Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[McKeon, Darragh] Tout ce qui est solide se dissout dans l'air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[McKeon, Darragh] Tout ce qui est solide se dissout dans l'air

Message par yaki le Mer 16 Sep 2015 - 16:58

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air / Darragh McKeon, Ed. Belfond, 425 p., ISBN : 978-2714458650


Présentation de l'éditeur : Dans un minuscule appartement de Moscou, un petit prodige de neuf ans joue silencieusement du piano pour ne pas déranger les voisins. Dans une usine de banlieue, sa tante travaille à la chaîne sur des pièces de voiture et tente de faire oublier son passé de dissidente. Dans un hôpital non loin de là, un chirurgien s'étourdit dans le travail pour ne pas penser à son mariage brisé. Dans la campagne biélorusse, un jeune garçon observe les premières lueurs de l'aube, une aube rouge, belle, étrange, inquiétante. Nous sommes le 26 avril 1986. Dans la centrale de Tchernobyl, quelque chose vient de se passer. Le monde ne sera plus jamais le même.

Ma critique : Ce roman c’est l’histoire de plusieurs personnages qui sont ou seront tous liés les uns aux autres à un moment donné et tous plus ou moins liés à la terrible catastrophe de Tchernobyl. Evgueni, 9 ans, est un prodige de la musique, il est différent de ses camarades et de ce fait il est particulièrement maltraité. Grigori est un jeune chirurgien talentueux, blessé par sa séparation avec Maria. Maria était une journaliste qui, pour avoir été un peu trop dissidente, a été renvoyée, elle travaille à présent comme ouvrière dans une usine. Artiom est un jeune garçon qui vit dans un village près de Tchernobyl.

On suit pendant plus de 400 pages le destin de ces êtres humains avec en toile de fond l’horreur de Tchernobyl et la dureté d’un régime communiste qui vacille. On suit avec horreur l’incapacité des autorités à faire face, leur refus de faire appel à l’aide internationale, le dévouement de ceux qui se sont sacrifiés, en tout état de cause ou en complète ignorance. Et cela est fait avec beaucoup de délicatesse et même de poésie malgré la dureté du sujet. Même s’il y a quelques passages un peu longs, ce roman est un coup de coeur.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [McKeon, Darragh] Tout ce qui est solide se dissout dans l'air

Message par Ancalina le Jeu 17 Sep 2015 - 11:53

Merci pour ton avis, j'en ai lu de très bonne critique, je pense me le procurer Very Happy
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum