Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Peter Pan - Série [Loisel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Peter Pan - Série [Loisel]

Message par AnaïsP le Dim 19 Juil 2015 - 10:11


Titre: Peter Pan
Nombre de tomes: 6
Date de parution: de 1990 à 2004
Édition: Vents d'Ouest

Tomes et résumés par l'éditeur
"Mon album est à la croisée de toutes les enfances et son histoire recueille cette substance merveilleuse, alchimie du rêve et de la réalité qui s'envole sans que nous le voulions quand nous devenons grands. Il y a de la magie, de la poésie mais aussi énormément de souffrance et de cruauté dans ce monde là..."
R. Loisel
Spoiler:

- Londres: Londres - Hiver 1887. Peter est un enfant parmi tant d'autres à Londres, pauvre et misérable. Il a cependant cette faculté de raconter des histoires à ses camarades, et parvient à apporter dans leur vie un peu de soleil et de rêve, où ils puisent la force de survivre. Pour cela, il s'invente une mère aimante et belle pour oublier la sienne qui, rongée par l'alcool, ne lui offre plus ni nourriture, ni amour. Heureusement, Peter a fait la connaissance de Monsieur Kundal, un vieux docteur qui l'a pris en charge. Il lui offre à manger, mais s'occupe également de son éducation en lui apprenant à lire, écrire et compter mais aussi en offrant à son imaginaire les contes et légendes. Un beau jour, il lui apprend qu'il a bien connu le père de Peter, et lui remet un livre sur la mythologie grecque lui ayant appartenu. C'est pour Peter le seul fragment d'un père disparu. A l'issue d'une dispute particulièrement violente avec sa mère, au cours de laquelle il se défend pour la première fois, Peter cours se réfugier dans le Vieux Port et entame la lecture du livre de son père. C'est alors que lui apparaît une étrange créature, une petite fée très agitée, qui lui demande de la suivre...
- Opikanoba: A l'aide de Clochette et de sa poussière de fée, Peter est arrivé au pays imaginaire, mais échoue par erreur dans la cabine du capitaine d'un bateau de pirates, qui mouille dans une crique à proximité d'une île paradisiaque. Forcé de s'expliquer sur sa présence à bord, il dit à l'équipage être venu de Londres en volant, ce qui bien sûr laisse les pirates incrédules. Ils le jettent par dessus bord, en pâture à un crocodile qui rode autour du bateau depuis plusieurs semaines. Clochette se voit contrainte d'aider Peter, prouvant par conséquent sa faculté à voler. Le capitaine propose à Peter de devenir pirate, ce qui contrecarre la mission de Clochette, envoyée par le peuple de l'île pour ramener un sauveur. Ce peuple est composé de créatures les plus diverses de la mythologie, des sirènes aux centaures, en passant par les lutins. Pan, leur chef, explique à Peter qu'il a été choisi pour les aider à protéger leur trésor du capitaine. Mais de terribles épreuves attendent notre héros, dont la première particulièrement terrifiante: l'Opikanoba, cette région désolée et brumeuse, où chacun rencontre ses propres peurs et voit se réveiller les instincts les plus brutaux...
- Tempête: Peter est devenu le chef du peuple imaginaire. Pan lui explique que ce que cherche le capitaine, le Trésor, n'a en fait aucune valeur marchande. Par contre, c'est le désir du capitaine, son rêve de trésor, qui est la source de vie de l'île. En effet, le petit peuple est composé de créatures générées par l’imagination des hommes, et plus particulièrement celle des enfants car les adultes ont perdu la faculté de s'émerveiller et d'imaginer. Il faut donc éviter à tout prix que le capitaine ne trouve le trésor, car sa déception signifierait la mort de tous. Afin de satisfaire le capitaine, et en espérant qu'il parte ensuite, Peter propose de lui offrir les richesses que renferment des épaves qui ont sombré un peu partout autour de l'île. Malheureusement, dans cette expédition, Pan sera grièvement blessé. Pour le sauver, seule la science de Mr. Kundal serait assez forte, et Peter décide de retourner à Londres pour chercher son aide.
- Mains rouges: Peter a les mains couvertes de sang. Dans le pays imaginaire, c'est parce qu'il vient d'opérer son ami Pan. Malheureusement, celui-ci décède peu après l'opération, au plus grand désarroi du jeune homme. Après une longue période de désordre psychologique, Peter réalise que le seul coupable est le capitaine, et décide de se venger. Peter est devenu Peter Pan... De retour à Londres, il va retrouver ses camarades et leur proposer d'aller avec lui au pays imaginaire. Picou, Rose, Courte-cuisse, Pod'porc, Krikibi, ... tous l'accompagneront. Mais qui est ce rôdeur qui, dans la nuit et le brouillard, erre dans les rues de Londres et laisse derrière lui des victimes égorgées? Peut-être ce Jack, un individu pour le moins mystérieux? La première victime s'appelle Mary Ann Nichols...
- Crochet: Le capitaine a perdu sa main droite, tranchée par Peter Pan. Il la remplace par un crochet métallique, et s'apprête à retrouver son bourreau pour lui faire subir le pire des sorts. Pendant ce temps, Peter Pan et les autres enfants ont trouvé refuge dans une ancienne cachette, au cœur de la forêt. Mais Peter, après une nuit tourmentée et hantée de cauchemars, disparaît subitement. Il est probablement retourné à Londres. Mr. Kundal est mourant. Dans un dernier souffle, il remet à Peter deux cadeaux : son propre trésor, une vieille lettre non décachetée, et une boîte, qui renferme un autre trésor. Il lui conseille de le garder précieusement, sans jamais l'ouvrir. La capitaine Crochet, toujours en quête de vengeance, devra faire face à son ennemi juré, mais aussi à d'autres démons issus d'un vieux livre...
- Destins: Peter Pan et ses amis se retrouvent sur leur île pour enfin partager un moment de paix et de bonne humeur. Mais ce qu'ils se partagent surtout, c'est la photo de la maman qui passe de main en main chez chaque petit orphelin, ce qui leur permet de rêver un peu... Il n'y a bien que le petit Picou qui n'en veut pas, de cette mère en papier, et qui préfère de loin la tendresse de Rose, qu'il considère comme sa maman. Lors d'un tirage au sort, la photo de la maman lui revient... et on va la glisser dans sa poche alors qu'il dort... Mais la fée Clochette va s'en mêler, et tout cela va attirer bien des ennuis au petit Picou, et encore plus à Rose...


Mon avis:
Une adaptation particulière et grandiose de Peter Pan de J. M. Barrie, par le talentueux Loisel, un régal!
Nous suivons l'histoire de Peter, enfant maltraité et pauvre vivant dans les bas-fonds du XIXe siècle à Londres. Il s'évade en imaginant une vie rêvée, qu'il narre aux orphelins suspendus à ses lèvres et à l'image de cette mère fantasmée qu'ils ne connaissent pas... La réalité est loin d'être aussi parfaite pour Peter, qui est "protégé" par Monsieur Kundal, ancien médecin, qui le nourrit et l'éduque. Un jour Monsieur Kundal offre à Peter un livre qui aurait appartenu à son père. Peter, alors qu'il découvre le livre au bord de l'eau, rencontre une fée qui veut l'emmener avec elle...
Le six tomes se dévorent, dans une noirceur folle, et l'on assiste à la genèse de Peter Pan avec un univers bien plus cru, plus violent que les adaptations Disney: cette oeuvre n'est pas pour les enfants, ou du moins pour les enfants perdus dans la vie âpre de l'adulte... On retrouve les notions d'imaginaire propre à l'enfance et la volonté de garder ce Trésor pour pouvoir supporter la vie qui dure; les personnages familiers que sont le Capitaine qui deviendra Crochet, de la fée qui devient Clochette, et de la transformation de Peter en Pan.
Les dessins et le scénario ont été réalisés par Loisel, superbement: j'ai été déroutée tout au long de l’œuvre, que ce soit par les coups de théâtre, par les personnages que je pensais connaître, et quant à la fin... Apothéose.
- ? Le grand gourmand?
- C'est le temps fiston!.. Le temps! Il veut, il prend, avale et tout finit par lui appartenir... Même cette petite boîte tapie au fond du coeur. Imagine une petite boîte bonbonnière qui ne contiendrait qu'un seul bonbon. Un fabuleux bonbon qui aurait comme goût celui du RÊVE, comme parfum celui de l'AVENTURE et comme emballage... l'IMAGINAIRE. Mais le temps est implacable, tenace... Il a la patience! Il harcèle, tourne, et retourne la boîte dans tous les sens... Le bonbon balotte, finit par sortir... Alors... Le "Grand Gourmand" s'en empare... Et avec lenteur... Le consomme. Voilà... Le temps est passé... La boîte est toujours là, mais le fabuleux contenu n'est plus... Seul, traîne au fond, jauni par le temps, le vieil emballage qui se souvient dans un pâle sourire d'avoir partagé avec ses compagnons, la plus fabuleuse HISTOIRE. ...Celle d'avoir été un ENFANT! Ca sert peut-être à ça, vieillir... Se rappeler qu'un jour on a été un enfant.
Lorsque l'on quitte l'île imaginaire ou que le temps s'y passe, on finit par oublier les évènements passés. Je pense que, malgré la dernière page tournée, le souvenir de Peter Pan tel que me l'a fait vivre Loisel restera avec un écho digne du tic-tac du réveil du crocodile, tic-tac incessant, captivant...

Ma note: 10/10
avatar
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1525
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum