Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perrin, Valérie] Les oubliés du dimanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Perrin, Valérie] Les oubliés du dimanche

Message par Sharon le Dim 12 Juil 2015 - 11:40


Titre : Les oubliés du dimanche
Auteur : Valérie Perrin.
Editeur : Albin Michel
Nombre de pages : 200 pages.

Présentation de l’éditeur :

Justine, vingt et un ans, aime les personnes âgées comme d’autres les contes. Hélène, presque cinq fois son âge, a toujours rêvé d’apprendre à lire. Ces deux femmes se parlent, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre jusqu’au jour où un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite qui abrite leurs confidences et dévoile un terrible secret. Parce qu’on ne sait jamais rien de ceux que l’on connaît.

Mon avis :

Ce premier roman comporte plusieurs thématiques, et si l’ensemble prend bien dans le récit, je n’ai pas été sensible à tous.
Celui qui m’a le plus intéressé est celui qui montre la solitude de ces personnes âgées, ces « oubliés du dimanche » que leurs enfants, leurs petits-enfants ne viennent jamais voir. Du coup, un corbeau les avertit, faussement, de a mort de leurs proches, les forçant à venir au moins une fois. Si on peut être sensible à l’audace de ce redresseur de tort, on peut aussi penser qu’il aurait été intéressant de creuser les causes, ou plutôt les prétextes pour lesquels ces enfants et ces petits-enfants ne venaient pas les voir. Distance trop grande ? Trop de travail ou au contraire trop de loisirs ? Volonté de ne pas se confronter à la déchéance des êtres aimés ou, toujours au rayon « bonne excuse », volonté de ne pas faire peur aux enfants, que la vue de leur aïeul pourrait effrayer (ils sont si sensibles, ces chérubins). J’ajoute que, contrairement à l’enquêteur, je ne suis pas outrée par les agissements du corbeau, puisqu’il met les personnes en face de leur propre absence.
Récit du présent, il est entrecroisé avec deux récits du passé, l’un remontant jusqu’à nos jours en commençant avant la seconde guerre mondiale, l’autre revenant sur les circonstances qui ont fait de Justine et de son cousin des orphelins. Si le parcours d’Hélène, de sa jeunesse à nos jours, si son histoire d’amour et de maternité peut toucher, j’ai été nettement moins sensible, pour ne pas dire pas du tout, à l’histoire des parents et des grands-parents de Justine.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7243
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrin, Valérie] Les oubliés du dimanche

Message par Ancalina le Lun 13 Juil 2015 - 11:59

Thématiques intéressantes, je note!
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrin, Valérie] Les oubliés du dimanche

Message par Alizaryn le Lun 18 Jan 2016 - 18:17

J'ai beaucoup aimé ce roman: j'ai été captivée par les deux intrigues principales (honnêtement, le corbeau évoqué dans le résumé, j'ai très vite compris ses intentions), et j'ai apprécié la douceur des personnages, leurs failles, leurs défauts. Si j'ai trouvé la narratrice parfois un peu caricaturale, j'ai cependant beaucoup aimé son humanité.
Tous les personnages prennent ou ont pris de mauvaises décisions à un moment de leur vie, et j'ai aimé ce naturel, cet acceptation que nous sommes tou-te-s bourrés de défauts, mais que ça ne nous empêche aussi d'avoir de sacrés qualités.
L'écriture est très fluide, les pages se tournaient toutes seules et j'ai beaucoup apprécié les moments que j'ai passés en compagnie de ce joli roman.
avatar
Alizaryn
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 464
Age : 30
Localisation : Bruxelles, Belgique
Emploi/loisirs : Enseignante - Cinéma, photo, scrapbooking, voyages
Genre littéraire préféré : Romans (de tout, sauf la SF), livres sur l'histoire ou la philo...
Date d'inscription : 20/02/2013

http://www.mybooksaremyhome.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrin, Valérie] Les oubliés du dimanche

Message par creuse le Mer 15 Mar 2017 - 15:02

Aimé pas aimé ? je ne saurais trop choisir, je dirais déçue, "Les oubliés du dimanche", sont pour moi les grands oubliés dans ce roman.
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Perrin, Valérie] Les oubliés du dimanche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum