Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Schirmann, Léon] MATA-HARI Autopsie d'une machination

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de "Mata-Hari, autopsie d'une machination"?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Schirmann, Léon] MATA-HARI Autopsie d'une machination

Message par sarbacane le Mar 18 Aoû 2015 - 18:53

Mata-Hari, autopsie d'une machination de Léon Schirmann


Titre: MATA-HARI Autopsie d'une machination
Auteur: Léon Schirmann
Editions: Italiques
Epoque:XXè siècle
pages: 320
ISBN : 2-7028-4921-0

Quatrième de couverture:

Longtemps après l’exécution de Mata-Hari au polygone de tir de Vincennes, le 15 octobre 1917, le procureur Mornet devait avouer : «  Il n’y avait pas de quoi fouetter un chat. » Pourtant, Mornet s’était prêté sans états d’âme à ce qui fut une véritable machination judiciaire…   Il est vrai que Mata-Hari faisait une coupable idéale : étrangère, cosmopolite, affichant une liberté de mœurs et des goûts de luxe propres à scandaliser les bien-pensants, cette danseuse à l’exotisme sulfureux avait effectivement entretenu des relations troubles avec les services secrets allemands. Mais, incapable de recueillir le moindre renseignement digne de ce nom et, à plus forte raison, de jouer un double jeu lorsqu’elle était passée au service de la France, elle fut immolée sur l’autel de la raison d’État, à un moment critique de la Première Guerre mondiale où jeter en pâture à la foule une espionne de haut vol permettait de faire oublier à l’opinion publique l’impasse sanglante dans laquelle s’étaient enfermés les belligérants.   C’est cette machination que démonte ici Léon Schirmann, après des années de recherche et à la lumière des pièces des archives françaises et étrangères qu’il est le premier à avoir analysées de façon exhaustive.   Chercheur rigoureux, Léon Schirmann fait définitivement litière des innombrables légendes qui ont depuis toujours déformé l’histoire de Mata-Hari. Son livre prouve de plus que la réalité est infiniment plus forte que la fiction : héroïne émouvante d’une véritable tragédie classique, livrée à l’implacable cruauté d’un deus ex machina qui aurait revêtu l’uniforme de l’armée française, Mata-Hari saura mourir avec un courage et une dignité qui forcèrent l’admiration de ceux-là même qui avaient joué avec sa vie.

Résistant, titulaire de la Croix de guerre avec deux citations, Léon Schirmann doit à une indépendance d’esprit peu commune et à une longue pratique des méthodes scientifiques (agrégé de Sciences, il a enseigné pendant longtemps en classe préparatoire) un souci de la vérité qui l’a conduit à combattre le mensonge et l’injustice, d’où qu’ils viennent. Il a ainsi publié un important ouvrage sur le «  Dimanche sanglant d’Altona » dans lequel il établit l’innocence de quatre jeunes communistes, condamnés à mort et exécutés à Hambourg en 1933 sur la base de pièces truquées par les magistrats. Après avoir obtenu leur réhabilitation en 1992, Léon Schirmann s’est ensuite consacré à des recherches approfondies sur le procès de Mata-Hari dont il a également demandé la révision.

Avis:

Le livre n'est pas un roman, mais une enquête menée très minutieusement par l'auteur. Grâce à l'ouverture des archives en France, Espagne, Angleterre, Pays-Bas et Allemagne, il a mené une véritable investigation en explorant les comptes-rendus de filature, les rapports officiels, les lettres, les minutes du procès et tous les éléments qu'il a pu trouver (en plus des notes en bas de page, on compte 786 notes à la fin du livre qui donnent soit des détails supplémentaires, soit réfèrent à la source que l'acteur a consulté). Il a ensuite recoupé tout cela pour tenter de découvrir qui était vraiment Mata-Hari, la chronologie et le déroulement des mois qui ont précédés son exécution, quel enjeux se sont noués autour d'elle.

C'est extrêmement intéressant car on suit le travail d'enquête de l'auteur, il partage les recoupements qu'il fait, ses interrogations et ses certitudes. On y découvre une femme atypique, à la personnalité limpide et complexe à la fois, qui semble avoir été le jouet de personnages qui l'ont utilisé pour faire un exemple. On y découvre aussi la face cachée de la politique en temps de guerre, le monde de la diplomatie et ses "nids d'espions".

Ce n'est pas le livre le plus facile à lire mais il est cependant très bien fait, clair, bien organisé, un peu répétitif parfois mais au moins on retient les points essentiels.

Je le conseille à ceux qui aiment regarder sous les dessous cachés de l'histoire!
avatar
sarbacane
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 18
Localisation : Centre
Emploi/loisirs : Intérimaire/en recherche d'emploi
Date d'inscription : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schirmann, Léon] MATA-HARI Autopsie d'une machination

Message par Ancalina le Mar 18 Aoû 2015 - 19:33

Merci pour ta critique!
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 27
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum