Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par lalyre le Mer 26 Aoû 2015 - 19:27

[Nothomb, Amélie]
Le crime du comte Neville
Albin Michel 19 août 2015
ISBN 978 2 226 31809 1
134 pages
Quatrième de couverture
« Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne. » Amélie Nothomb

Copié sur Figaro
Le comte Henri Neville est aux prises avec les tourments d'adolescence de Sérieuse, sa fille cadette, la désinvolture de son épouse et ses soucis financiers. Un jour, une voyante lui prédit qu'au cours d'une grande fête il va tuer l'un de ses invités. Cette révélation le bouleverse et il ne cesse de s'interroger sur l'identité de sa future victime.

Mon avis
J’ai lu ce livre comme un conte ou une nouvelle, un châtelain ruiné, un château à vendre, une voyante prédisant que Henri Neville tuera quelqu’un lors de la fête grandiose qui se prépare, sa fille cadette qui le supplie de la tuer…Cela va remplir 132 pages du livre car l’épilogue que l’on ne peut deviner se trouve dans les deux dernières pages. Comme toujours Amélie sait titiller notre curiosité avec une histoire trop courte ne justifiant pas le prix du livre, un peu bâclée sans aucune recherche pour émouvoir le lecteur, je pense que ce livre décevant fut écrit très vite, mais ceci n’est que mon ressenti….
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Hortensia le Mer 26 Aoû 2015 - 20:32

Mince s'il est pas terrible. Le quatrième de couverture avait l'air prometteur pourtant mais c'est vrai que les romans de Nothomb sont toujours trop courts ( et écrits en grosses lettres en plus ) donc je suis totalement d'accord sur le fait que le prix est bien trop cher.
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1620
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Ancalina le Jeu 27 Aoû 2015 - 22:40

Merci pour ton avis!
C'est intéressant de voir que tout le monde se fait la même réflexion, j'étais avec une proche en librairie aujourd'hui et elle m'a dit aussi qu'elle trouvait ses romans chers et beaucoup trop courts voir "bâclés".

J'ai tout de même hâte de mettre la main dessus, ça faisait longtemps qu'une de ses 4eme de couverture ne m'avait pas autant emballée Smile
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par lalyre le Jeu 27 Aoû 2015 - 23:18

Ce qui est drôle c'est que la couverture n'a rien à voir avec le texte
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Hortensia le Jeu 27 Aoû 2015 - 23:21

lalyre a écrit:Ce qui est drôle c'est que la couverture n'a rien à voir avec le texte

C'est souvent le cas avec les romans de Nothomb non ? Wink
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1620
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Zia le Ven 28 Aoû 2015 - 14:42

Est-ce ce roman qui s'inspire du Crime de Lord Arthur Savile d'Oscar Wilde ?
J'ai lu quelque part une info à ce sujet, mais je ne l'ai pas retrouvée.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par lalyre le Ven 28 Aoû 2015 - 18:47

Zia a écrit:Est-ce ce roman qui s'inspire du Crime de Lord Arthur Savile d'Oscar Wilde ?
J'ai lu quelque part une info à ce sujet, mais je ne l'ai pas retrouvée.
Non Zia, pas du tout
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Zia le Sam 29 Aoû 2015 - 0:34

Si, si. J'ai retrouvé l'info. 10/10

C'était dans la newsletter de Babelio :

Babelio a écrit:Personnage incontournable de la rentrée littéraire, Amélie Nothomb publie cette année ce qui ressemble, pour une lectrice de Babelio, à « un conte du 21ème siècle ». Un conte inspiré par Le Crime de Lord Arthur Savile d’Oscar Wilde et dont la cible est l’aristocratie belge.

Il serait intéressant de lire les 2 œuvres pour voir si ça s'en rapproche tant que ça.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par lalyre le Sam 29 Aoû 2015 - 19:06

Zia a écrit:Si, si. J'ai retrouvé l'info.  10/10

C'était dans la newsletter de Babelio :

Babelio a écrit:Personnage incontournable de la rentrée littéraire, Amélie Nothomb publie cette année ce qui ressemble, pour une lectrice de Babelio, à « un conte du 21ème siècle ». Un conte inspiré par Le Crime de Lord Arthur Savile d’Oscar Wilde et dont la cible est l’aristocratie belge.

Il serait intéressant de lire les 2 œuvres pour voir si ça s'en rapproche tant que ça.

Ben tu vois Zia, je n'ai pas lu ce livre d'Oscar Wilde, cependant il me plairait bien de le lire pour faire la comparaison flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Sharon le Sam 5 Sep 2015 - 17:42

Mon avis :

Lu ce midi, chroniqué la foulée.
Le comte de Neville a des soucis, avec sa fille Sérieuse. Autant ses deux aînés sont des perfections, en tant que garçon et fille, autant la petite dernière lui cause bien du souci. Note : au cours d'une interview, Amélie Nothomb avait déclaré que son frère et sa soeur étaient ce qui se faisaient de mieux, l'un en matière de fils, l'autre en matière de fille, et ne comprenait pas ses parents qui avaient voulu un troisième enfant - elle.
Sérieuse a fugué, dit une voyante. Elle a juste voulu passer une nuit en forêt, prétend l'adolescente. Le comte lui fait plutôt confiance. Quant à la voyante, qui a prédit qu'il tuerait un de ses invités, elle l'énerve au plus haut point. Comme Lord Arthur Savile auquel il fait référence au cours du récit, Henri de Neville en perd le sommeil.
Comme souvent chez Amélie Nothomb, nous trouvons des digressions (sur le passé et la famille du comte), des joutes oratoires en un personnage masculin et un personnage féminin (ici, Henri et sa fille cadette Sérieuse), des références à d'autres oeuvres bien connues (les Atrides, Antigone, en plus de la nouvelle d'Oscar Wilde) et une chute qui, pour une fois, m'a semblé bien conclure le roman. Je ne crierai pas au chef d'oeuvre, mais j'ai apprécié cette lecture.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7223
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par marie do le Sam 19 Sep 2015 - 9:57

Que dire, que dire ... j'ai bien aimé ce roman cette nouvelle plutôt ...
J'ai bien aimé suivre le cheminement du comte, une logique implacable et totalement absurde si l'on n'appartient pas à cette aristocratie !
Je ne connais pas le prix de ce livre, mais c'est vrai qu'il est bien court !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3757
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par audreyzaz le Lun 26 Oct 2015 - 2:10

Mon avis :

Comme chaque année maintenant, je me suis attelée au dernier Amélie Nothomb. Je crois que je l'ai commencé mardi soir et terminé jeudi soir.

Comme d'habitude, c'est court, mais c'est ce que je voulais à ce moment précis donc cela m'allait.

Une fille qui supplie son père de la tuer, ce n'est pas banale comme situation. J'ai bien aimé la dualité entre les deux personnages.

J'ai senti la fin venir, mais honnêtement il n'est pas mal du tout. Je ne vais pas aller jusqu'au coup de coeur, mais j'ai passé un très bon moment.

Après effectivement, je suis contente de l'avoir emprunté à la médiathèque car je n'aurais jamais mis 15 euros, ça reste quand même cher payé.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Zia le Mer 2 Déc 2015 - 21:21

Une voyante prédit au comte Neville qu'il va tuer un invité lors de sa prochaine garden party. Dès lors, le comte prépare son arme et se demande qui sera la victime...

***

C'est un roman très court, presque une nouvelle, avec une chute finale.
J'ai aimé l'écriture, les personnages et ce décalage entre la légéreté du ton et le sérieux des propos. Cela ressemble bien à Oscar Wilde, dont l'auteur s'est inspirée. J'ai eu du mal, d'ailleurs, à me dire que l'action avait lieu en 2014, tant il me semblait retrouver ici l'aristocratie des romans classiques du XIX° siècle.
J'ai moins aimé les dialogues entre le comte et sa fille, Sérieuse.

Un bon moment de lecture. Je vote : apprécié.

S'il y avait eu préméditation, notre monde eût trouvé cela inadmissible. Tuer un invité dans un instant de colère, cela sent sa classe, c'est chic. Préméditer l'assassinat d'un invité, c'est prouver, avec la dernière grossièreté, que l'on ignore l'art de recevoir.

C'était un grand mystère que l'insomnie. A priori, quelle souffrance y avait-il à séjourner durablement dans un lit confortable, même sans dormir ? Pourquoi y devenait-on le siège de pensées atroces ? L'explication était celle-ci : l'insomnie consistait en une incarcération prolongée avec son pire ennemi. Ce dernier était la part maudite de soi. Tout le monde n'en était pas pourvu : ainsi, tout le monde ne connaissait pas l'insomnie.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nothomb, Amélie] Le crime du comte Neville

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum