singuliers.


Mon avis :


Jamais deux sans trois, troisième lecture de cet auteur. J'ai été attirée par la couverture et en parcourant la quatrième couverture j'ai trouvé intéressant de découvrir ce sculpteur que je ne connaissais pas encore. Aucun regret, même si j'ai eu des difficultés avec le récit croisé, je me suis parfois perdue en chemin.  En fin de compte encore une belle lecture, je vous la recommande.


Dernière édition par bella333 le Jeu 14 Mai 2015 - 13:18, édité 3 fois (Raison : Ajout sondage)
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2477
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum