Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pignolet, Sylvie] Pour peu que vous laissiez la porte ouverte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour peu que vous laissiez la porte ouverte...

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pignolet, Sylvie] Pour peu que vous laissiez la porte ouverte...

Message par oxalys le Dim 18 Oct 2015 - 22:34



Titre de l'ouvrage : Pour peu que vous laissiez la porte ouverte...
Auteur : Sylvie Pignolet
Editions : Baudelaire
Nombre de pages : 242 pages
Date de sortie : 2015

4ème de couverture


Voici deux histoires. Leurs points communs ? En principe, elles n’en ont pas. Sauf qu’elles choisissent d’arriver à Monsieur ou Madame tout le monde, au point de venir bouleverser des croyances bien ancrées.
N’avez-vous jamais ressenti au fond de vous que le mystère était là, partout ? Que s’il ne faisait qu’effleurer votre vie, il pourrait un jour y entrer pour peu que vous laissiez la porte ouverte. Peut-être attendez-vous des signes pour oser croire. Qui vous dit que votre parcours n’en est pas déjà jalonné ? Installez-vous confortablement pour lire, laissez-vous emmener par ces récits et, pourquoi pas, trouvez les clés de ces portes qui ne demandent qu’à s’entrouvrir… Si vous vous reconnaissez dans ces pages, ce ne sera peut-être pas fortuit, sinon, vous ne risquez rien. À moins que comme les personnages de l’intrigue, vous vous fassiez balayer par l’étrange au point de ne plus jamais voir votre vie de la même façon…
Mon avis :



La page de couverture est magnifique avec cet œil vert sur un fond sombre,  le titre très accrocheur et je me réjouissais de plonger dans cet œil vert pour savoir jusqu'où il allait nous mener.
Il s'agit de deux nouvelles assez longues qui peuvent se lire comme deux petits romans.

Première nouvelle : Par un soir d'orage


Hélène et Ethan ont choisi de se retirer dans une maison isolée perdue au milieu d'une forêt dense pour essayer de continuer à vivre après le drame douloureux qu'ils ont vécu.
En rentrant chez eux un soir d'orage, une forme sombre apparaît sur le bas-côté. En s'approchant d'un peu plus près, ils découvrent qu'il s'agit d'une jeune fille.
Comment est-elle arrivée là? Et pourquoi justement sur leur route d'accès privée? Et si ce n'était pas fortuit?
Tout au long du récit, une certaine tension s'installe et on bascule dans le paranormal. Chacun des protagonistes semble poursuivre un but bien précis, tout en essayant de devancer les desseins des autres.
 
En débutant cette nouvelle, j'ai été un peu rebutée par l'écriture qui est très simple : les phrases sont courtes et beaucoup commencent par "je" :
Page 8 : "Je n'écoute pas ses paroles réconfortantes,… Je lui dégage une longue mèche… J'ai beau être affolée, je ne peux pas m'empêcher…Je ne lui donne pas plus de seize ans… Je lui prends la main…"
Par la suite, j'ai quelque peu oublié ce désagrément pour entrer pleinement dans l'histoire. La fin nous promettait de multiples rebondissements. Mais bien vite, des longueurs sont apparues et la fin était plutôt banale et un peu trop gentille à mon goût. Cela m'a fait penser à un soufflé qui retombe.
J'ai donc moyennement apprécié cette nouvelle.

Deuxième nouvelle : En sachant ce que je sais
 

 Marie est une jeune femme de 23 ans qui mène une vie tranquille dans son petit pavillon avec son mari William. Trop tranquille! Parfois, elle souhaiterait un peu plus de piment dans ses journées. Elle est orpheline, sa maman étant décédée lors de l'accouchement et n'a plus aucune famille. Pourtant un jour, tout bascule! Le facteur lui apporte une lettre notariée lui apprenant qu'elle hérite d'une vieille tante une somme d'argent conséquente et surtout : un manoir! Poussée par la curiosité, elle décide d'aller sans tarder visiter son bien. Elle va de découvertes en découvertes : grimoire, passages secrets, revenants, sorcières et un chat bien mystérieux.
 
Je me suis plongée avec délice dans cette nouvelle. Nous retrouvons le paranormal, mais cette fois-ci, sous forme d'un conte de fées. Les personnages sont attachants, l'écriture est drôle et la fin m'a bien fait sourire!

Un grand merci aux Éditions Baudelaire pour cette découverte
avatar
oxalys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 58
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Tout, sauf science-fiction et policiers trop hard
Date d'inscription : 08/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum