Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Carbonel, Armelle] Criminal Loft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Carbonel, Armelle] Criminal Loft

Message par Cassiopée le Sam 3 Oct 2015 - 15:52



Criminal Loft
Auteur : Armelle Carbonel
Editions Fleur Sauvage (4 septembre 2015)
Collection : Thriller
ISBN: 979-1094428047
432 pages


Quatrième de couverture

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d'eux devra vous convaincre qu'il mérite de vivre. Préfacé par Laurent Scalese.

Mon avis


Huis clos sanglant….

La téléréalité, ça vous dit quoi ? Vous faites partie des personnes qui disent n’avoir jamais regardé ? Même pas en zappant, un jour, juste pour voir à quoi ça ressemble ? Vous trouvez ça malsain mais après tout, si certains apprécient, pourquoi pas ? Vous jetez un œil parfois ou vous vous battez pour que ça disparaisse des écrans ? D’ailleurs, si de temps à autre, ces émissions permettent à quelques uns de trouver le bonheur, faut-il blâmer les créateurs ? Les caméras faussent-elles la réalité, engendrent-elles un voyeurisme supplémentaire du fait « du direct » ? Où sont les limites, où se situe la ligne à ne pas dépasser et comment arrêter le processus lorsqu’elle est franchie ?

Ce sont toutes ces questions que nous envoient Armelle Carbonel en pleine face mais bien d’autres encore…. Comment et pourquoi la société en arrive-t-elle à concevoir ce style de programme ? Et comment expliquer qu’ils soient tant suivis ? De quoi a besoin l’homme ? Lorsque le spectateur devient « accro »et ne peut plus lâcher l’écran, de quoi est-il prisonnier ? De ses propres fantasmes ? De la douleur ou du bonheur d’autrui, se délectant de cet étalage qui n’est pas le sien ? A-t-il l’impression de détenir une certaine forme de pouvoir, de « jouissance contrôlée » ?

« Cette vieille folle est la preuve de la fascination malsaine qu’exercent les tueurs en série. »

Dans ce roman, ce sont des hommes et des femmes condamnés à la mort certaine pour les crimes qu’ils ont commis, qui se retrouvent dans le loft, sous les yeux des «témoins », bien au chaud, chez eux, devant leur téléviseur. Sur le principe d’élimination régulière, un seul sera réhabilité suite aux votes des observateurs… Mais l’Ombre est là, elle est la voix, ou la voie, celle qui tire les ficelles sans doute….

Dès le départ, l’ambiance est pesante, lourde de suspicion, de non-dits, de peur, qui manœuvre qui ? Les protagonistes sont-ils ceux qu’ils prétendent être ? Doivent-ils se méfier les uns des autres ? A qui peuvent-ils accorder leur confiance ? Ils ont pour but de persuader les votants qu’ils sont le plus apte à être réhabilités mais comment y arriver ? ….

C’est John, un des « élus » qui nous livre son histoire sur place, dans le terrible Sanatorium de Waverly Hills, qui a été investi pour les besoins de l’émission. (Il faut d’ailleurs signaler le remarquable travail de l’auteur, étant donné que ce lieu existe et qu’il est chargé d’histoire…. ) Par ses rêves, il nous livre des bribes de son passé afin que nous comprenions mieux ce qui l’a amené ici. Pour être libéré, jusqu’où un homme peut-il aller ? Qu’est ce que le souhait de vivre peut le pousser à accomplir ?
« Je ne peux qu’applaudir mentalement devant la créativité machiavélique de ses concepteurs. »
John nous entraîne à sa suite dans les tréfonds de l’âme humaine, là, où pour quelques uns, le noir est si présent qu’il recouvre tout, ne laissant aucune chance à une once de bonté ou d’empathie. Peut-on se nourrir de la peur des autres, de la violence ? Et si oui, pourquoi ? est-ce que toute forme de cruauté peut s’expliquer par le passé ? C’est aussi cette analyse que nous offre John, lorsqu’il décrit les codétenus, leurs antécédents et leur délit.

Armelle Carbonel réussit là un excellent opus. Elle n’a rien à envier à certains noms masculins français qui sont bien connus dans le monde des thrillers. Il faut savoir que cette œuvre a été écrite en première intention en 2011 et complétée dans cette dernière mouture.

Je ne connais pas la première version mais celle qu’il m’a été donnée de lire est d’une qualité remarquable. L’écriture est pointue, le contenu habilement mis en place. On se demande où John va nous emmener, une curieuse forme d’intérêt fait que, malgré le rejet qu’une telle situation pourrait provoquer, nous continuons de lire …… même si de temps à autre, une insidieuse interrogation se glisse dans notre esprit : « Lire des thrillers est-il une forme de voyeurisme ? »…..
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8997
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Carbonel, Armelle] Criminal Loft

Message par Phoenix12 le Sam 3 Oct 2015 - 21:39

Merci pour ton avis.
Il est dans ma PAL, j'ai hâte de le lire Very Happy
avatar
Phoenix12
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1014
Localisation : Dans le monde des livres
Genre littéraire préféré : Thriller
Date d'inscription : 23/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum