Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ellory, R.J.] Les Neuf Cercles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Ellory, R.J.] Les Neuf Cercles

Message par Cassiopée le Lun 24 Aoû 2015 - 0:33



Les neuf cercles
Auteur : R.J. Ellory
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fabrice Pointeau
Éditions : Sonatine (Octobre 2014)
573 pages
ISBN : 978-2355842696

Quatrième de couverture

De retour du Vietnam, John Gaines a accepté le poste de shérif de Whytesburg, Mississippi. Une petite ville tranquille jusqu'au jour où l'on découvre, enterré sur les berges de la rivière, le cadavre d'une adolescente. La surprise est de taille : celle-ci n'est autre que Nancy Denton, une jeune fille mystérieusement disparue vingt ans plus tôt, dont le corps a été préservé par la boue. L'autopsie révèle que son cœur a disparu, remplacé par un panier contenant la dépouille d'un serpent. Traumatisé par le Vietnam, cette guerre atroce dont " seuls les morts ont vu la fin ", John doit à nouveau faire face à l'horreur. Il va ainsi repartir au combat, un combat singulier, cette fois, tant il est vrai qu'un seul corps peut être plus perturbant encore que des centaines. Un combat mené pour une adolescente assassinée et une mère de famille déchirée, un combat contre les secrets et les vérités cachées de sa petite ville tranquille. Si mener une enquête vingt ans après le crime semble une entreprise périlleuse, cela n'est rien à côté de ce qui attend John : une nouvelle traversée des neuf cercles de l'enfer.


Mon avis


« Ce que nous savons du monde n’est rien comparé à ce que nous ignorons. »

R.J Ellory excelle dans le roman noir et les sujets troublants. Cette fois ci, il va nous parler des dégâts que la guerre répercute sur les soldats en faisant mener l’enquête à un ancien militaire ayant traversé « les neuf cercles de l’enfer ».
« Il avait ses propres fantômes. Ses propres spectres. Il les porterait à jamais en lui, et ils pèseraient toujours lourdement sur sa conscience. »
A travers la recherche difficile que mène John Gaines, le shérif, on observe les réactions, les rapports aux autres (avec sa mère notamment) de ces hommes qui ont été brisés, détruits pour certains, par les affrontements entre les pays. Comment survivre à l’horreur, comment oublier les images qui hantent les nuits, les jours ? Notre héros a choisi une « vie minimaliste », réduite au nécessaire car c’est pour lui le seul moyen de continuer à exister. A-t-il peur de se « lâcher », de se laisser aller ? On sent que la folie des hommes l’angoisse, comme si il avait peur qu’elle soit contagieuse…. On le suit dans ses prospections, ses déductions, posant son regard ici et là, analysant les faits pour aller plus loin dans la compréhension…

Et puis, de temps à autre, cette « voix » qui dit « je » et qui revient sur le passé. Lourde de sens, de sous-entendus, de « si » …. « Tout aurait pu si bien se passer, et pourtant tout a si mal tourné. »
Elle tient peu de place dans le contenu total mais elle a son importance car elle aborde un autre aspect des événements …..

J’ai beaucoup apprécié ce livre et une fois de plus, j’ai trouvé l’écriture de l’auteur très addictive. C’est noir, très noir mais la façon dont il aborde les différent sujets qu’il évoque est toujours juste, sobre. Ses personnages ne sont jamais « lisses », simples. Il y a de nombreuses ramifications, il nous égare de ci, de là, divulguant par bribes les différentes facettes de ceux qui peuplent son roman.

Lire Ellory, c’est accepter d’être hantée par ce qu’on découvre au fil des pages….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8818
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum