Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hatzfeld, Jean] Un papa de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Hatzfeld, Jean] Un papa de sang

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hatzfeld, Jean] Un papa de sang

Message par lalyre le Sam 29 Aoû 2015 - 19:24

[Hatzfeld, Jean]
Un papa de sang
Gallimard 27 août 2015
256 pages
Quatrième de couverture
Jean Hatzfeld revient sur les collines de Nyamata, au bord de ses marais, vingt ans après le génocide. Il donne la parole ici non plus aux tueurs et aux rescapés dont les paroles peuplaient ses précédents livres, mais à leurs enfants. Ils n’ont pas connu le sang des machettes, mais ont grandi dans leur souvenir. Ils s’appellent Idelphonse, Fabiola, Immaculée, Fabrice, sont lycéens ou couturiers, ou agriculteurs. Ils partagent le génocide en héritage, mais pas du tout la même histoire familiale. Dans ces familles décimées, certains ont grandi dans le silence et le mensonge, ont affronté les crachats sur le chemin de l’école, d’autres ont été confrontés aux troubles de comportements de leurs parents, à la houe sur une parcelle aride dès l’adolescence. Ils dansent ensemble, jouent au foot, mais ne parviennent jamais à parler ensemble des fantômes qui ont hanté leur enfance. Leurs récits à la première personne, au phrasé et au vocabulaire métaphorique si particuliers, se mêlent aux chroniques de la vie quotidienne au marché ou sur les parcelles

Mon avis
Dans ce cinquième livre sur le génocide, L’auteur revoit des personnages qui ont vécu ce drame il y a vingt ans. Peut-être pourrais-je en citer quelques-uns….Voici Jean-Pierre Habimana, fils d’un ancien détenu nous racontant ses difficultés à l’école lors de l’incarcération de son père, maintenant tout va bien dit-il…Nadine Umutesi, dix-sept ans fille d’une rescapée….Consolée et Alphonse Hitiyaremye, agriculteurs hutus, avant le génocide ils étaient riches, après l’emprisonnement d’Alphonse ils ont tout perdus, mais comme il dit ; on s’habitue avec ce qu’on a….Je n’en citerai pas d’autres, ils sont si nombreux, beaucoup de hutus se sentent mieux depuis qu’ils ont reçu le pardon, mais les tutsis qui ont perdus des leurs gardent de la tristesse. D’après ces témoignages la paix est revenue, mais j’ai très difficile d’imaginer que hutus et tutsis puissent vivre ensemble, mais ce n’est que mon ressenti…..
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5842
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum