Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bukowski, Charles] Women

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Bukowski, Charles] Women

Message par Sarfre le Mar 21 Juil 2015 - 15:28



Auteur : Charles Bukowski
Editeur : Le Livre de Poche
Collection : Littérature
Nombre de pages : 416

Présentation :

Henry Chinaski, c'est Bukowski lui-même, un écrivain alcoolique et grand amateur de femmes. Elles défilent dans ce récit, véritables créatures felliniennes : Lydia Vance qui se révèle d'une jalousie féroce, Mercedes la capiteuse, Dee Dee la mère célibataire, Joanna la camée, Katherine la Texane incendiaire, et bien d'autres encore ; les occasions pleuvent sur un poète en vogue ! La norme est triste pour Bukowski, alors vive les mots orduriers, l'ivresse et la débauche sexuelle ! Le célèbre auteur des Contes de la folie ordinaire crie à nouveau son mal de vivre, son désir sans cesse renaissant de tendresse et de sexe.

Mon avis :

Je redécouvre C. Bukowski à travers ce roman après de nombreuses années d'abstinence. Et le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai beaucoup apprécié cette lecture. N'étant pas un grand amateur de nouvelles je préfère nettement les versions romans. Ce récit est vraiment piquant et souvent pornographique, le sexe et l'alcool sont omniprésent. Le grand Buk, alias Henry Chisnaki, son alter ego romancé, nous raconte de manière très crue, sa vie fantasmée et sa relation aux femmes. L'auteur manie à merveille le sens de la chute et du contre-pied. C'est toujours dégueulasse, crade, lâche et abjecte mais les scènetes sont d'une ironie mordante et remplies d'humour. Malgré toute sa cruauté, on retrouve derrière ce récit une grande tendresse, un amour désabusé et inconditionnel pour la gente féminine. Le schéma est assez répétitif mais c'est toujours un grand plaisir de lecture. Julien Clerc, l’a chanté avec douceur et tendresse; Charles Bukowski, génie littéraire au cœur tendre et a la plume acerbe, l’a écrit avec vulgarité, rage et brutalité.

J'adore.

9/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 42
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum