Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bagshawe, Tilly] Surtout ne pas déranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Bagshawe, Tilly] Surtout ne pas déranger

Message par lili78 le Sam 19 Sep 2015 - 16:08



Bagshawe Tilly - Surtout ne pas déranger
France Loisirs – 639 pages

Quatrième de couverture : Honor Palmer a un rêve : rendre à l'hôtel familial, jadis le joyau des Hamptons, sa splendeur d'antan. Et elle a fort à faire entre les dettes contractées par son père, les exigences financières démentielles de sa sœur et les travaux de remise aux normes.
Mais le pire est à venir : juste au moment où Honor pense avoir la tête hors de l'eau, voici qu'Anton Tisch, un riche homme d'affaires au passé sulfureux, entreprend d'ouvrir un hôtel non loin de là. Surtout, il en a confié la gérance à Lucas Ruiz...
Entre l'héritière déchue et le self-made-man majorquin, la guerre est déclarée.
Des Hamptons à Manhattan, en passant par Boston, Paris et Monte-Carlo, Honor et Lucas vont se livrer une bataille sans merci pour régner sur le monde des palaces. À moins qu'ils aient plus à gagner en cédant à l'attirance qui les pousse irrésistiblement l'un vers l'autre...

Mon avis : Honor n’a qu’un but dans la vie, c’est rendre toute sa splendeur au Palmer, l’hôtel familial, alors quand son père n’est pas apte à le gérer, elle en prend la tête. Elle a for à faire parce que l’hôtel est sur le déclin et couvert de dettes.
Lucas est parti de rien, il a gravi les échelons et s’est battu pour finalement être nommé directeur de l’hôtel de luxe le Herrick, hôtel qui vient justement concurrencer celui d’Honor.
Entre Honor et Lucas, la guerre est déclarée.
Autour d’Honor et de Lucas gravite tout un tas de personnages attachants, qui apporte un second souffle à cette histoire et une vision différente des protagonistes.
J’ai apprécié cette lecture, le sujet est original, l’auteure balade le lecteur d’un bout à l’autre du monde, et d’hôtels minables à de grands palaces.
Malheureusement, j’ai trouvé quelques longueurs dans ce récit et je n’ai pas trouvé les deux personnages principaux très attachants.
La fin toutefois est extrêmement bien ficelée et offre un idéal dénouement.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2207
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Bagshawe, Tilly] Surtout ne pas déranger

Message par Pinky le Lun 21 Sep 2015 - 9:22

merci Lili pour cette présentation
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum