Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Christie, Agatha] Dernière énigme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Christie, Agatha] Dernière énigme

Message par Sharon le Dim 28 Juin 2015 - 10:49


Titre : La dernière énigme.
Auteur : Agatha Christie.
Editeur : Le masque
Nombre de pages : 286

Mon résumé :

Giles et Gwenda ont tout pour être heureux, ils viennent de se marier, s’établissent en Angleterre. Alors, pourquoi Gwenda est-elle si inquiète ?

Mon avis :

Ce livre est dans ma PAL depuis je ne sais combien de temps – la preuve, le premier brouillon de cet article date du 27 octobre 2012, période à laquelle j’enchaînais les lectures de romans d’Agatha Christie, n’en finissant un que pour en reprendre un autre. J’ai commencé la lecture de ce roman hier soir, j’en ai lu les deux tiers, et je l’ai terminé ce matin.
Dernière énigme est la dernière enquête qui met en scène Miss Marple, ce qui ne veut pas dire qu’elle a perdu de ses qualités, ou que l’intrigue en est dépourvue. Au début, tout semblait pourtant calme et serein. Nous avions en face de nous un charmant couple de jeunes mariés, Giles et Gwenda. Ils sont orphelins tous les deux, ont grandi en Nouvelle-Zélande et ont décidé de s’établir en Angleterre. Giles a tellement confiance en sa femme qu’il la charge d’acheter une maison. Elle est immédiatement séduite par celle qu’elle découvre, au Sud de l’Angleterre. Puis, petit à petit, des phénomènes étranges surgissent : Gwenda veut faire percer une porte, elle existait déjà, mais avait été murée. Elle souhaite placer un escalier dans le jardin, il existait déjà, il était recouvert de terre. Elle pense à un papier peint bien particulier pour la chambre, il a été recouvert d’une affreuse peinture beige, mais il était là, et bien là. Le paroxysme est atteint au cours d’une soirée théâtre pendant laquelle Gwenda voit une femme se faire étrangler dans le hall de sa maison.
Prémonition ? Folie ? Nous sommes chez Agatha Christie, et si le hasard, les coïncidences existent, il ne faut pas crier à la folie trop tôt, mais chercher des explications rationnelles. Heureusement, Miss Marple, la tante de lointains cousins de Giles, est là au bon moment, prête à écouter, à chercher des explications, et à les trouver – partiellement. Elle met en garde les jeunes gens : remuer le passé, ce n’est pas bon. A une époque où les séries télévisées sont friandes de cold case, il semble qu’Agatha Christie maîtrisait déjà bien son sujet – et pas seulement dans Dernière énigme !
Pas de policiers, pas d’enquêtes officielles, même dix-huit ans plus tôt, puisqu’il n’y a pas eu de meurtres – juste une femme qui quitte son mari, un mari qui meurt peu après, et une petite fille, née d’un premier mariage, confiée à la famille de sa mère. Un mari, une femme, qui se sont rencontrés sur le bateau qui les ramenait des Indes – ou l’art de rester anglais en toutes circonstances, que l’on soit dans une plantation de thé, dans son régiment, ou dans un charmant petit village au bord de la mer.
Il peut s’en passer des choses, dans ses charmants petits villages paisibles. Il peut s’en passer, des choses, dans ses couples que l’on estime paisibles, unis. La passion, la jalousie, peut prendre bien des visages. Le danger aussi – et s’en prémunir n’est pas toujours facile. Dernière énigme est avant tout une étude de la nature humaine, de ses passions, de ses qualités, de ses défauts, poussés parfois jusqu’à leur paroxysme. Aller au devant des apparences, oui. Mais se préserver, ne pas se mettre en danger est aussi important. Jusqu’où peut-on aller pour retrouver ou conserver sa tranquillité d’esprit ? Une question à laquelle Agatha Christie répond de manière variée, étonnante, n’allant pas vraiment là où le lecteur pouvait s’attendre. Un roman policier peut aussi avoir un dehors paisible, et dissimuler le pire. Magistral, comme toujours.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7238
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Dernière énigme

Message par louloute le Dim 28 Juin 2015 - 15:51

Merci Sharon pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10087
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum