Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Franck, Dan] La séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Franck, Dan] La séparation

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Franck, Dan] La séparation

Message par Moulin-à-Vent le Lun 27 Juil 2015 - 4:53



Titre: La séparation
Auteur: Dan Franck
Éditions: Éditions du Seuil
Roman
Époque contemporaine
213 pages
ISBN 2-02-013525-6


Quatrième de couverture

La séparation. Un jour, vous ne trouvez plus sa main, ses doigts. En moto, quand vous conduisez, elle ne vous serre plus à la taille comme avant. Son rire et ses sourires ne vous sont plus réservés ni même destinés. Vous aimeriez comprendre, vous devriez attendre. Mais vous ne pouvez pas, vous posez trop de questions auxquelles elle préférerait ne pas répondre. Elle y répond pourtant. Mais si, elle vous aime. Seulement elle a besoin d'une autre vie, mais sans vous. Elle vous rassure. Ce ne sera jamais complètement sans vous, puisqu'il y a les enfants.
Vous en parlez à vos amis, vous apprenez qu'ils ont tous vécu le même genre d'histoire, que certains s'en sont sortis, d'autres pas.
Vous choisissez d'écrire. Avec vos impudeurs d'enfant mais votre pudeur d'homme. Ecrire pour respirer.
Ecrire le roman de tous ceux et celles de votre génération, que seule une vraie rupture est sans doute capable de faire enfin grandir.

Dan Franck, né en 1952, écrivain et scénariste. A notamment publié Les Adieux et Le Cimetière des fous, ainsi que La Dame de Berlin et Le Temps des cerises, en collaboration avec son ami Jean Vautrin.

Mon appréciation

Malgré mes craintes d'aborder ce roman, j'ai découvert un auteur sensible qui ne nous fait pas tomber dans la sensiblerie. Un thème très à-propos dans nos sociétés.
L'homme raconte, la femme...
C'est presque un thriller très bien écrit.
J'ai beaucoup apprécié.
La femme porte à bout de bras ses espérances qu'elle refuse de sacrifier et ce, même en étant mère de deux enfants. L'époux, personnage central de l'histoire, raconte sa quotidienneté. Il est le personnage central de l'histoire, mais est-il celui de la famille?
Des paragraphes courts avec un vocabulaire approprié.
Bon. Très bon.
Ma cote: 6,5/10.

Citations


"Rien n'est plus terrible pour un enfant que d'apprendre à se consoler tout seul."

"Tendresse et compréhension ne sont que des substituts à l'amour ... "

"La séparation est comme un carrefour à partir duquel leurs routes divergent. Ils ont fait un bout de chemin ensemble, et maintenant l'un d'eux descend. C'est l'après qui importe. Et l'après dépend seulement de la manière dont ils se seront salués la dernière fois, au moment de la rupture. Ils doivent se saluer, au mieux avec tendresse, au pire avec élégance. Puis marcher chacun sur sa voie, ne pas se croiser mais se rencontrer, de temps à autre, par plaisir plutôt que par hasard, s'asseoir à une table de restaurant, dans un coint, et se confier des secrets qu'eux seuls sont capables de comprendre ... "

" ... comme le sillage délicat d'une élégance."

(Dan Franck, "La séparation")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1928
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum